Assurances: pour ses six ans, IFAGE célèbre Ahmadou Kourouma

1

L’institut panafricain de formation en assurance et en gestion des entreprises (IFAGE ) a soufflé ses six bougies lors d’une cérémonie riche en couleurs organisée vendredi 19 décembre à Dakar en présence des représentants du secteurs au grand complet, des membres du corps diplomatique accrédité au Sénégal et de diverses personnalités du monde académique.

L’occasion pour le président fondateur d’IFAGE, Mandaw Kandji, de dévoiler une plaque à l’effigie de l’écrivain Ahmadou Kourouma  dont le nom a été attribué  à l’Amphi flambant neuf de l’école. L’inauguration de cet espace de connaissances a été le clou de cette cérémonie de célébration.

C’est au doyen du secteur des Assurances au Sénégal, Mamadou Racine Bathily,  qu’a échu l’honneur de  présenter l’auteur du “Soleil des Indépendances” dans toutes ses dimensions, dans ses fonctions diurnes dédiées au développement  du secteur et nocturnes consacrées à la plume de l’écrivain.

Actuaire de renom, et tour à tour directeur de l’Institut International  d’Assurances (IIA) à Yaoundé puis premier président de la CICA-Ré, cette compagnie de réassurance commune aux pays membres de la Conférence inter africaine des marchés de l’assurance, M. Kourouma a fini sa brillante carrière à la tête de la Commission régionale de contrôle des assurances (CRCA).

Ceux qui ont eu la chance de côtoyer cette éminente figure africaine retiennent la rigueur et l’engagement. Tels seront les mots du doyen Bathily, une boîte noire du secteur des Assurances au Sénégal dont le discours hommage à Kourouma  résonnera encore longtemps dans cet amphi à lui dédié.

La famille de l’Assurance au Sénégal a, à la suite du secrétaire général de la Fédération africaine des sociétés d’assurances de droit national (FANAF), Ndiaga Boye, du directeur de la fédération Sénégalaise du secteur des Assurances et du représentant de l’autorité de tutelle, rendu hommage au fondateur de l’IFAGE, Mandaw Kanji, ancien commissaire du CRCA, professeur à l’institut de Yaoundé et éminent cadre au ministère senegalais des Finances. En l’espace de  six ans, ce passionné du travail bien fait, a su asseoir une école certifiée CAMES et brassant une douzaine de nationalités. “Une fierté pour le Sénégal” comme l’a si bien dit M. Boye.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here