Auteur/autrice : Christine Holzbauer

Christine Holzbauer sillonne l’Afrique de l’Ouest et du Centre depuis plus de quinze ans. Elle a d’abord été basée à Bamako puis à Dakar en tant que correspondante régionale de grands journaux français. Depuis son retour à Paris, elle travaille comme reporter et envoyée spéciale sur tous les évènements d’envergure concernant l’Afrique.

Fin novembre, Société Générale fête, à Dakar, ses 60 ans d’implantation au Sénégal. A cette occasion, Financial Afrik donne la parole au patron Afrique de la banque, Laurent Goutard. Nommé en juillet 2019 à la Direction des réseaux bancaires internationaux, région Afrique, bassin méditerranéen et outre-mer, ce banquier « maison » qui a gravi tous les échelons au sein du groupe nous a reçu entre deux escales au siège de la Défense, à Paris. Depuis la fin de la pandémie, il sillonne « avec ravissement » sa zone après avoir exercé en République tchèque et dirigé la banque de détail…

Suite...

Après un vote africain aux Nations Unies qui avait déstabilisé la France, le Président Emmanuel Macron a souhaité que la 5ème édition du Forum de Paris sur la paix soit l’occasion d’un grand débat sur l’universalisme mis au défi par la guerre en Ukraine, avec des dirigeants politiques et intellectuels du monde entier. C’est le président en exercice de la Cedeao, le Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embalo, qui a été choisi pour lui apporter la contradiction au nom de l’Afrique dans un contexte de retour de la guerre en Europe, de remise en cause de l’ordre international et de risque croissant de fracturation du monde.  Par Christine Holzbauer, Paris. Dans…

Suite...

Par Christine Holzbauer, Envoyée spéciale à Caen Invité du 5eme Forum Normandie pour la Paix à Caen, dont le thème portait sur « A bas les murs », le ministre français des Armées a rappelé l’urgence de ne pas oublier l’insécurité qui règne dans le Sahel. Interrogé par Financial Afrik, Sébastien Lecornu émet le vœu que la guerre en Ukraine n’occulte pas les intérêts vitaux de la France et des Européens qui y sont déployés militairement. C’est en élu normand que le tout jeune ministre des Armées de France, Sébastien Lecornu, 36 ans, a répondu à l’invitation d’Hervé Morin, le…

Suite...

Entretien exclusif avec Bertrand Badie, politologue, chercheur, auteur Partisan d’une irruption des sociétés civiles dans les relations internationales, le politologue Bertrand Badie, Professeur émérite à Sciences Po, livre sa vision de la place que devrait occuper l’Afrique dans l’espace monde actuel, dont elle continue d’être exclue alors qu’elle est au centre de toutes les préoccupations. Compte tenu des interdépendances crées par la mondialisation – et n’en déplaise à la France qui, selon lui, a « complètement raté sa politique africaine », le continent pourrait bientôt mieux tirer son épingle du jeu dans une gouvernance globale où les forts et les…

Suite...

Par Christine Holzbauer, à Paris. Emmanuel Macron parviendra-t-il à évacuer les nombreux dossiers qui empoisonnaient les relations franco algériennes depuis deux ans ? Lors des trois jours de visite «amicale» que le Président français effectue dans ce pays frère, tous les sujets qui fâchent seront abordés, a promis l’Elysée. Pour les nouveaux contrats, il faudra attendre un peu. C’est donc à la tête d’une imposante délégation de 90 personnalités comptant pas moins de sept ministres et secrétaires d’Etat, des parlementaires et des élus locaux ainsi que de nombreuses personnalités du monde économique et des arts que le Président français arrive en Algérie…

Suite...

