La nigériane UBA lève 500 millions de dollars sur le marché international

0
De gauche à droite, le CEO et Directeur général, Kenedy Uzkoa, le président Tony O. Elumelu, le Directeur général adjoint, Victor Osadolor, le secrétaire général, Bili Odum, et la directrice, Mme Foluke Abdulrazaq.

 

La sortie du  groupe bancaire nigérian United Bank for Africa (UBA) sur le marché international de la dette  a été couronnée de succès. UBA a pu mobiliser  les 500 millions de dollars sur le marché international  sur une maturité de 5 ans et à un taux de 7,87%.

 

Les obligations ainsi émises seront cotées sur le marché financier  irlandais (Irish Stock Exchange) connu pour sa grande flexibilité. L’opération a été arrangée par le trio Barclays, Citi et Standard Chartered Bank.

Les fondamentaux de la banque,  la solidité de ses prévisions et la notation (B/B selon Standard and Poor’s)  ont pesé sur la balance selon les analystes. Le groupe panafricain des services financiers, qui opère dans 19 pays affiche un bénéfice net en croissance de 22% à 72 milliards de nairas (226 millions de dollars) en 2016.

UBA emboite ainsi le pas à trois mastodontes nigérianes qui ont mobilisé des montants similaires en 2017.  Il s’agit de Africa Finance Corporation (fonds souverain)  pour 500 millions de dollars libellés au taux de 3,85% sur une maturité de 7 ans et de Zenith Bank pour le même montant et la même maturité mais à un  taux de 7,3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here