Ghana : Activa lance un programme d’assurance dédié aux femmes

0

Activa International Insurance Ghana (AIIG), filiale du groupe camerounais d’assurance Activa, de concert avec  la Société Financière Internationale (IFC), a procédé ce weekend au lancement  d’un programme d’assurance pour les femmes.

Cette initiative  a  pour  objectif principal de permettre à 2 millions de femmes ghanéennes d’avoir une couverture en assurance (accompagnement juridique et financier nécessaire).

« En tant que principal fournisseur d’assurance non-vie au Ghana, AIIG a réalisé que les femmes sont la bouée de sauvetage de l’économie ghanéenne », a déclaré Solomon Lartey, directeur général de l’entreprise d’assurance.

Pour sa part, Marieme Esther Dassanou, responsable du programme mondial pour les femmes de la SFI, et responsable du programme d’assurance pour les femmes dans le monde, a déclaré : « Nous savons que les femmes ghanéennes ont un esprit entrepreneurial. Cependant, beaucoup d’entre elles n’ont pas la couverture d’assurance nécessaire pour protéger et développer leurs activités».

Et d’ajouter , « ce programme  contribuera à rendre les femmes entrepreneurs ghanéennes plus résilientes et leurs entreprises plus durables ».

Selon  les statistiques officielles,  le marché féminin représentera d’ici 2030, une opportunité d’environ 1700 milliards de dollars USD pour le secteur des assurances, avec 50% de l’opportunité provenant des pays émergents.

Crée en 1998, Groupe ACTIVA est aujourd’hui   leader du secteur de l’assurance en Afrique.

La structure a enregistré  pour l’exercice 2018, une hausse de 20% de ses primes brutes.

Elle a également connu une augmentation de 47%  de son bénéfice sur la même période, passant de 4,8 millions cedis ghanéens (789 ,4 millions d’euros) en 2017 à 7,1 millions cedis (1, 1 milliard d’euros) en 2018.

Le groupe  est  présent  dans 8 pays (France, Maurice, Guinée, Libéria, Sierra Léone, Ghana, RDC, Cameroun), avec plus de 1000 collaborateurs directs et indirects sur le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here