La France annonce 65 millions d’euros d’investissements pour les startups africaines

0

La France prévoit d’investir 65 millions d’euros (42,6 milliards de FCFA) en Afrique pour accompagner les start-ups technologiques en plein essor, a annoncé jeudi le président Emmanuel Macron, au cours de la cérémonie inaugurale de la 3ème édition du salon Viva Technology (VivaTech), qui se tient du 24 au 26 mai à Paris.

Ce financement qui sera mis à disposition par l’Agence française de développement (AFD), « sera destiné à combler les failles d’accompagnement par des petits tickets, qui sont ceux dont ces startups ont besoin, de 30 à 50.000 euros », a-t-il indiqué.

Pour Emmanuel Macron, « les startups africaines ont l’énergie », mais les grands bailleurs d’aide au développement et les financeurs n’y sont pas adaptés. « Nous-mêmes nous sommes trop lents, trop hésitants », a-t-il reconnu.

Selon la Banque mondiale, il existe actuellement quelque 443 incubateurs africains – des entreprises qui soutiennent de nouvelles entreprises avec des fonds et une expertise – contre seulement 10 au début de la décennie.

Le salon VivaTech réunit des innovateurs, des investisseurs et des entrepreneurs. L’édition de cette année est placée sous le sceau du dynamisme de l’Afrique, de la jeunesse et des robots et a enregistré la présence du président Rwandais Paul Kagamé.

Une centaine de startups africaines, « les plus prometteuses d’Afrique », participent à l’événement, venant notamment du Sénégal, du Rwanda, du Nigéria, de l’Afrique du Sud, du Maroc et de la Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here