Au sommaire de Financial Afrik n°41

0

Les temps forts

En page 2

-Le dîner de Guillaume Soro

[private] Alassane Ouattara aurait très peu goûté au dîner organisé le 14mai, en pleine mutinerie, par le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro avec les ambassadeurs africains en poste à Abidjan. Selon la Lettre du Continent, le chef de l’Etat ivoirien a donné instruction au ministre des affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, d’interdire aux personnalités ivoiriennes de rencontrer des diplomates étrangers sans aval préalable. En outre, une sortie du président de l’Assemblée nationale dans Bloomberg fait des vagues.[/private]


 

OMVS: Tibou Kamara et le deal Conakry-Bamako

[private] L’ancien ministre malien, Ahmed Diane Séméga, a été désigné, le 17 mai à Conakry, nouveau haut-commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) en remplacement du guinéen Kabinet Komara, en fin de mandat. La cérémonie officielle est prévue le 19 juin à Dakar. Selon nos informations, le guinéen Tibou Kamara (beau frère de Yaya Jammeh) aurait influencé cette nomination en jouant les messi dominicci entre Alpha Condé et son homologue malien Ibrahima Boubacar Keita.[/private]


OMVS (2): barrage contre Kabinet Komara

[private] Au delà des questions de routine, l’ordre du jour du sommet de l’OMVS tenu à Conakry, le 17 mai 2017, devait porter sur l’ouverture des plis du barrage de Koukoutamba. Les choix étaient relativement faits. Les offres financières devaient être examinées une semaine plus tard. C’était sans compter sur la volonté souveraine des chefs d’Etat qui ont décidé de changer de patron à la tête de cette organisation régionale stratégique. y a t-il eu arrangement entre IBK et Condé pour ce poste ? Beaucoup de diplomates étaient surpris, y compris komara lui même, par l’attitude des officiels guinéens.[/private]


 

Banque Africaine de Développement : pas d’augmentation de capital

[private]La fracture entre pays membres régionaux et non régionaux se serait refermée en marge des Assemblées générales de la Banque Africaine de Développement qui viennent de se tenir du 22 au 26 mai à Ahmedabad, Inde. Selon les informations, les pays industrialisés la France et les USA ne souhaitent pas d’augmentation de capital avant 2020.Au grand dam des pays africains membres ralliés, mollement il faut le dire, par certains pays émergents comme l’Inde.[/private]


BRVM: Ecobank tombe à 18 francs CFA

 

[private]En baisse de 24% depuis le début de l’année, l’action d’Ecobank cotait 18 francs le 5 mai 2017. La descente aux enfers se poursuit pour une valeur qui ne brille ni pour le rendement ni pour la rentabilité. La politique du paiement de dividende par l’émission d’actions nouvelles ne satisfait clairement pas le marché. D’autant que ces actions nouvelles participent à la dilution du BPA (bénéfice par action). Également cotée à la Ghana Stock Exchange et à la Nigeria Stock Exhange, l’action de la multinationale africaine cumule les contre-performances. ETI a été dépréciée de plus de 60% sur le marché financier ghanéen en 2016.[/private]


Un nouveau président pour la Fédération Sénégalaise des sociétés d’assurance

[private] Au terme de son assemblée générale ordinaire (AGO) tenue le 31 mai 2017 à Dakar, la Fédération des Sociétés Sénégalaises d’Assurance (FSSA) a fait sa mue.. Ainsi, Mouhamadou Moustapha Noba, directeur de Sunu Assurances Sénégal, a été porté à la présidence par acclamation. Il succède à Mor Adj crédité d’un bon bilan en dépit des critiques sur le retard pris dans la présentation des comptes 2016. Cette succession démocratique préserve l’essentiel. Quatre membres du bureau ont été reconduits. L’on note deux nouvelles entrées dans ce bureau en les personnes des dirigeants d’Allianz et Saham. Le nouveau bureau s’est vu chargé de conduire un plan stratégique 2017-2019 sensé repositionner le secteur par rapport aux nouveaux enjeux (mutations technologiques, réglementaires et capitalistiques) de l’assurance. [/private]


Encore du gaz entre le Maroc et l’Algérie

[private] L’Algérie et le Maroc vont renégocier les prix du gaz à partir de 2020. Le gazoduc du premier pays transite par le second moyennant une redevance fixée à 500 millions de m3 par an. Achevé le 1er novembre 1996, le gazoduc Maghreb-Europe relie le gisement de gaz de Hassi R’Mel (Algérie) à Séville en Espagne, via le Maroc et le Détroit de Gibraltar. Le gazoduc Maroc-Nigeria changera-t-il la donne? Les experts sont sceptiques sur la longueur (4000 km) de l’ouvrage. En tout cas, les récentes découvertes de gaz au Sénégal et en Mauritanie risquent de changer la donne. [/private]


 

Page 3:

-Interview exlusive avec Patrice Talon, président du Bénin

-Les Présidents Paul Kagamé et Macky Sall à l’honneur


L’éditorial de Adama Wade: L’Inde et l’Afrique : comparaison n’est pas raison  (page 4)


Page 6

Le Groupe BGFI Bank arbore de solides performances sur 2016


Page 7

Entretien avec Dr. Benedict Okey Oramah: « Afreximbank accompagne les échanges inter-africains»


Page 9

 

Le Sénégal sur les Marché Internationaux Le Pari des Investisseurs

une analyse de Boileau Loko, Représentant Résident du FMI au Sénégal et Chef de Mission pour l’UEMOA.


 

Dossier page 10-16

 

-Les Comores Un pays émergent à l’horizon 2030

-Interview exclusive de son Excellence AZALI Assoumani Président de l’Union des Comores

-Said Ahmed Said Abdillah Économiste et président du Parti Comores Alternatives

La SCH, une société en pleine mutation

L’ONICOR dans la voie de l’émergence

Comores Telecom dans le marché des NTIC


Finance climat

Mohamed Beavogui- Directeur général de l’ARC: « le mécanisme de l’ARC repose sur la solidarité panafricaine» (page 17)

Deux ans après son lancement, l’African Risk Capacity (ARC) est bien parti pour mutualiser les moyens des pays africains face aux catastrophes d’ordre climatique. Dans cet entretien, Mohamed Beavogui, le directeur général de l’institution basée à Johannesburg, revient sur les réalisations et les défis.


Focus: La BADEA Fer de lance du partenariat afro-arabe (page 18)

L’institution financière, créée en 1974 par 18 pays de la Ligue Arabe en vue de contribuer à l’effort de développement en Afrique subsaharienne, se modernise pour se hisser en locomotive majeure du partenariat afro-arabe.


La Chronique de Pierre Delval

Quand Protectionnisme et contrebande font bon ménage (page 19)


Supplément Vivafric sur le Développement durable (pages 20 et 21)


Carnets de route de Maria Nadolu

 

Jim Thompson, l’espion créateur de soie et rêves

…30h30: «Bonne nuit» dit-il, et il disparut dans la jungle de Malaisie …

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here