Evelyne Ndabaneze : le visuel et le vocal – tout un art !

0

Abidjan4you, Instavoice portent le germe d’une entrepreneure au parcours atypique. Evelyne Ndabaneze est une panafricaine qui trouve des opportunités en toute circonstance. Et ce n’est pas la COVID-19 qui a freiné les ambitions de cette cheffe d’entreprise dont la vision dépasse allègrement les circonspections. Son objectif est simple: rapprocher les entreprises et Etats des citoyens par le téléphone portable.

Evelyne Ndabaneze est une entrepreneure iconoclaste. Il faut dire que cette entrepreneure ‘multi-casquette’ détonne à Abidjan. « Quand je me suis lancée dans le digital, je n’y connaissais rien du tout ! Je n’avais pas d’expertise particulière sur la Côte d’Ivoire non plus. Tout était nouveau pour moi », se rappelle-t-elle. Après 20 ans passées en Angleterre et aux Pays-Bas, sa famille et elle retournent sur le continent à la faveur d’intéressantes opportunités de travail.

« Mon mari travaillait à la Banque Africaine de Développement en Tunisie. Puis un jour la Côte d’Ivoire, bien connue de lui mais totalement inconnue pour moi, a été un lieu de mutation pour notre famille » ; relate-t-elle. Vinrent alors les premières questions autour de l’organisation de la vie dans la mégapole, pleine d’opportunités pour ceux qui la connaissent mais aussi un parcours du combattant pour ceux qui ne connaissent pas ses codes surtout pour les anglophones.

« Où trouver un dentiste qui parle anglais ? où trouver une maison ? Comment cela se passe pour la scolarité des enfants ? Que faire à Abidjan le week-end ?» Ce sont autant de questions qu’Evelyne Ndabaneze, à l’instar des quelques 1000 expatriés et membres de familles de la banque retournant à Abidjan, s’est posées lorsqu’elle a débarqué dans la capitale économique ivoirienne. Mais derrière tout problème se cache une opportunité.

« Au début, nous souhaitions trouver les réponses à toutes ces questions et les partager gratuitement sur internet », se rappelle-t-elle. C’est le point de départ d’Abidjan4you. L’objectif était de regrouper presque tout sur Abidjan, les événements phares, les meilleurs restaurants, loisirs, magasins ou écoles pour les référencer et les mettre à disposition en un clic. « Notre premier objectif était de rendre service puis bâtir une solide réputation », explique-t-elle. Puis elle continue: «Notre engagement a été payant. Vu le trafic grandissant sur la plate-forme, les grandes entreprises ont commencé à se bousculer pour devenir des annonceurs »; relate Evelyne Ndabaneze.

Cette marque de confiance d’annonceurs exigeants a été le tournant tant en termes de confiance que de validation du modèle économique. La clé de cette réussite est d’offrir ce que d’autres n’offrent pas et attendre patiemment la validation des internautes et du marché. Le prix à payer : investir constamment dans d’amélioration du service. « J’ai un rapport direct avec les milliers d’abonnés de la plate-forme Abidjan4you, c’est un grand honneur de voir les marques de confiance que nous recevons d’anonymes comme de célébrités », avoue Evelyne Ndabaneze.

Instavoice, un produit qui cartonne !

Une opportunité en amène une autre, la fondatrice d’Abidjan4you s’est attaquée ensuite à un autre problème criant : les artistes d’Afrique ont fréquemment des milliers de vues sur les réseaux sociaux mais n’en tirent quasiment aucun revenu. Cela engendre une précarité injustifiée en dépit de leur talent. Instavoice est une solution digitale simple mais révolutionnaire qui permet à ces artistes de monétiser leur notoriété et recevoir des revenus stables en supplément des concerts qu’ils donnent. Selon les explications données par Evelyne Ndabaneze; avec InstaVoice, ils mettent à la disposition des célébrités un service de messagerie vocale sur lequel, à tout moment de la journée et où qu’ils soient, les stars partagent avec leurs fans tous leurs faits et gestes. Les followers sont instantanément avertis sur leurs téléphones portables via les opérateurs de téléphonie mobile du post de la star. Pour une modique somme, ces derniers peuvent écouter le message de leurs idoles. Le coût par message est très faible à l’unité mais les chiffres grimpent rapidement compte tenu de la demande (moins de 100 FCFA). « Imaginez les revenus pour les artistes quand 50.000 ou 100.000 personnes écoutent vos humeurs, blagues ou même sermons religieux ! »; fait constater la fondatrice.

L’aventure Instavoice a débuté à Barcelone au GSMA, la foire internationale annuelle sur les nouvelles technologies. Selon la fondatrice d’Abidjan4you, son succès par la transparence du système mis en place avec les personnalités ainsi qu’à sa croyance en Dieu. Les célébrités sont issues de divers horizons, du monde du spectacle à celui de la mode en passant par le sport. « Le plus grand humoriste d’Afrique francophone et la plus grande star du coupé décale travaillent avec nous », indique-t-elle sans donner plus de détails.

La messagerie vocale: un outil pratique en temps de crise

La COVID-19 représente un risque sanitaire majeur pour les pays du continent africain. En l’absence de vaccin et de médicaments, la prévention est l’arme essentielle au côté du dépistage et du confinement. Consciente du rôle que le digital peut jouer dans la réponse au COVID-19, Evelyne Ndabaneze s’est tournée vers ses partenaires dans le New Jersey (Etats-Unis) pour leur demander de reconfigurer le service Instavoice et le mettre au service des autorités sanitaires des pays d’Afrique dans leur réponse au COVID-19. « Lservice Instavoice reconfiguré peut aussi être d’intérêt public pour prévenir la population en cas de catastrophes majeurs », explique-t-elle. Puis elle ajoute : « Grâce à ce service, les habitants d’une ville reçoivent directement sur leur téléphone portable en temps réel les consignes des autorités sanitaires pour éviter certaines zones urbaines ou marchés, ou tout simplement pour rappeler les gestes barrières». Le succès est immédiat et les techniciens sont en pleine phase de déploiement du service dans plusieurs pays d’Afrique, notamment en Afrique centrale. Par ce biais, Instavoice pourrait rapidement être reconnu d’utilité public. Il n’y a pas meilleur moyen d’assurer un ancrage dans le temps pour une entreprise dans les nouvelles technologies de l’information !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here