UBA se lance dans le Mobile Money au Cameroun

0

La filiale camerounaise de la banque panafricaine United Bank for Africa (UBA) a reçu l’aval de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) pour exercerl’activité d’émission de monnaie électronique («Mobile Money») au Cameroun.

L’activité sera lancée en partenariat avec l’opérateur de téléphonie mobile Viettel Cameroun, opérant sous la marque commerciale Nexttel.

A noter que UBA avait introduit le 30 mars 2017, une lettre par laquelle la banque nigériane sollicitait l’autorisation de la Banque centrale, pour exercer cette activité dans le pays. Dés acceptation de la requête, UBA a douze mois à compter du 12 mars 2018 pour l’utiliser effectivement. Passé ce délai, la BEAC souligne que l’autorisation ne sera plus valable.

Selon la BEAC, cette décision favorisera l’inclusion financière à travers la téléphonie mobile, en vue de faciliter l’accès aux services financiers de base aux populations non bancarisées du pays.

UBA devra tout de même se faire une place à côté des géants Orange et MTN qui contrôlent le marché. Au 31 décembre 2017, la société Orange, qui a lancé son service Mobile Money au Cameroun en 2011, en partenariat avec la Banque International du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), était le leader avec près de 9 millions d’abonnés. MTN qui s’est également introduit sur le marché du Mobile Money la même année, grâce à un partenariat avec Afriland First Bank, la talonnait d’assez près avec 7,1 millions de clients.

Selon les données de la BEAC, au 30 septembre 2017, on dénombrait 34.114 points de services de monnaie électronique à travers la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), le Cameroun représentant 70% de l’activité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici