lundi 20 septembre 2021
FinanceBanquesNigéria : la banque centrale (CBN) donne le feu...

Nigéria : la banque centrale (CBN) donne le feu vert à 3 banques de services de paiement

-


La Banque centrale du Nigeria (CBN) a fait savoir qu’elle a accordé des licences définitives à 3 banques de services de paiement (PSB) pour démarrer leurs activités. Il s’agit de la Hope PSB, Moneymaster PSB et 9 PSB, qui ont respecté des exigences en matière de licence. Dans un tweet  du vendredi 28 août 2020, l’institution d’émission a indiqué que «ces Trois banques de services de paiement (PSB) ont également reçu l’autorisation finale de fonctionner en tant que PSB». 

L’approbation finale intervient après que la CBN a publié une directive mise à jour et révisée pour l’agrément et la réglementation des banques de services de paiement au Nigéria le 27 août 2020. La première directive pour les PSB a été publiée le 26 octobre 2018. La banque des banques a souligné que l’octroi de licences aux nouvelles banques de service de paiement permettra de renforcer la campagne d’inclusion financière au Nigéria, tout en tirant parti des canaux mobiles et numériques. 

L’institution a exprimé son engagement envers la mise en œuvre de politiques qui engendreront un système financier diversifié qui répond aux besoins de toutes les parties prenantes. La CBN a également déclaré qu’elle continuerait de suivre les développements dans le secteur et d’accorder des licences PSB supplémentaires en temps voulu. Les banques de services de paiement font référence à une nouvelle catégorie de banque avec des opérations à plus petite échelle et l’absence de risque de crédit et d’opérations de change. En plus de gérer des comptes courants et d’épargne, elles peuvent également offrir des services de paiement et de transfert de fonds, émettre des cartes de débit et prépayées, déployer des guichets automatiques et d’autres services bancaires technologiques. 

Les PSB doivent faciliter les transactions à volume élevé de faibles valeurs dans les services d’envoi de fonds, de micro-épargne et de retrait dans un environnement sécurisé axé sur la technologie afin d’approfondir davantage l’inclusion financière.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X