Une nouvelle taxe de sécurité aéroportuaire au Cap-Vert

0
Les autorités capverdiennes viennent d’introduire une nouvelle taxe de sécurité aéroportuaire pour couvrir les coûts liés au déploiement des ressources pour la sécurité des frontières, entre autres.
C’est dans un communiqué publié en début de semaine sur le journal officiel, que  le gouvernement informe qu’à partir de janvier 2019, tous les passagers qui débarquent dans les aéroports et aérodromes du pays sur les vols nationaux ou internationaux devront s’acquitter d’une redevance de sécurité aéroportuaire (TSA).
« La TSA s’élève à 150 escudos (1.5 dollar américain) pour les vols domestiques et 3.400 escudos (35 dollars américains) pour les vols internationaux », selon la même source.
Il est précisé dans le document que « les citoyens détendeurs d’un passager capverdien sont exemptés du paiement de cette taxe sur les vols internationaux ainsi que les enfants de moins de deux ans ».
D’après la loi qui encadre cette nouvelle taxe, « les titulaires de passeports diplomatiques sont également exemptés du paiement. Il en est de même que des passagers à bord des avions d’État, les délégations en missions officielles, les passagers dont l’avion a fait l’objet d’un déroutement pour des raisons techniques ou météorologiques ou par tout autre cas de force majeure dûment prouvé ».
 A en croire le gouvernement,  la nouvelle taxe couvrira les coûts liés au déploiement des ressources humaines et techniques pour la sécurité des frontières et des aéroports, la prévention et à la répression des actes illicites et le renforcement du système de sûreté de l’aviation civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here