Le géant minier Eramet gèle ses projets au Gabon

0

Le groupe minier Eramet a décidé, dans un communiqué publié le 14 octobre, de suspendre ses projets au Gabon. La raison en est que le groupe est sérieusement affecté par la dégradation actuelle du marché, accentuée par la chute des cours du nickel et du manganèse.

Le Président Directeur Général d’Eramet, Patrick Buffet, a annoncé que «Le conseil d’administration a décidé la limitation des investissements industriels ainsi que la suspension des grands projets du groupe». Même s’il n’a pas précisé l’étendue de ce gel de projets, il semblerait que seules les opérations d’entretiens soient maintenues.

Le géant minier poursuivra malgré tout son plan de réduction des coûts et d’amélioration de sa rentabilité. «Dans ce contexte de marché très difficile, Eramet conserve une liquidité financière de 1,8 milliard d’euros dont 981 millions d’euros de crédit confirmé non tiré», tient à rassurer le groupe minier français.

La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), première implantation minière et métallurgique d’Eramet et 2ème producteur mondial de manganèse à haute teneur, entend continuer à produire 3,8 millions de tonnes de minerai de manganèse avec en perspective les 4 millions de tonnes. Située sur le plateau de Bangombé dans la province du Haut-Ogooué au Gabon, cette mine qui représente aujourd’hui 25% des réserves mondiales de minerai riche, espère amener le complexe métallurgique de Moanda, inauguré en juin dernier, à son niveau de production optimal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here