BOA France sanctionnée pour 16 manquements

0

BOA France a été sanctionné par l’autorité de contrôle en France pour le non respect des exigences en fonds propres et pour des lacunes dans le dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent. Ainsi, BOA-France reçoit un avertissement et une sanction pécuniaire de 100 000 euros ;

La condamnation intervientsuite à une procédure déclenchée par l’ACPR en décembre 2013  et qui a relèvé 16 manquements en six catégories. Entre autres,  le non respect des exigences en fonds propres résultant d’une injonction, le coefficient de liquidité, la défaillance du contrôle interne,  et l’organisation du dispositif de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

La Bank of Africa France est détenue à plus de 80% par la BMCE Bank à travers ses filiales africaines et le holding Agora domicilié au Luxembourg. La PROPARCO, filiale de l’Agence française de développement (AFD) est actionnaire à 11,1% de BOA France.
Bank of Africa est présente dans une quinzaine de pays africains dont la Côte d’Ivoire, le Niger, le Mali, le Burkina Faso, le Ghana, le Togo, la RD Congo, le Bénin, le Sénégal, le Cameroun, le Rwanda, Djibouti, l’Ethiopie, le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda et Madagascar. Sur l’ensemble de ces pays, Bank of Africa dispose de plus de 250 agences bancaires.
Une grande partie de la clientèle de la BOA France est constituée de la diaspora africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here