images (3)

Le conseil d’administration d’Ecobank enregistre une nouvelle entrée. Il s’agit du qatari Abdulla Mubarak Al Khalifa, premier représentant de la Qatar National Bank (QNB) au board du principal groupe bancaire panafricain basé à Lomé (Togo).

Le nouvel administrateur a intégré le groupe qatari en 1996, il est aujourd’hui le Directeur général exécutif et dirigeant principal des affaires de la QNB, qui détient depuis 2014, 18% des actions ordinaires de Ecobank Transnational Incorporated, devenant le deuxième actionnaire principal du groupe, derrière le sud africain nedbank (20,7%) et devant l’IFC (14,5%).

Pour Immanuel Ikazoboh, président du conseil d’administration, l’objectif stratégique de l’entrée au capital d’Ecobank par la banque qatarie, « consiste à mettre à profit la solide structure financière de QNB, pour exploiter de nouvelles opportunités d’affaires conjointes au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne ».

Au 31 décembre 2014, le conseil d’administration était composé de 14 administrateurs, suite à plusieurs changements, dont le départ de Hewett Benson (représentant d’AMCON, qui a cédé ses actions à QNB) et l’arrivée d’Immanuel Ikazoboh.

Cette équipe va enregistrer deux nouvelles sorties en 2015, avec le renouvellement de mandat de Bashir Mama Ifo, représentant de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) au board d’Ecobank, à Dar-es-salam (Tanzanie) en juin 2015, lors de l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la banque.

Par Nephthali Messanh Ledy