Les 100 qui ont fait bouger l’Afrique en 2014

3

Voici un exercice hautement subjectif.  La désignation des 100 personnalités qui ont fait l’actualité économique et financière  africaine 2014, réalisée par la rédaction de Financial Afrik avec l’avis de ses  partenaires et soutiens techniques,  ne prétend pas à l’exhaustivité.   L’idée n’est pas d’imposer des visages  mais de susciter le débat autour des personnes qui ont fait l’actualité de différentes manières, à leur profit ou à leurs dépens suivant dix catégories distinctes. Nous avons délibérément écarté les chefs d’Etat et de gouvernement, les hommes politiques (ceux de l’opposition comme du pouvoir) et   les acteurs de l’industrie humanitaire en général.  Pour ne retenir finalement que les hommes et les femmes qui interviennent dans les domaines de l’économie et de la Finance et qui, de par leurs positions, contribuent à la transformation de l’Afrique.  Nouveauté dans ce type de classement, nous parlons aussi des hommes de médias, producteurs net de sens, souvent marginalisés dans ce genre d’exercice.

Les vecteurs de l’intégration 

Kaberuka newDonald Kaberuka pour ses différentes réalisations à la BAD durant ses deux mandats  et pour  la concrétisation du fonds Africa 50 dédié aux infrastructures.

 

 

 

2-Carlos Lopes pour avoir remis la question de l’industrialisation et de la transformation de l’Afrique au centre du débat dans les instances africaines.Carlos Lopes

 

 

 

3-Mohamed El Kettani pour avoir construit le premier ensemble bancaire leader au Maghreb et dans la zone CFA. Kettani new

 

 

 

 

4-Mike Brown, CEO de Nedbank et partisan d’une alliance capitalistique plus forte avec Ecobank. Brown new

 

 

 

5-  Christian ADOVELANDE,  Président de la BOAD pour le renforcement de la capacité d’intervention de la Banque ouest -africaine et son ouverture à des actionnaires non régionaux en vue d’une plus grande crédibilité. rp_BOAD-200x160.jpg

 

 

 

6-  Aguibou Soumaré haut commissaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) pour le travail abattu en matière d’intégration, d’harmonisation des procédures et de mobilisation des investissements.Aguibou Soumaré

 

 

7-Albert Essien pour avoir pu redresser Ecobank et rétablir la confiance entre la banque et ses clients, quoique avec une capacité de manoeuvre restreinte. Albert Essien PIC

 

 

 

8- Edoh Kossi Amenouve et Gabriel Fal pour le duo intelligent et  les différentes réformes de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) dont le compartiment dédié aux PME.                                Edoh Kossi Amenounve

 

 

9-Blaise  Ahouantchédédirecteur général du Groupement interbancaire monétique (GIM) de l’UEMOA, pour l’expansion fulgurante du parc.GIM new

 

 

 

10-  Kabiné Komara, Haut Commissaire de l’OMVS, une organisation sous régionale engagée sur de grands chantierskobiné

 

 

Les décideurs publics 

 

11- Sidi Ould Tah ministre mauritanien des Affaires Economiques et du Développement, architecte des grandes réformes de l’environnement des Affaires.Ould Tah Mauritanie

 

12-Cristina Duarté ministre des Finances et du Plan du Cap Vert, artisan du renouveau de son pays et candidat à la présidence de la Banque Africaine de Développement. Duarté

 

13-Essis Esmel Emmanuel directeur général du CEPICI (Guichet unique) qui a  fait de la Côte d’Ivoire  l’un des dix plus grands réformateurs au monde.cepici

-14- Amadou Hott du FONSIS pour avoir su faire démarrer rapidement ce fonds souverain. Dejà partenaire de nombreux projets.Hott new

 

-15-  Tiemoko Meyliet Koné pour la gestion macroéconomique exemplaire de l’espace UEMOA et le maintien de l’inflation dans les marges requises. Meyliet new

 

-16- Sidi Ould Rais, gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie, artisan de la saine gestion du système bancaire et de la  stabilisation de la monnaie mauritanienne.Ould Rais new

 

