Engouement des investisseurs kenyans pour les certificats de dépôts  Afreximbank 

0
Vice-président exécutif Afreximbank, le Dr George Elombi (1er à droite) avec (L-R) Kee Chong Li Kwong Wing, président du groupe SBM; Isaac Awuondo, directeur général du groupe CBA Group; et Martin Mugambi, directeur général du groupe CBA, lors de la réunion du petit-déjeuner à Nairobi pour annoncer les reçus de dépôt

La Banque africaine d’import-export, Afreximbank, suscite beaucoup d’intérêt auprès des investisseurs privés kenyans. Ceux-ci ont présenté une offre évaluée entre et 300 millions de dollars  pour souscrire dans les certificats de dépôts de catégorie “D” émis par la banque.

La cotation des reçus dépositaires à la Bourse de Maurice a été approuvée en août, ouvrant la présence d’Afreximbank dans une Bourse africaine, une première pour une banque supranationale.

La délivrance des reçus de dépôt est assurée par un syndicat de placement composé du groupe SBM de Maurice en tant qu’acteur principal, CBA Capital basée au Kenya et LionsHead Capital en tant que co-conseillers. Le montant minimal de l’investissement est de 30 000 $.

Vice-président exécutif Afreximbank, le Dr George Elombi (1er à droite) avec (gauche-droite) Kee Chong Li Kwong Wing, président du groupe SBM; Isaac Awuondo, directeur général du groupe CBA Group; et Martin Mugambi, directeur général du groupe CBA, lors de la réunion du petit-déjeuner à Nairobi pour annoncer les reçus de dépôt

En marge d’une rencontre avec les investisseurs privés, le 7 septembre à Nairobi, 

le Dr George Elombi, vice-président exécutif d’Afreximbank, a déclaré que le produit de l’émission vise à améliorer la capitalisation de la Banque afin de soutenir la croissance de ses interventions de financement commercial en Afrique.

Dans le cadre de sa stratégie quinquennale, Afreximbank visait à mobiliser jusqu’à 1 milliard de dollars en capitaux propres des investisseurs nouveaux et existants au cours des cinq prochaines années grâce à divers instruments financiers.

Les certificats de dépôt d’Afreximbank permettent aux investisseurs de placer leurs fonds dans un produit sûr, liquide avec un rendement intéressant et Un protection contre le risque de change. 

La rencontre de Nairobi a vu plus de 70 participants, y compris les gestionnaires de fonds, les courtiers en bourse, les bureaux familiaux, les particuliers à fort potentiel et les chefs d’entreprise éminents. Un événement similaire, très réussi, avait été  organisé par Afreximbank à Lagos le mois dernier et destiné à la communauté d’investissement nigériane.

 

Les actionnaires d’Afreximbank sont un groupe à quatre niveaux composé d’entités publiques et privées, de classe A, constitué d’États africains, de banques centrales africaines et d’institutions publiques africaines; Classe “B”, composée d’institutions financières africaines et d’investisseurs privés africains; Classe “C”, avec des actions détenues par des investisseurs non africains, principalement des banques internationales et des agences de crédit à l’exportation; et la catégorie “D”, en vertu de laquelle des actions entièrement payées peuvent être détenues par un investisseur.

 

Le docteur Elombi, lors du petit-déjeuner d’Afreximbank de Nairobi, était accompagné de Chandi Mwenebungu, trésorier; Kudakwashe Matereke, chef de l’exploitation régionale pour l’Afrique de l’Est; Morciad Chaparira, responsable en charge de la mobilisation de l’équité; Debra Chambara de la Direction financière; Fleur Tchibota du Département des communications et des événements; et Sarah Siliya du bureau de l’Afrique de l’Est.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here