Zambie : Glencore  réduit ses opérations en Zambie

0

L’unité zambienne de Glencore Plc, a menacé de considérablement réduire ses opérations d’extraction de cuivre dans le pays. L’entreprise s’est justifiée en annonçant qu’un différend  sur les nouveaux  tarifs exorbitants d’électricité introduits par le gouvernement est à la base de la mesure. L’entreprise perdrait jusqu’à 3 millions de dollars par jour depuis l’introduction des nouveaux tarifs.

En plus de cette « menace », le géant du cuivre a annoncé qu’il va réduire ses effectifs de 4700 travailleurs. « Il est devenu nécessaire que Mopani Copper Mines réduise certaines zones de ses opérations en raison de la restriction de l’énergie», a déclaré l’unité Glencore dans une déclaration. «Nous nous attendons à effectivement fermer plusieurs zones et nos opérations se réduisent au total de 4 700 employés directs ».

« Si la décision reste telle, nous appelons notre gouvernement à retirer la licence minière de Mopani, car alors, ne s’inquiétant pas des investisseurs » a déclaré James Chansa, président de l’Union nationale des mineurs.

En effet, Copperbelt Energy Corp. a abaissé les approvisionnements en électricité de la mine de cuivre de Mopani appartenant à Glencore après le refus du géant britannique de payer les nouveaux tarifs.