17-Thierry Tanoh qui voulait changer Ecobank a fini par jeter l’éponge et rejoindre l’équipe d’experts autour du président ivoirien, Alassane Ouattara rp_Thierry-Tanoh-200x160.jpg

 

18- Hakim Ben Hamouda, ministre tunisien de l’Economie et des Finances qui a rempli pleinement sa mission et mérite d’être reconduit à son poste.Benhamouda new

 

19-Said Ibrahimi, CEO de Casablanca Finance City qui a réussi à imposer le hub CFC en un temps relativement court.Ibrahimi CFC

 

20- Saïd Sahnoun, PDG de Sonatrach, qui participe au renouveau du secteur pétrolier algérien à travers le programme de développement du secteur énergétique de son pays sur la période 2015-2019.

 

 

 

 Les success story

 

21- Paul Fokam d’Afriland First Bank pour la success story de la banque en matière d’intégration.Fokam new

22-  Richard Lowe qui a fait d’Activa l’un des groupes les plus dynamiques du secteur africain des Assurances.Lowe

23- Jeanine Diagou. Après la direction de l’audit, la direction financière et la direction de l’internationale, la superwoman  des filles Diagou a atterri à la Direction Générale du pôle Banque de NSIA et, conjointement, à la direction générale adjointe du groupe NSIA. Elle est en quelque sorte la tour d’ivoire du groupe. Son style de management indirect et “froid”tranche avec la convivialité afrivaine du père Diagou.Jeanine new

24-Mansour Guissé, repreneur du groupe Hachette en Afrique, aujourd’hui à la tête d’un réseau couvrant le Gabon, le Sénégal, le Maghreb et plusieurs pays  africains. 


25- Abdourahmane Watt pionnier de la formation des cadres au MarocWatt Abdourahmane

26- Othman Benjelloun qui a poursuivi le programme d’expansion de  son groupe en 2014 avec de nouvelles acquisitions comme Benefice Life au Cameroun.rp_Othman-Benjelloun-200x160.jpg

27- Idrissa Nassa, un self Made qui a accéléré le Développement de sa banque en 2015.%bnail wp-image-7982″ src=”https://www.financialafrik.com/wp-content/uploads/2013/09/BGFI-Bank-Oyima-200×160.jpg” alt=”BGFI-Bank Oyima” width=”75″ height=”60″ />

43- Tidiane Thiam CEO de prudential, premier groupe britannique d’assurances qui investit enfin l’Afrique par le GhanaPRUDENTIAL CEO

44- Houd Baby, un acteur qui tisse discrètement sa toile dans le secteur des grands Moulins.Houd new

-30: Pathé Dione, l’un des  pionniers  de l’assurance en Afrique subsaharienne. Le  patron du groupe Sunu a entrepris la refonte complète de l’identité visuelle de son groupe en 2014 qui évolera sous la marque Sunu (Assurance vie). Pathé dione new

 

Les  hommes d’affaires africains worldwide 

 

31-Mohamed Abdellahi Ould Oudaa de la SNIM (Socièté Nationale des Ondustries Minières ) de Mauritanie, exportatrice de 12 millions de tonnes de fer en 2013. SNIM Oudaa

47- Terrab OCP

48- Alassane Diallo des ICS (Industrie Chimique du Sénégal) qui est parvenu à sauver le groupe d’une mauvaise passe suite à un processus de privatisation mal ficelé . ICS dialloAndré Soumah pour avoir innové dans la mise en place des schémas  de financement hors bilan au profit des opérateurs économiques  de nombreuses  filières africaines de l’import-export.Andre-Soumah

35- Issad Rebrab, le patron de Cevital (Algérie), un des hommes d’affaires les plus prospères du pays, révèle qu’il est sollicité pour investir en Afrique et en Europe, mais découragé dans son propre pays où il est victime d’entraves incompréhensibles.issad new

36-Tony Elumelu,  mythique PDG de la banque UBA, aujourd’hui à la tête de la fondation du même nom.Tony-O.-Elumelu-MFR

37- Alain Nkontchou, 51 ans, du Cameroun, est Directeur général de Enko Capital Management LLP, Londres, une société de gestion d’actifs orientée principalement sur les opportunités d’investissement en Afrique. Alain

38- Michel Abrogoua pour avoir établi une jonction capitalistique entre Phoenix Capial Management et le sud-africain PIC.Michel Abrogoua

