L’irlandais CRH lance une offre d’achat sur le cimentier sud-africain PPC

0

Le groupe irlandais de matériaux de construction CRH  a lancé une offre d’achat en numéraire sur le cimentier sud-africain PPC, défiant ainsi le sud-africain Afrisam  et le franco-suisse LafargeHolcim, qui ont déjà exprimé des marques d’intérêt.

PPC, qui n’a pas divulgué le montant de l’offre non contraignante de CRH, a déclaré lundi qu’il donnerait au groupe irlandais du temps pour accéder à ses livres de comptes et lui permettre d’amender sa proposition la semaine prochaine.

Selon Reuters, le cimentier sud-africain, qui fait figure de cible depuis plusieurs années en vue d’une consolidation du secteur, a ajouté dans un communiqué que les discussions avec LafargeHolcim et CRH  “pourraient ou non conduire à la présentation de lettres d’intention ferme”.

AfriSam, soutenue par la filiale africaine du canadien Fairfax Africa Holdings, a proposé un mariage à PPC pour la troisième fois en trois ans avec une offre tout en action valorisant sa cible à 700 millions de dollars (600 millions d’euros).

LafargeHolcim, de son côté, a dit être en discussions avec le conseil d’administration de PPC concernant une éventuelle transaction en Afrique, tandis que Dangote Cement, détenu majoritairement par l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, a dit être toujours intéressé par PPC.