De notre Envoyé spécial à Accra, Rodrigue Fénélon Massala Un panel de haut niveau sur la question de la mobilisation des ressources propres pour le financement du développement en Afrique était au programme, ce mercredi 25 mai, des assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ouvertes la veille à Accra (Ghana). Les échanges ont porté sur la thématique du « Dialogue sur l’efficacité fiscale pour la mobilisation des ressources intérieures en Afrique ». Quatre personnalités spécialistes des questions fiscales ont présenté à l’auditoire les axes majeurs de la mobilisation des ressources issues de l’économie de porte.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis