En République Démocratique du Congo (RDC), un rebond dans le secteur minier a permis une augmentation significative des réserves internationales brutes, atteignant près de 3 milliards USD ou 6,4 semaines d’importations à la fin de 2021. Le déficit budgétaire global s’est amélioré à 1 % du PIB en raison de recettes plus élevées et d’investissements inférieurs aux prévisions, a déclaré une équipe du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Mercedes Vera Martin à Kinshasa lors d’une mission de revue du programme et de la consultation au titre de l’Article IV avec la RDC, du 27 avril au 9 mai 2022


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis