RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba, l’oiseau rare

0
Poignée de mains entre le président Félix Tshisekedi (à droite) et son nouveau premier ministre.

Le prof Sylvestre Ilunga Ilunkamba, 74 ans, titulaire d’un doctorat en économie appliquée, est nommé Premier ministre de la RDC, a annoncé le porte-parole de la présidence dans l’après-midi du lundi 20 mai, quelques heures après l’annonce du retour d’exil de Moïse Katumbi, ancien gouverneur de la province minière du Katanga.  

Jusque-là présent directeur général de la Société nationale des chemins de fer (SNCC), cet ancien vice-ministre de l’Economie (1981-1983) était l’oiseau rare, qui plaît à la fois au camp du président sortant, Joseph Kabila, qu’à celui du nouveau président, Félix Tshisekedi lequel a dû attendre 4 longs mois après son élection pour choisir son premier ministre.

Issu de la même province que Kabila, ancien conseiller de Mobutu en matières économiques puis ministre du Plan et Ministre des Finances, le nouveau premier ministre est rompu aux règles de fonctionnement de l’Etat. Le président Thisekedi en aura besoin pour compenser son manque d’expérience. En poste à la SNCC depuis 2014, Sylvestre Ilunga Ilunkamba quitte une entreprise allant sur 227 mois d’arriérés de salaires.

Cette figure de consensus entre le Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, majoritaire au Parlement, et le camp du président Félix Tshisekedi est donc le fruit d’une tractation politique minutieuse qui tient compte des équilibres géopolitiques. Sylvestre Illunga passe pour être là coupe sur mesure convenable au chef de l’état Felix qui Tshisekedi qui a fait à la fois le choix de l’expérience mais aussi le choix d’un homme consensuel et fin connaisseur du microcosme politique Congolais. La nouvelle génération au pouvoir depuis San City fait -elle le choix de la jonction entre deux écoles?

C’est du moins le constat inter-générationnel qui colore l’environnement de la composition politique qui augure le fonctionnement de la nouvelle coalition UDPS/FCC. L’agenda politique qui s’est accéléré ce matin avec la démission du gouvernement Tshibala puis la nomination dans la foulée du nouveau premier ministre va se poursuivre avec la composition de la future équipe gouvernementale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here