La Guinée Bissau, un risque pour l’UEMOA et le Franc CFA

0
L’augmentation des dépenses publiques en Guinée Bissau a été le premier grief soulevé par le Fonds monétaire international (FMI) qui vient de boucler une mission d’inspection dans ce pays entre le 6 et le 10 mai 2019. Selon le chef de la mission, Tobias Rasmussen, le déficit budgétaire de la Guinée Bissau est “nettement supérieur à celui de la même période en 2018, où il avait atteint 5,1% du produit intérieur brut (PIB)”. De son


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis