orange-money-360x260La Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) aurait, fin février, saisi plusieurs agences Orange Finances Mobiles des pays de la zone UEMOA, leur intimant l’ordre de cesser immédiatement toutes les opérations de transfert international d’argent vers la  France. Les agences Orange Money n’étant pas autorisées, estime  la BCEAO, à effectuer de telles opérations. Les agences pays saisies par courrier seraient «Orange Finances Mobiles Mali », « Orange Money Côte d’Ivoire» et «Orange Finances Mobiles Sénégal».

Fort de 29 millions clients en Afrique Subsaharienne, l’opérateur Orange Money propose à ses clients eun compte de monnaie électronique lié à un numéro de mobile Orange. Lancé en 2008 en Côte d’Ivoire, la solution est proposée sous cette marque ou marque Airtel  dans 17 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, à savoir le Botswana, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l Guinée, la Guinée Bissau, l’Ile Maurice, le Libéria, Madagascar, le Mali, le Niger, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, la Sierra Leone et la Tunisie.

A noter qu’en 2016,  le groupe télécoms  a obtenu  auprès de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) trois agréments pour devenir établissement émetteur de monnaie électronique au Sénégal, au Mali et en Cote d’Ivoire.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser