Ouganda : Stanbic Bank va lever 3 milliards de dollars pour financer un pipeline

0

L’unité ougandaise de Standard Bank Group prévoit de lever 3 milliards de dollars (soit 2,56 milliards d’euros) pour la construction d’un pipeline au second semestre de 2018. L’annonce intervient alors que Kampala se prépare à débuter son exploitation pétrolière en 2020. « La décision d’investissement finale pour le projet sera prise au premier trimestre de l’année prochaine », a annoncé Patrick Mweheire, directeur général de l’entreprise égyptienne.

« Stanbic Bank Ouganda a été nommé conjointement avec Sumitomo Mitsui Banking en tant que conseiller financier conjoint pour le pipeline de 1,445 km », a déclaré M. Mweheire. Poursuivant que « les entreprises exploreraient la hausse de la dette bancaire ou les prêts des agences de crédit à l’exportation parmi les options qu’ils envisageaient ».

Le processus de sélection des intermédiaires a été très rapide puis que c’est en début du mois d’août que le président ougandais Yoweri Museveni et son homologue tanzanien John Magufuli ont annoncé  la construction du pipeline de 3,5 milliards de dollars.

Pour rappel, Tullow Oil, le francais Total et le chinois Cnooc développent conjointement les découvertes pétrolifères de l’Ouganda. Le pipeline servira ainsi à relier les champs pétrolifères Hoima dans l’ouest de l’Ouganda au port de Tanga en Tanzanie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here