La Côte d’Ivoire se dote de deux scanners mobiles pour renforcer le contrôle douanier

0

2015020616560521

La Côte d’Ivoire vient de se doter de deux scanners mobiles à rayon X, destinés à renforcer l’efficacité de ses services douaniers. Une première pour le pays, qui entend ainsi lutter contre la fraude (et les produits illicites) et faciliter les opérations douanières dans l’optique d’optimiser la mobilisation de ses ressources internes.

D’un coût de 3 milliards FCFA, les équipements, livrés par le fabricant chinois Nuctech, font partie de la dernière génération des systèmes d’inspection mobile et seront déployés sur le site du terminal à conteneurs du port d’Abidjan et au port de San Pedro. Ils permettront en outre, grâce à leur mobilité, d’effectuer des contrôles sur toute l’étendue du territoire.

Avec les nouveaux outils, l’inspection des marchandises pourra désormais se faire sans avoir besoin d’ouvrir les conteneurs, contribuant ainsi à la célérité du traitement des marchandises en douanes sans aucun coût supplémentaire pour les usagers, a tenu à rassurer Abdourahmane Cissé, le ministre ivoirien en charge du Budget, au cours de la cérémonie officielle de réception des ouvrages ce 30 novembre à Abidjan. Il a par ailleurs indiqué, que le gouvernement comptait poursuivre sur cette lancée avec des équipements similaires aux postes frontaliers de Ouangolo et Noé, les deux principaux postes de contrôle respectivement vers le Burkina et le Ghana.

Visiblement satisfait de ces nouvelles acquisitions, le Premier ministre ivoirien, Kablan Duncan, a indiqué qu’il s’agit d’un investissement important qui participe à l’amélioration du climat des affaires et dont le pays attendait beaucoup notamment en termes de recettes douanières.

Selon la loi de Finances 2015, l’administration douanière ivoirienne se doit de mobiliser, au terme de l’année, un peu plus de 1 400 milliards FCFA de recettes pour alimenter le budget national évalué à 5 196 milliards.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here