La Côte d’Ivoire détruit de 18.OOO tonnes de riz avarié

0

Le  gouvernement ivoirien annonce la destruction de 18000 tonnes de riz ”non-conformes à la norme ”.  

Les 18.000 tonnes de riz en provenance de l’Inde et de Birmanie qui étaient  stoqués au port d’Abidjan depuis le 18 mars  seront détruits. L’information a été donné part le ministère ivoirien en charge du Commerce et de la promotion des PME.  

L’inspection de la cargaison des 18 000 tonnes de riz d’origine birmane déchargée au Port d’Abidjan du 11 au 18 mars 2019 par le navire Océan Princess, en provenance d’Asie via les ports de Conakry et de Lomé, a révélé des «anomalies sur la qualité», a annoncé le ministre ivoirien du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba. Le communiqué du ministère du commerce et de l’industrie, précise que suite aux prélèvements faits, les résultats des analyses des échantillons de ce riz effectuées par un laboratoire accrédité et agréé dans le cadre du programme de Vérification de Conformité des marchandises à destination de la Côte d’Ivoire (VOC), sont non-conformes à la norme ivoirienne CODEX STAN 198-1995.

Et selon les  dispositions de l’article 17 de la loi du 15 juin 2016 relative à la répression des fraudes et des falsifications en matière de vente des biens ou services, « il est procédé à la saisie réelle et la mise sous scellés de ces 18 000 tonnes de riz birman et au déclenchement de la procédure de destruction » , ajoute  le ministre  Diarrassouba.

Déjà à l’annonce du déchargement de cette cargaison,  à Abidjan le  porte-parole du gouvernement Sidi Touré avait expliqué que le gouvernement reste “vigilant” . Notons que c’est le 19 mars que  le ministère ivoirien du Commerce avait avait  signalé que “la cargaison est encore sous douane et annoncé “les résultats dans une semaine”.

Mireille Patricia Abié

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here