Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

0

Par Nephthali Messanh Ledy 

benin-marina-hotel

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de cession ou de gérance de quatre hôtels du patrimoine hôtelier. Il s’agit de Bénin Marina Hôtel, Hôtel Croix du Sud, Motel d’Abomey et Hôtel Alédjo.

En effet, selon Pascal Irénée Koupaki, ministre d’Etat du Bénin et secrétaire général de la présidence, les partenaires privés ont manqué à leurs obligations essentielles dans l’exploitation de ces hôtels. «Aux termes des différentes conventions liant ces opérateurs privés à
l’Etat, ceux-là devraient réaliser des programmes d’investissement, des projets de modernisation et/ou d’agrandissement », explique-t-il.

Pour apprécier la mise en œuvre de ces conventions, rappelle le ministre, le gouvernement a fait réaliser deux études : l’une en 2012 et l’autre en août 2016. «Les conclusions de ces études relèvent notamment le non-respect des obligations substantielles du contrat de
la part des partenaires», ce qui, poursuit-il, ruine l’économie du contrat et induit la mauvaise gestion du sort des salariés.

La gestion des 4 hôtels sera par ailleurs confiée à un administrateur provisoire. Le gouvernement annonce également des « procédures appropriées en vue de la réparation des préjudices et dommages subis par l’Etat ».

A noter que d’autres établissements sont également dans le collimateur de l’Etat, notamment l’Hôtel de la Plage et Tata Somba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here