Un africain en lice pour la présidence de l’Organisation Mondiale du Tourisme

0

walter-mzembiLes pays africains ont désigné un Zimbabwéen, le Dr Walter Mzembi, comme candidat pour devenir le nouveau responsable de l’Organisation mondiale du Tourisme des Nations unies (OMT) . Si Walter Mzembi accède à ce poste, ce sera la première fois au cours des 43 ans d’histoire de l’organisation qu’un Africain la dirigera.

Lors de son discours donné dans le cadre de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, le ministre du tourisme le plus expérimenté d’Afrique a déclaré se sentir « ému et privilégié » d’avoir été désigné par le gouvernement du Zimbabwe, la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et l’Union africaine (UA) pour représenter le continent.

« Depuis la création de l’OMT en 1974, aucun Africain n’a été nommé au poste de Secrétaire général. Trois secrétaires généraux sont venus d’Europe, un des Amériques et un de l’Asie. Je suis donc fier de représenter ma région en tant que candidat du continent africain. »

S’il est élu, Walter Mzembi prendra ses fonctions en 2017, au cours de l’« Année internationale du tourisme durable pour le développement ». Il a déclaré que son plan viserait à aligner les trois objectifs de développement durable spécifiques au tourisme concernant « le travail décent et la croissance économique » ; « la consommation et la production responsables » ; et « la vie sous-marine ». Au niveau africain, il a annoncé qu’il intégrerait davantage le secteur du tourisme dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

En tant qu’ancien membre du Conseil exécutif de l’OMT et actuel président de la Commission de l’OMT pour l’Afrique, Walter Mzembi a contribué à organiser la 20e Assemblée générale de l’OMT en 2013. Cette conférence mondiale, organisée conjointement par le Zimbabwe et la Zambie, a été décrite par l’actuel Secrétaire général, le Dr Taleb Rifai, comme « la meilleure à laquelle il ait jamais assisté » dans toute l’histoire de l’organisation. Le Jordanien Rifai est appelé à prendre sa retraite l’année prochaine.

Le bureau de l’OMT basé à Madrid, l’une des 17 agences spécialisées de l’ONU, couvre 157 pays, 6 territoires et 480 groupes affiliés représentant le secteur privé, les établissements d’enseignement, les associations de tourisme et les autorités touristiques. L’organisation promeut le tourisme responsable, durable et accessible à tous et vise à faire du tourisme un outil efficace en faveur du développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here