La FANAF organise du 24 au 27 juin 2015, à Abidjan (République de Côte d’Ivoire), un symposium sur la Prévoyance Sociale en Afrique. Cette rencontre traite du rôle de l’assurance privée dans les régimes de protection sociale en Afrique.

Les gouvernements des Républiques du Bénin, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Gabon, du Sénégal et du Togo, ont pris un certain nombre de décisions relatives à la mise en place de couvertures maladie universelles et à la refonte de leurs systèmes de protection sociale.

Ces initiatives isolées s’inscrivent en droite ligne des recommandations des partenaires au développement: la Banque Mondiale et le Bureau International du Travail qui prônent pour le renforcement des filets de protection sociale pour lutter efficacement contre la pauvreté et accélérer l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

L’un des maillons essentiels de ce système, l’assurance privée, à la fois pourvoyeuse de sécurité et investisseur institutionnel n’a pas été associée à la réflexion et pourrait subir de ce fait les contrecoups des réformes attendues, dont l’une des clés du succès devrait reposer sur une claire articulation d’un partenariat public privé.

Pour amorcer la réflexion sur cette épineuse question, la 39ème assemblée générale de la FANAF, réunie du 16 au 20 février 2015 à Antananarivo (Madagascar), a instruit le bureau exécutif de réfléchir sur la place des assureurs dans les mutations en cours au niveau des régimes de protection sociale.

En vue de recueillir le maximum d’informations sur les différentes visions et de favoriser des échanges d’expériences et d’informations avec des systèmes jugés plus matures en Afrique et ailleurs, la FANAF organise du 24 au 27 juin 2015, à Abidjan (République de Côte d’Ivoire), un symposium sur la Prévoyance Sociale en Afrique.

Share Button