Ousmane Faye, pour une culture des certifications en Afrique

0

Coach en Lean Management et Agilité, en plus d’être un expert chevronné en pilotage de projets, Ousmane Faye revendique une dizaine d’années d’expérience. Plus que jamais, il ne jure que par l’impérieuse nécessité pour les étudiants et professionnels de se faire certifier.

Il y a quelques années, lorsque ce Sénégalais basé en France expliquait, au sein de son entourage, l’utilité des certifications, personne ne le prenait vraiment au sérieux. Il était même devenu « fou » aux yeux de ses collègues et amis. Aujourd’hui, c’est en toute fierté que l’ancien directeur des programmes du Project Management Institute (PMI) de l’Ile de France (région parisienne), parle du sujet devenu incontournable pour tous les acteurs du monde professionnel. « Outil précieux et universel », le Project Management s’impose à tout le monde, sensibilise-t-il, puisque « toute personne, quelle que soit sa situation géographique, si elle a une idée, peut la traduire aisément en action, jusqu’à ce qu’elle crée de la valeur, grâce à la gestion de projet ».

Un sur-diplômé passionné par le savoir et les défis

Titulaire de plusieurs masters en lien avec les Technologies nouvelles des systèmes d’information, le management et administration des entreprises ou encore l’entrepreneuriat et le management des PME, Ousmane Faye ne se fait guère de doute, après avoir servi dans de grands groupes en France dont la Société Générale pour laquelle il a mis au point la première application Iphone bancaire avec un ami. Né à Diourbel, région située dans l’Ouest du Sénégal où il fait ses premières années à l’école française, l’homme âgé de 44 ans aujourd’hui, est décrit comme très performant et rapide professionnellement. C’est d’ailleurs en riant qu’il se souvient, lors d’un appel à candidature, que son dossier a principalement été retenu après le témoignage édifiant d’un de ses responsables hiérarchiques, dans une expérience antérieure. A l’arrivée, quoique « un peu junior par rapport à cette mission », comme rapporte Ousmane Faye lui-même, il intègre tout de même un groupe d’architectes techniques et devient au bout de trois ans le chef d’équipe. 

La P3 Academy pour convertir tout le monde à la gestion de projets

Consultant indépendant depuis 2011 avec la gestion de projets (dans tous les domaines) comme spécialité, Ousmane Faye enchaine les initiatives en direction du monde académique principalement. Et dans cette perspective, l’Afrique qui l’a vu naitre occupe naturellement une grande place. C’est ainsi qu’avec d’autres acteurs issus du milieu universitaire, il met en place une plateforme virtuelle de préparation aux certifications internationales en gestion de projet dont le PMP, le CAMP, le Scrum et le Scrum Master. Disponible sur le site p3academy.net, la plateforme en question dispose de huit coaches, huit partenaires privilégiés et de soixante-quinzaine acteurs qui ont déjà validé leurs certificats. « Il faut savoir aujourd’hui que l’enjeu de la gestion, sur le plan international, ce se sont des enjeux économiques, donc, des enjeux de développement. On est dans l’ère de l’économie du projet. Plusieurs indicateurs-clé le montrent », explique encore Monsieur Faye. «Dans la sous-région ouest-africaine, le dernier rapport de la Banque Africaine de Développement et du Bureau International du Travail, donne un taux d’exécution des projets à 30 %. C’est un pourcentage à l’image de notre niveau de maturité en pilotage de projet. Autrement dit, à chaque fois que l’on lance une initiative, on a une chance sur trois de la réussir ». Il se dit convaincu que « former à tous les niveaux de la société des jeunes sensibilisés à la gestion de projets, des entrepreneurs capables de réussir leurs initiatives et de pouvoir concrétiser leurs idées à travers des projets et des professionnels qui maîtrisent tous les rudiments de la gestion du projet, augmentent la capacité de notre société à transformer ces initiatives et du coup, à se développer», appuie-t-il.

L’Afrique, un terrain fertile pour l’Agilité

Fier d’avoir formé des étudiants qui, aujourd’hui, ont obtenu de «grandes responsabilités dans de grandes boites» en France, Ousmane Faye se tourne de plus en plus vers l’Afrique,  bien que basé dans l’Hexagone. Son passage par le très prestigieux Prytanée Militaire de Saint-Louis du Sénégal d’où il sort en 1988 l’a certainement fortifié davantage pour exister et se battre dans un monde en perpétuel mouvement et qui demande d’être plus que jamais compétitif. Ayant grandi à Niarry Tally et Diamalaye, des quartiers de Dakar, il dit en être d’ailleurs conscient et rappelle à chaque occasion que les diplômes, c’est une excellente chose, mais alliés aux certifications, ils permettent de se rendre plus utile. En plus d’encourager les écoles africaines à aller vers les certifications, il plaide en même temps pour une Agilité mieux prise au sérieux. Développé dans les années 1990 dans le domaine de la gestion de projet, et plus spécifiquement dans le secteur de l’informatique, l’Agilité rime bien à ses yeux à la résilience notée sur le continent et que le Coronavirus met en évidence ces derniers mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here