39-Momar Nger, Directeur général de Total Afrique et Moyen-Orient.Momar

40- Pierre Célestin Rwabukumba qui a fait de la Bourse de Kigali une réalité concrète en l’espace de trois ans.Celestin bourse

 

 

 

Les managers des grands groupes

 

41-Michel Hascoët, patron d’Axa Maroc et Axa Subsaharienne, qui poursuit une dynamique politique d’expansion du groupe en Afrique.Michel Axa

 

42- Henri Claude Oyima a fait  de la BGFI la première banque de la zone CEMAC.  Présente en Afrique de l’Ouest (Bénin et Côte d’Ivoire), la banque gabonaise n’est pas encore en Bourse.BGFI-Bank Oyima

43- Tidiane Thiam CEO de prudential, premier groupe britannique d’assurances qui investit enfin l’Afrique par le GhanaPRUDENTIAL CEO

44- Lionel Zinsou de PAI Partners, chef de file de la fondation franco-africaine pour la croissance lancée en février 2014zinsou

45-  Bernard Bartoszek.  Après avoir  consolidé le leadership du groupe Ogar sur le Gabon , il veut en faire un champion régional. Ogar

46- Mohamed Abdellahi Ould Oudaa de la SNIM (Socièté Nationale des Ondustries Minières ) de Mauritanie, exportatrice de 12 millions de tonnes de fer en 2013. SNIM Oudaa

47- Mostafa Terrab, directeur genreral de l’OCP (Office Chérifien des Phosphates), premier exportateur mondial de Phosphates et, depuis deux ans, acteur de premier plan dans le marché africain des engrais. Terrab OCP

48- Alassane Diallo des ICS (Industrie Chimique du Sénégal) qui est parvenu à sauver le groupe d’une mauvaise passe suite à un processus de privatisation mal ficelé . ICS diallo

49- Jean-Louis Ekra, président d’Afreximbank qui isoutient massivement  la transformation locale des produits agricoles africains.Ekra

50- Tewolde Gebremariam, PDG d’Ethiopian Airlines, compagnie leader en Afrique, élue meilleure compagnie de l’année 2013 en Chine par les professionnels et les passagers. Ethiopian

  

 

 

Les porteurs d’idées nouvelles 

 

51-  Mostafa Belkhayate qui préconise une nouvelle approche dans la gestion des matières premières africaines et l’utilisation des sukuks.el-mostapha-belkhayate-youtube

52- Samir Amin, économiste tiers-mondiste, l’un des penseurs les plus influents de notre époque. Samir Amin

53- Eleni Gabre-Madhin, économiste,  précurseur de la Bourse des matières premières en Afrique à partir du succès rencontré en Ethiopie. Eleni

54- Verone Mankou inventeur de la première tablette africaine et du premier smartphone africain.Mankou

55- Belgacem Haba (Algérie), chercheur en électronique, fort de 45 brevets d’invention déposés depuis le début de l’année 2014 jusqu’au mois d’août, est classé parmi les 100 inventeurs les plus productifs aux USA.Belgacem

-56 Arthur Zang, l’inventeur du cardiopad, qui a été plébiscité comme meilleure invention lors de Africa Telecom People.Arthur

57- Coulibaly Pierre Djibril, ingénieur informaticien, Directeur Général de Nexat informatique, a inventé le 1er logiciel de gestion universel accessible à tous, Nexpro U.B.S, plus simple, plus rapide, plus ouvert, plus économique. Ce logiciel s’adapte à son utilisateur, tout le monde peut l’installer et l’utiliser et les résultats sont immédiats.Coulibaly

 

58- Anis Aouini,  qui a inventé la Saphonienne (appareil qui utilise la force du vent), l’une des meilleures innovations de l’année. Anis

-59- Kodjo Afate Gnikoun du Togo, inventeur d’une imprimante 3D fabriquée à partir de déchets électroniques. Togolais

-60- Ayoumbaye Oumar du Tchad a mis au point un climatiseur extra plat et autonome en termes d’énergie, destinée aux nomades et touristes qui voyagent à dos de chameaux, dromadaire et éléphants dans des endroits chauds et aussi pour les villageois et campements touristiques non électrifiés.SWITZERLAND-BUSINESS-INVENTIONS

