Par Ndeye Magatte Kebe

 vue-de-la-place-des-nations-unies-au-centre-ville-ouagadougou-nyaba-leon-ouedraogo-ja-2-592x296

Le ministère de l’économie et des finances du Burkina Faso lance, jeudi 10 novembre 2016, une émission d’obligations assimilables du Trésor d’un montant de 35 milliards de F CFA sur le marché financier régional.

L’emprunt sera proposé aux investisseurs dans la zone franc CFA en unités de 10 000 F CFA par la voie d’une adjudication organisée par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). L’échéance est de 60 mois (novembre 2016 à avril 2021).

Pour rappel, 25% du montant mis en adjudication est offert sous forme d’Offres Non Compétitives (ONC) aux Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT) habilités du Burkina Faso.

L’opération sera dirigée par l’agence Umoa-titre en collaboration la BCEAO, à la demande de la Direction générale du trésor publique et de la comptabilité du Burkina Faso. Le remboursement de ces obligations se fera par amortissement annuel constant après un différé de trois ans. Le paiement des intérêts se fera annuellement sur la base d’un taux de 6% l’an dès la première année.

Cette adjudication réalisée par le Trésor public burkinabé, s’inscrit dans le cadre de l’animation du marché régional des titres publics, lequel offre aux Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)., une source alternative pour la couverture de leurs besoins en trésorerie.

Rappelons aussi qu’en 2015, l’Etat burkinabè avait réalisé environ 200 milliards de FCFA d’émissions de titres sur le marché de l’UEMOA.

Share Button