Oredoo se retire de la course à l’acquisition de Maroc Télécom

0

Nasser Marafith QtelLe groupe des télécommunications du Qatar Ooredoo (ex-QTel) a annoncé qu’il retirait son offre pour l’acquisition des 53% des parts détenues par le groupe français Vivendi dans Maroc Telecom.

Dans un communiqué repris par l’AFP, Ooredoo, en concurrence avec Etisalat des Emirats arabes unis pour le rachat des parts de Vivendi, justifie son retrait par lalenteur du processus, rappelant avoir soumis une offre initiale en décembre2012, confirmée en avril et qui “répondait à toutes les exigences du processus”.

“Bien que Maroc Telecom représente un bon choix pour notre portefeuille mondial, il n’est plus dans l’intérêt de nos actionnaires de continuer à engager des capitaux dans ce qui est devenu un long processus”, a déclaré son directeur général Nasser Marafith (photo).

En conséquence, “nous retirons notre offre et nous allons nous concentrer
(…) sur d’autres opportunités” sur le marché mondial, a-t-il ajouté dans le
communiqué.
Fin mai, Etisalat avait annoncé avoir obtenu l’accord de ses actionnaires
au montage financier d’une reprise des 53% des parts de Vivendi dans Maroc
Telecom.
Etisalat et Ooredoo auraient proposé chacun entre 4,6 et 4,7 milliards
d’euros pour l’acquisition des 53% de Maroc Telecom que Vivendi veut vendre
dans le cadre de son recentrage sur les médias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here