Coton Mali

D’une production de 100.000 tonnes en 2017, la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) table sur 160.000 tonnes pour la prochaine campagne, tout en poursuivant son vieux rêve d’atteindre les 200.000 tonnes annuelle à l’horizon 2022, avec un rendement d’au moins 1.600 kg à l’hectare.

Il s’agit, en effet, des prévisions émises ce vendredi à Lomé par l’ex-Sotoco qui venait de lancer la campagne 2017-2018, placée sous le thème « Tous mobilisés pour une augmentation et une optimisation accélérée de la production cotonnière à partir de 2017-2018 », de même qu’une campagne de mobilisation et de reconquête.

« Il est question d’inscrire cette production dans la dynamique des 200.000 tonnes », explique Adam Nanfamé, le directeur général de l’ex-Sotoco (Société togolaise de coton). « L’objectif est de convaincre au moins 200.000 producteurs, anciens comme nouveaux, à emblaver dès la campagne prochaine, un minimum de 200.000 hectares », poursuit-il.

A noter que la production a connu une hausse depuis la saison 2009-2010 (de 28.000 tonnes à 114.000 tonnes pour la saison 2014-2015), avant de tomber à 81.000 tonnes pour la campagne 2015-2016. Le chiffre record atteint par la filière coton est de 180.000 tonnes atteints il y a presque 20 ans.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser