Maroc : L’OCP s’ouvre aux investisseurs étrangers

0

L’office chérifien des phosphates (OCP) envisage d’ouvrir son capital à des investisseurs étrangers. L’information rapportée par Bloomberg le 14 septembre, indique que depuis sa création en 1920, l’OCP prévoit de s’ouvrir pour la première fois, à des investisseurs étrangers. Le groupe est détenu à 95% par l’Etat marocain.

D’après des sources proches du dossier, l’OCP, leader mondial du phosphate, est en train d’étudier dans son tour de table l’entrée des investisseurs étrangers comme les fonds souverains par exemple.

« Cette opération pourrait constituer une première étape avant la cotation en Bourse d’ici deux ou trois ans » indique les mêmes sources.

L’OCP qui détient 75% des réserves mondiales de phosphates, a engagé la banque française de Rothschild en tant que conseiller financier.

Le PDG du groupe Mostafa Terrab, a déclaré dans un entretien accordé à Bloomberg, que toutes les options de financements pourraient être envisagées et que l’ouverture du capital n’était pas un tabou, à condition que le gouvernement ait toujours le dernier mot. « L’Etat marocain maintiendra toujours sa majorité de contrôle. En dehors de cela, nous sommes ouverts à toutes les options de financement qui feront progresser notre stratégie et protégeront les intérêts de nos actionnaires », a expliqué M. Terrab.

L’office a entamé un plan d’expansion de 20 milliards de dollars sur une période de dix-huit ans, 2008-2025, en vue de doubler sa production de minerais bruts et de tripler sa production d’engrais.

 

Par Bandiaré NDOYE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here