ic_20160217_96150050

L’Egypte vient de donner son accord pour l’achat de 12 millions de barils de pétrole par an de l’Irak. Ledit contrat constitue le premier du genre entre l’Egypte et l’Irak pour une opération d’achat direct.

Selon le ministre égyptien du pétrole, Tarek Moulla, l’accord sera officiellement signé dans les jours à venir pour le chargement de la première quantité de brut irakien vers l’Egypte.

L’Égypte importe actuellement le pétrole du Koweït et de l’Arabie saoudite. La diversification des sources d’approvisionnement sur le marché constitue une preuve de la coopération entre les pays arabes.

M. Moulla a aussi annoncé que la dette égyptienne envers les sociétés pétrolières étrangères a atteint 3,5 milliards de dollars, dette que le gouvernement s’efforce d’alléger.

Rappelons que la compagnie pétrolière saoudienne Aramco a repris dernièrement ses cargaisons de brut vers l’Egypte après une rupture de 6 mois. Le Caire a aussi renouvelé un contrat d’importation de pétrole du Koweït pour une durée de trois ans, expirant en 2019.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser