Les multinationales chinoises ont été en 2016, les plus grands investisseurs en Afrique. Les investissements non financiers chinois ont bondi de 31% en 2016 atteignant 2.5 milliards de dollars repartis dans toute l’Afrique.

Le rapport sur l’investissement mondial  de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (UNCTAD) publié le mardi 06 juin fait état d’une domination chinoise dans les investissements en Afrique à travers le renforcement de la route de la soie.

Par ailleurs, ledit rapport prévoit une hausse de 10% des flux d’Investissements Directs Etrangers en Afrique en 2017 après s’être contracté de 3% en 2016.

Néanmoins, les investissements sont repartis de manière inégale sur le continent. Les flux d’IED vers l’Afrique du Nord sont en fait en légère progression grâce à la reprise économique de l’Egypte et dans une moindre mesure de l’Algérie.  L’Afrique subsaharienne, elle, a connu un recul des IED de 3% en 2016.

Ce contenu pourrait également vous intéresser