Par Mariata Dieng

ghana

La croissance économique du Ghana a ralenti à 2,5% au deuxième trimestre, comparativement à un an plus tôt. Le ralentissement au deuxième trimestre est principalement attribuable à un arrêt de la production de pétrole, causé par une défaillance technique au principal navire de production du pays, a déclaré le statisticien du gouvernement Philomena Nyarko.

Le Ghana a connu une croissance soutenue de son PIB au-dessus de 8% jusqu’en 2013 sur ses exportations d’or, de cacao et de pétrole. Une croissance stoppée par la baisse des prix mondiaux des matières premières et aussi en raison d’une crise financière qui a forcé le pays à obtenir un accord d’aide avec le Fonds monétaire international depuis l’année dernière.

” L’économie est en croissance, mais pas au même rythme que le premier trimestre, alors qu’il était de 4,8%”, a déclaré Nyarko.