Nigeria : l’inflation atteint un taux olympique

0

inflation-l-economiste-maghrebin-1200x700

L’indice des prix à la consommation (IPC) du Nigeria a atteint 18,55%,  soit son  plus haut niveau depuis octobre 2005.

L’indice du prix des aliments, base essentielle du panier de la ménagère, a augmenté de 17,39% en décembre, contre 17,19% enregistrée le mois précédent.

L’inflation en milieu urbain a quant à lui atteint  20,12% en fin d’année alors que l’indice rural plafonnait à 17,20% au cours de la même période, contre 17,10% en novembre.

Les pressions inflationnistes sont alimentées par la pénurie de devises, les faibles revenus pétroliers dans les comptes publics, la dévaluation de la monnaie nationale (naira) et la hausse des prix du carburant à la pompe.

Face à ces indicateurs alarmants, la Banque centrale du Nigeria (CBN) avait augmenté son taux d’intérêt de référence de 12% à 14% en juillet 2016. Pour l’heure, le résultat est mitigé.