Côte d’Ivoire : les véhicules de transport désormais soumis à des restrictions sur la durée d’exploitation

0

Les véhicules de transports publics et privés de transport de personnes ou de marchandises seront soumis à une nouvelle réglementation portant sur leur durée d’exploitation.

Dans un décret pris ce 6 décembre, le gouvernement ivoirien a fixé, à compter de la date de mise en circulation d’un véhicule de transport, une durée d’exploitation de 7 ans pour les taxis, 10 ans pour les minicars de 09 à 34 places, 15 ans pour les cars de plus de 34 places, 10 ans pour les camionnettes de moins de 5 tonnes, 20 ans pour les camions de 05 à 10 tonnes et 20 ans pour les camions de plus de 10 tonnes.

La mesure « vise à créer les conditions d’un service de transport public ou privé de personnes ou de marchandises plus sûr et plus confortable pour les usagers et qui soit en harmonie avec les objectifs de développement durable » justifie le communiqué du conseil des ministres de ce mercredi..

Une période transitoire de 10 ans est accordée aux propriétaires de véhicules déjà en circulation affectés au transport en vue de leur permettre de se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation.

Cependant, durant cette période, le contrôle technique automobile sera renforcé et des opérations de retrait de la circulation des véhicules de transport les plus âgés auront lieu. Un arrêté interministériel devra fixer les tranches d’âge des véhicules concernés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here