Par Nephthali Messanh Ledy 
mg7640
Lomé abrite depuis lundi 13 mars, la première session du Comité technique spécialisé de l’Union africaine (UA) sur les transports, les infrastructures transcontinentales et tinter-régionales, l’énergie et le tourisme.

Axée sur le thème « Financer l’infrastructure en Afrique », elle vise à évaluer les progrès et les réalisations atteints dans la mise en œuvre des grands programmes et projets d’infrastructure régionaux et continentaux à ce jour et à adopter des décisions sur la voie à suivre pour accélérer leur mise en œuvre.
Cette rencontre qui prend fin vendredi est organisée par la Commission de l’Union africaine (CUA), en collaboration avec le Gouvernement togolais, la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA).

Une réunion des ministres est prévue pour le 17 mars, avec au programme, l’élection du Bureau du Comité et l’adoption d’un projet de plans d’action allant de janvier 2017 jusqu’au prochain CTS prévu dans deux ans.

Ce contenu pourrait également vous intéresser