Nigeria : suspension provisoire des Activités de Shell et Eni

0

shell-increase-cost-cuts-exit-10-countries-result-bg-deal

L’État Nigérian annonce la suspension des activités d’extraction pétrolières de Shell et Eni, en attendant l’achèvement d’une enquête de corruption sur l’accord de 1,3 milliard de dollars qui a garanti l’actif.

Pour cause, les méthodes d’acquisitions de la licence 245 de prospection pétrolière en 2011. Royal Dutch Shell Plc et à Eni SpA détiennent en commun une licence achetée à Malabu Oil & Gas Ltd. en 2011. La société Malabu était alors détenue par un ancien Ministre Nigérian du pétrole, Dan Etete. En 2013, les législateurs d’Abuja avaient demandé une révocation de la vente du fait « d’un processus de vente défectueux ».

Les activités de Shell et Eni sont suspendus en attendant «l’enquête et la poursuite des suspects», ainsi que les entreprises et les individus accusés d’éventuels «actes de conspiration, de corruption officielle et de blanchiment d’argent».

Le Nigeria est le plus grand producteur de pétrole en Afrique. Shell, Exxon Mobil Corp., Chevron Corp., Total SA, Eni, et la société nationale nigériane Petroleum Corp., ont pompées 1,45 million de barils par jour en décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here