Doing Business : la Côte d’Ivoire à l’école du Singapour et de la Géorgie

0

Afin de remonter la pente du classement Doing Business (147ème sur 180 pays évalués en 2015) et figurer parmi les 50 premières places d’ici 2018, la Côte d’Ivoire s’est mise à l’école de deux succès mondiaux de l’amélioration du climat des affaires : le Singapour, premier de la classe depuis 2005, et la Géorgie qui a obtenu 104 places lors des deux dernières évaluations, remontant ainsi à la 15ème place.

Pour ce faire, le gouvernement, à l’initiative du CEPICI, l’agence gouvernementale de promotion des investissements, a battu le rappel d’une vingtaine de ministres au cours d’un séminaire sur l’amélioration du climat des affaires animé par les cabinets singapourien, KDI-Asia, et géorgien, Reformatics.

Les pays qui ont réussi la transformation structurelle de leurs économies ont fait de « l’amélioration du climat des affaires, plus qu’une stratégie ou une politique, une philosophie de développement, (…) avec un leadership au plus haut niveau » a souligné Emmanuel Essis, le directeur général du CEPICI. Aussi, la rencontre vise-t-elle, a insisté le premier Ministre Daniel Kablan Duncan, à s’inspirer des meilleures pratiques pour lever les entraves au processus des réformes et induire les changements structurels, opérationnels et comportementaux nécessaires dans l’administration publique afin de mieux affiner et exécuter la stratégie nationale pour les cycles 2017 et 2018 du Doing Business.

Une perspective cruciale pour la Côte d’Ivoire résolue à s’appuyer sur le développement du secteur privé pour atteindre le cap de l’émergence dans les cinq ans. Estimée à 62% en 2014, la part du secteur privé dans les investissements globaux, selon la planification gouvernementale, doit passer à 65% cette année, pour atteindre 70% en 2020. Un objectif qui intègre la réalisation de 95 projets majeurs selon le modèle du Partenariat Public-Privé, PPP, pour un coût de 25 milliards de dollars.

KDI-Asia regroupe d’anciens hauts responsables singapouriens expérimentés dans la planification et l’implémentation des réformes structurelles et le renforcement des capacités. Reformatics est dirigé par l’ex-premier Ministre géorgien Nika Gilauri, qui a fait le déplacement, et d’anciennes hautes autorités ayant conduit un processus réussi de réformes de l’administration géorgienne cité en modèle dans le monde.

 

Jean-Mermoz KONANDI, Abidjan

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here