La CEDEAO veut boucler son budget 2015

0

Le président de la Commission de la CEDEAO a appelé, lundi 1er décembre 2014 à Abuja, les Etats membres à verser leurs contributions au titre du prélèvement communautaire afin de permettre à l’organisation d’avoir les moyens nécessaires à son bon fonctionnement.

Dans son allocution à l’ouverture de la seizième réunion du Comité de l’administration et des finances (CAF) de la CEDEAO, qui se tient du 1er au 7 décembre, Kadré Désiré Ouédraogo a rappelé que le prélèvement communautaire représente l’ossature du financement des programmes et activités de l’organisation.

«Je lance une fois de plus un appel à tous les Etats membres pour qu’ils mettent systématiquement en œuvre le protocole et les mécanismes de prélèvement communautaire afin de fournir à la Communauté les fonds nécessaires qui lui permettront de faire face à ses obligations financières sans cesse croissantes», a-t-il dit.

Ouédraogo, qui s’exprimait devant un auditoire composé de personnalités en provenance de l’ensemble des Etats membres ainsi que de la Commission et des différentes institutions de la CEDEAO, a également indiqué que l’esprit du budget de 2015 se situe dans la poursuite des efforts que déploie l’organisation dans le cadre de la réforme et du programme d’intégration.
La réunion permettra, notamment, «de rendre compte des résultats obtenus dans l’exécution des principales tâches qui nous ont été assignées pour l’année qui tire à sa fin, d’informer nos parties prenantes des progrès réalisés et de présenter également les plans et programmes que nous proposons pour l’année à venir».

Elle sera aussi l’occasion de rappeler aux Etats membres qu’ils doivent honorer leurs obligations envers leur Communauté tels que les transferts des prélèvements communautaires non encore effectués, a encore indiqué le président de la Commission.

Source: Àbidjan.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here