Abidjan, le 26 Juin 2015 – Le siège de la BRVM a abrité une journée de travail entre les acteurs des marchés de capitaux du Royaume du Maroc et de l’UEMOA.

Cette rencontre entre les régulateurs, les bourses, les dépositaires et les sociétés de bourse, avait pour objectif de mettre en place un Groupe d’Impulsion dans le cadre du rapprochement des deux marchés de capitaux.

 

En effet, portés par les mêmes ambitions pour la co-émergence de leurs espaces économiques, les opérateurs des marchés de capitaux de la zone UEMOA et du Royaume du Maroc partagent et s’accordent sur la volonté de travailler ensemble, d’une part, pour le développement de leurs marchés des capitaux aux niveaux national et régional et, d’autre part, pour le rapprochement des deux marchés afin d’en améliorer l’accessibilité et la visibilité à l’échelle internationale, et d’adopter les meilleures pratiques.

Les parties-prenantes reconnaissent l’importance des marchés financiers pour le développement des entreprises et la création d’emplois ainsi que la nécessité d’assurer le rapprochement et le développement de ces marchés ouverts, transparents et efficients et en Afrique de l’Ouest et au Royaume du Maroc.

Afin d’opérationnaliser ce rapprochement, le Groupe d’Impulsion a créé les 5 Comités de travail suivants : – Comité Harmonisation réglementaire ; – Comité Transactions Marché / Post-marché ; – Comité Développement Marché et Produits ; – Comité Technologie ; – Comité Marché Matières Premières.

La rencontre s’inscrit dans le prolongement de la visite officielle de sa Majesté le Roi Mohammed VI. Elle se situe également dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat signée en 2013 entre la BRVM et la Bourse de Casablanca ainsi qu’entre les Régulateurs des deux marchés (CDVM et CREPMF) visant au renforcement de la coopération entre les deux marchés de capitaux.

Dans ce même cadre, les associations professionnelles des intermédiaires en bourse (APSB et APSGI) ont signé lors de cette rencontre un protocole d’accord de coopération.

Pour Monsieur Karim HAJJI, Directeur Général de la Bourse de Casablanca et Chef de la délégation, “c’est une matérialisation de la volonté des acteurs du marché des capitaux du Royaume du Maroc d’œuvrer avec ceux des pays de l’UEMOA au développement de leurs marchés respectifs afin de contribuer plus efficacement au financement des entreprises de leurs espaces économiques”.

Monsieur Edoh Kossi AMENOUNVE s’est quant à lui “réjoui de la mise en place de ce Groupe d’impulsion qui contribuera à dynamiser le partenariat qui existe entre les deux marchés en vue d’un rapprochement au bénéfice de leurs acteurs et de leurs économies”

 

A propos de la BRVM

5ème au classement HAVAS des Bourses africaines les plus prometteuses (Mars 2015), la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est chargée de l’organisation du marché boursier et de la diffusion des informations boursières au sein de l’UEMOA. Elle regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Côte d’Ivoire où est établi son siège. Monsieur Edoh Kossi AMENOUNVE en est le Directeur Général. La BRVM qui a démarré ses activités en septembre 1998 a clôturé l’année 2014 avec une capitalisation du marché des actions à 6 319,72 milliards de FCFA (10 milliards €).

A propos de la Bourse de Casablanca

 

La Bourse de Casablanca a été́créée en 1929. Sa mission consiste à assurer le fonctionnement, le développement et la promotion du marché́ boursier marocain. Certifiée ISO 9001 et ISO 27001, la Bourse de Casablanca est une entreprise qui a fait de la qualité́ de service et de la sécurité́ de ses systèmes une part intégrante de son mode de travail et de fonctionnement. Elle a placé l’éducation financière au cœur de sa stratégie de développement à travers la formation de plus de 8000 personnes par an. Monsieur Karim HAJJI en assure la Direction Générale. La Bourse de Casablanca est l’une des places les plus développées en Afrique, avec une capitalisation boursière de 485 milliards de dirhams (45 milliards €), ce qui la place au 3ème rang dans le continent.

 

Sources: communiqué BRVM

 

Share Button