 

 

Les hommes des réseaux 

 

61-Jean Luc Vovor, initiateur du club Kusuntu,  engagé dans la promotion du capital investissement en Afrique.vovor

62- Didier Acouetey d’Africsearch initiateur en 2014 d’une nouvelle forme de mise en relation entre tous les acteurs intervenants dans l’écosystème des PME.Didier

64-Mandaw Kanji, PDG d’IFAGE (Sénégal),  qui a mis en place un institut d’assurances devenu une référence en six ans.Mandaw

65- Fadhel Abdelkefi,  directeur général de Tunisie Valeurs et ancien président du Conseil d’administration de la Bourse de Tunis, l’un des acteurs de référence de la place tunisienne. Fadel

-66- Victor Ndiaye, cabinet de Performances Consulting en pointe dans les stratégies des politiques publiques de développement. Victor

-67- Romain Battajon du cabinet éponyme, basé à Kinshasa.  Le réseau ABLE qu’il anime fait partie des plus denses en Afrique. Battajon

-67- Alioune Diouf, Axa Senegal, administrateur de plusieurs sociétés. Figure de premier plan sur la place sénégalaise. Alioune

68- Fabrice Sawegnon, patron de Vodoo Communication, un cabinet africain qui a brisé le monopole africain sur les grands Medias.Fabrice

69- Abdoulah Coulibaly du Forum de Bamako, événement annuel sur les enjeux de l’Afrique/Coulibaly forum

70- Aboubacar Fall, président du conseil d’administration de la Facilité Africaine de Soutien Juridique (ALSF), un organe émanant de la BAD au service des pays africains. Fall fonds

 

Les leaders dans le creux de la vague 

 

Ils ont marqué l’actualité, ont contribué à des changements importants en 2014 mais soit à leurs dépens soit sans atteindre les objectifs assignés 

 

71- Me El Haj Diouf, avocat Sénégal déssaisi par son client dans l’affaire Hissène habréDiouf Me

72- Anas Alami, Directeur général de la CDG (Caisse de Dépôt et de Gestion)  suspendu provisoirement de ses fonctions en attendant l’aboutissement d’une enquête diligentée suite à la plainte des acquéreurs de biens immobiliers auprès d’une des filiales de son groupe.rp_Anas-Alami-200x160.jpg

 

73- Alizéta Ouedraogo et ses 1 200 employés apparaît comme l’une des victimes collatérales de la chute du régime Comaporé/Alizeta Ouedraogo © Ahmed Ouoba

 

-74 Mthuli Ncube, professeur, économiste  en Chef et Vice-Président de la Banque africaine de développement, n’est pas parvenu à faire poinçonner sa candidature à la présidence de la Banque Africaine de Développement par son pays. Dans le même temps, la BAD lui a trouvé un remplaçant.Ncube

 

75- Makhtar Diop, vice président de la Banque Mondiale, a failli perdre son poste. Sa candidature à la BAD annoncée un peu vite  n’a pas recueilli  le soutien de son pays.Diop BAD

 

76- Patrice Talon, puissant homme d’affaires béninois dont l’exil forcé à Paris s’est transformé en exil préventif depuis que Yayi Boni, qui l’accusait d’avoir voulu l’empoisonner,  l’a pardonné.Talon

77- Mohamed Bouamatou, l’un des hommes les plus riches de Mauritanie qui boucle sa troisième année d’exil au Maroc pour divergences avec le chef d’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.bouamatou

78- Yves Fotso patron de Commerciaĺ Bank Of Cameroun, en détention pour divergences avec le pouvoir. Sa banque a essuyé plusieurs tentatives d’expropriationFotso

79-Jacqueline Casalegno présidente historique de la Chanas, leader Camerounais en assurances, obligé de rendre le tablier suite à de graves affaires de divergences.rp_chanas-assurance-200x160.jpg

80- Cheikh Kanté, directeur général du Port autonome de Dakar critiqué sur le dossier de l’attribution de la concession du quai vrac à Necontrans. Les députés souhaitent entendre cet inconditionnel du président Macky Sall. kanté

 

Les écrivains et essayistes qui ont marqué l’année 

81-Felwine Sarr, écrivain, économiste et musicien a lancé sa maison d’édition en 2014 en partenariat avec d’autres écrivains. Longtemps privé d’une plume de référence, l’espace littéraire Sénégalais commence à revivre. Felwine Sarr

 

82-Kamel Daoud, algérien, finaliste du prix Goncourt 2014. Son denier livre “Meursault” Contre-enquête” devrait prochainement être traduit en 15 langues.Kamel Daoud

83- Gérard SilvaSon livre, “Tribulations d’un coopérant en Afrique noire” est un succulent voyage vers le passé proche, utile pour comprendre l’Afrique d’aujourd’hui.

84- Jacques Habib Sy dans “L’Afrique berceau de l’écriture” lance un cri d’alarme aux dirigeants, les appelant à sauver les manuscrits en péril.Jacques habib

85- Raphaël Dagbo auteur du livre “Laurent Gbagbo, la passion d’une espérance démocratique”, une critique de l’Afrique balkanisée. Dagbo

86- Roger Kaffo Fokou, auteur de “Medias et Civilisation” répond à la question de  “Comment se protéger de la manipulation des médias pour mieux s’en servir”.Roger

– 87  Dieunedort Essomé publie un livre intitulé “Paul Biya”, analysant le contexte très subsaharien d’un pays dit démocratique parce que renfermant plusieurs partis politiques.Dieudonné

-88- Fouad Laroui, auteur marocain a remporté le grand prix littéraire Jean-Giono pour son roman”Les Tribulations du dernier Sijilmassi”Fouad Laroui

-89. Appiah Kouassi pose le débat dès le titre de son livre: “Responsable ou coupable, l’Afrique doit choisir“. 

-90- Simon Pierre Ekanza appelle dans “L’Afrique et les défis du développement” à une citoyenneté véritable. Ekanza 

 

 

Médias 

Tout classement dans cette section échapperait difficilement à la subjectivité. Nos critères ici se basent sur la dynamique créatrice d’emplois, l’originalité de la ligne éditoriale et l’influence. 

 

91-Youssou Ndour du groupe TFM, futur leader régional et africain avec  1000 employés à la fin 2014. Ces chiffres en font le premier groupe africain  de presse par le nombre de salariés. Youssou

92- Ismael sidibé, patron d’Africable, une télé fédératrice de l’information régionale et panafricaine. Sidibé

93Constant Nemalé d’Africa 24, la seule TV africaine qui a survécu cinq ans après son lancement.Constant

94- Bechir Ben Yahmed du groupe Jeune Afrique, leader d’influence en Afrique, à la tête d’un journal appelé souvent le 55ème  pays africain.BBY

 

95-Khalil Hachimi Idriss, éditorialiste et  patron de Maghreb Arab Presse, l’agence de presse officielle du Maroc, la seule agence africaine capable en ce moment de rivaliser avec les majors.KHI

 

96-  Abdallah Ould Mohamedi,  patron de Sahara Média et de l’agence de presse APA. Expert du Sahel et du Sahara, il est incontournable. Abdallah

 

97-Madiambal Diagne, directeur de publication du quotidien, élu à la tête de l’Union de la presse francophone fin novembre. Madiambal

98- Samira Sitail directrice de l’information de 2M, Maroc.  Samira

99-Eric Ndiyu, Directeur de rédaction de Vox Africa (Londres -Bruxelles)

100- Rachid Nini, le journaliste le plus lu au Maroc avec un quotidien qui écoule 120 000 exemplaires par jour. Rachid Nini

 

3 Commentaires

  1. Sans contester votre classement, je pense que le PDG de la BDM-SA, Abdoulaye Daffé méritai de figurer dans ce classemen. son son impulsion, sa banque qui est la première au Mali, vient d’ouvrir deux filiales à Ouaga et Abidjan (BDU CI et BDU BF) en plus de celle de Bissau.

    • Bonjour
      Nous prenons bonne note. Monsieur Daffé est un banquier qui a apporté beaucoup à la BDM. Ce classement loin d’être exhaustif a besoin de vos suggestions et remarques pour s’améliorer au fur et à mesure.
      Financialafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here