Le président de la BAD nomme 4 hauts cadres ( profils)

0

BAD-photoEn date du 1er février 2016, le président de la Banque Africaine de Développement, Akinwimi Adesina, a nommé 4 cadres à des fonctions stratégiques et à titre intérimaire. Ces cooptations ont été faites à l’issue des séances de consultation avec le  Conseil d’Administration, les 22 et 27 janvier 2016.

 

Ainsi, Dr. Kapil Kapoor,  est nommé Vice-Président par intérim en charge des  Opérations Sectorielles (OSVP). Titulaire d’un PhD en économie de l’Université George Washington (1990) et d’un MBA en finances et en comportement organisationnel de l’Université du Michigan (1981), il a piloté l’élaboration de la Stratégie décennale de la Banque visant à soutenir la transformation de l’Afrique au cours de la prochaine décennie. Il a également piloté l’élaboration de la Stratégie du secteur privé de la Banque et joué un rôle central dans la conception et la mise en œuvre de plusieurs initiatives stratégiques clés engagées par la Banque ces dernières années, telles que la création du Fonds Africa50 pour les infrastructures et les amendements apportés à la politique de crédit de la Banque en vue de fournir aux pays FAD l’accès aux ressources du guichet BAD. M. Kapil Kapoor a, à son actif, de solides résultats dans la mobilisation des gouvernements en vue de leur participation effective au dialogue politique de haut niveau et dans la réalisation de changements stratégiques dans divers contextes économiques et politiques difficiles. En tant que cadre de direction et économiste du développement à la Banque mondiale pendant plus de vingt ans, Kapil Kapoor a géré un portefeuille de projets de plus d’un milliard de dollars EU. Avant de rejoindre le Groupe de la Banque africaine de développement en 2012, M. Kapil Kapoor a occupé divers postes de direction à la Banque mondiale, notamment celui de Représentant de la Banque mondiale en Zambie et en Ouganda et de Responsable sectoriel du programme économique de l’Asie du Sud.


 

Mr. Stefan Nalletamby est nommé pour sa part  Vice-Président par intérim, en charge du Secteur privé, de l’Intégration régionale et Infrastructure (OIVP).  Il supervise quatre divisions couvrant les marchés financiers, les institutions financières, l’inclusion financière et le financement du commerce. Il était précédemment le Coordonnateur du Partenariat Making Finance Work for Africa (MFW4A), une plateforme unique pour les gouvernements africains, le secteur privé et les partenaires au développement afin de coordonner les interventions de développement du secteur financier à travers le continent, permettant d’éviter les doublons, et de maximiser l’impact du développement. Avant MFW4A, il a travaillé pendant 10 ans au Département Finance de la Banque Africaine de Développement (BAD). Durant son mandat en tant que conseiller du Vice-Président, Finances, il a conçu et lancé l’Initiative des Marchés Financiers Africains (IMFA), qui a pour objectif de développer les marchés obligataires en monnaie locale sur le continent. Avant cela, il a passé 9 ans dans la Trésorerie, son dernier poste etantTrésorier du Groupe. Avant de rejoindre la BAD, il a passé 12 ans dans les marchés de capitaux internationaux en tant que trader d’obligations et Chef des opérations de transactions d’obligations avec BNP Paribas à Paris, Tokyo et Madrid.


Dr. Dotse Tsikata est nommé  Conseiller Juridique Général et Directeur par intérim du  Département des services juridiques (GECL). Titulaire d’un doctorat en droit (SJD) de l’Université de Toronto où il a soutenu sa thèse sur les aspects du droit financier international liés à la restructuration de la dette souveraine en 1994, Dotse Tsikata avait obtenu une licence en droit de l’Université de Legon, au Ghana (LL.B.) en 1984, avant de poursuivre ses études à l’Université Queen’s, à Kingston, au Canada où il a reçu un Master en droit en 1988 (LLM). Il a rejoint la Banque en 1996 après avoir exercé dans le secteur du droit des entreprises au Ghana.

Recruté comme conseiller juridique, il a été promu en 1999 au grade de conseiller juridique en chef, chargé des affaires administratives, puis affecté au poste de conseiller juridique en chef chargé des finances en 2004 ; il a ensuite été nommé chef de division p.i. à la Division des affaires financières et administratives en 2005 et Chef de division en 2007. Suite à la réorganisation de GECL en 2010, il a été placé à la tête de la Division des finances nouvellement créée. Depuis 2007, il est appelé à assumer, de temps à autre et selon les besoins, la fonction de Conseiller juridique général.

Parmi les principales réalisations de Dotse Tsikata à la Banque figurent notamment la mise en place d’équipes de conseillers juridiques ayant systématiquement fourni des services juridiques de très haut niveau. Certains membres desdites équipes ont par la suite occupé des postes de responsabilité élevée au sein et à l’extérieur de la Banque. L’équipe GECL chargée des finances a toujours fourni un appui juridique en temps opportun pour les transactions de la Banque sur les marchés de capitaux et pour la gestion des risques opérationnels. Elle a également joué un rôle clé dans la mobilisation des ressources par le biais des fonds fiduciaires et des fonds spéciaux. Elle a servi de ressource juridique clé pour la sixième augmentation générale du capital de la Banque, qui a permis de tripler le capital autorisé de la Banque, et a apporté une contribution juridique essentielle à la conclusion récente de l’Accord d’échange d’exposition des banques multilatérales de développement. En tant que chef de l’équipe juridique chargée des affaires administratives, Dotse s’est distingué par son efficacité en représentant la Banque dans les procédures du Comité d’appel du personnel et du Tribunal administratif. Ses premières actions concernant les opérations des secteurs public et privé, à savoir l’initiative d’allégement de la dette en faveur des PPTE, le Plan de retraite du personnel, et l’élaboration desinstruments juridiques de mise en œuvre des réformes de gouvernance approuvées par le Conseil des gouverneurs lui ont permis de se familiariser avec différents domaines d’activités de la Banque.Dotse Tsikata a repris ses activités à la Banque en août 2015, après un congé spécial d’une année au cours de laquelle il a été chercheur invité à l’Université de Californie à Davis, où il a mené des recherches sur le droit et l’évolution de l’emprunt souverain africain sur les marchés obligataires internationaux.


Mr. John Phillips, Directeur par intérim, Département de la Communication et des Relations Extérieures (CERD). John Phillips a été recruté à la Banque africaine de développement en janvier 2013 au poste de Spécialiste en chef de la communication stratégique au sein de l’Unité de la stratégie. En mars 2014, il a rejoint le Département de la communication et des relations extérieures au sein duquel il a occupé cette même fonction.

Avant de rejoindre la BAD, John Phillips était conseiller en communications auprès de la Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Cathy Ashton, au Service européen pour l’action extérieure à Bruxelles.

De 2006 à 2011, il était Conseiller aux affaires publiques auprès des Secrétaires généraux du Commonwealth M. Don McKinnon (2006-2008), et M. Kamalesh Sharma (2008-2011).

Avant de rejoindre le Commonwealth, John Phillips était rédacteur de discours du Secrétaire d’État britannique au développement international, Hilary Benn. Il avait auparavant dirigé des programmes de communication pour l’Agence européenne pour la reconstruction dans les Balkans, le gouvernement de Slovénie, et le programme d’assistance technique de l’UE en faveur des pays de l’ancienne Union soviétique.

Après une licence et un Master en communications délivrés par l’Université de Cambridge, John Phillips a débuté sa carrière professionnelle dans des cabinets de communications à Londres et à Bruxelles.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here