C’est par Yaoundé que le président français entame sa première visite africaine du second mandat du 25 au 28 juillet 2022. Il se rendra ensuite à Cotonou et à Bissau. Une tournée diplomatique placée sous le signe de la « continuité » et de la « constance », selon l’Elysée, qui ne pourra pas faire l’impasse sur le redéploiement des forces militaires françaises en Afrique, les questions de gouvernance ou la crise alimentaire provoquée par la guerre en Ukraine. Par Christine Holzbauer, à Paris Le Cameroun est la première étape de cette tournée diplomatique subsaharienne du second quinquennat, dans laquelle…

Suite...

De notre Envoyée spéciale en Bavière, Christine Holzbauer La guerre en Ukraine reste le principal focus du sommet du G7 qui a débuté ses travaux dimanche 26 juin à Elmau, en Bavière. De sources élyséennes, Financial Afrik a appris que la France, qui est à l’initiative de FARM (Food and Agricultural Resilience Mission), pousse en faveur d’un accroissement de la production agricole avec l’aide du FIDA dans les pays les plus vulnérables et, notamment, en Afrique. Agenda chargé, cette semaine, pour les leaders des pays les plus riches de la planète avec le sommet du G7 qui s’est ouvert dimanche…

Suite...

Déclaration exclusive de Djimé Adoum, Haut représentant de la Coalition pour le Sahel  Par Christine Holzbauer. En visite à Niamey mercredi 19 mai pour rencontrer le Président Mohamed Bazoum et s’entretenir avec lui de l’avenir du G5 Sahel après l’annonce, dimanche, par la junte au pouvoir à Bamako du retrait du Mali  «de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris la Force conjointe», le Haut représentant de la Coalition pour le Sahel, Djimé Adoum, a estimé que ce retrait représentait «un non évènement». Dans un entretien téléphonique exclusif à Financial Afrik, l’ancien ministre tchadien a nié qu’il y ait un risque d’implosion de l’organisation créée en 2014 et regroupant, en…

Suite...

« L’Union européenne ne se désengagera pas du Sahel, mais elle n’y restera pas non plus à n’importe quel prix » Dans cet entretien exclusif à Financial Afrik, la représentante spéciale de l’Union européenne pour le Sahel et ancienne ministre d’Etat italienne pour les affaires étrangères, Emanuela C. Del Re, manie habilement le bâton et la carotte vis à vis des militaires au pouvoir au Mali et au Burkina Faso. Si elle se veut rassurante sur le maintien d’une force européenne redéployée au Niger pour faire tampon à la menace terroriste «qui avance vers le sud», elle n’en appelle pas moins de…

Suite...

Une question à poser au sommet extraordinaire de la FAO consacré ce 8 avril aux menaces de famine dans le monde. Lors du Sommet extraordinaire du G7 qui s’est tenu à Bruxelles les 24 et 25 mars derniers, Emmanuel Macron a plaidé pour une plus grande solidarité vis-à-vis des pays « vulnérables » afin de renforcer leur sécurité alimentaire dans le contexte de la crise russo-ukrainienne. A quelles retombées peut-on s’attendre pour la production agricole en Afrique après le lancement par la France de l’initiative « FARM » (Food and Agriculture Resilience Mission) ? Pour les experts de l’Elysée interrogés par Financial Afrik si la guerre…

Suite...

Alors que s’est ouvert à Bruxelles, jeudi 17 février, le 6ème sommet entre l’Union européenne et l’Union Africaine, Emmanuel Macron s’est livré la veille à un panégyrique de sa politique africaine. Mais son homologue pour l’Union africaine, Macky Sall, attend plus de l’Europe qu’un changement sémantique. Par Christine Holzbauer. Les relations entre l’Afrique et l’Europe doivent être refondées en profondeur pour aboutir à un véritable partenariat au bénéfice de l’Afrique. Les interventions de Macky Sall et d’Emmanuel Macron à la veille du 6eme sommet Union européenne/ Unions africaine (17-18 février), à Paris, ont donné le ton de ce que pourrait être ce «new deal» des Européens vis-à-vis de l’Afrique – que la France appelle de ses vœux ! Après…

Suite...

L’Elysée a confirmé mardi que le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et le Soudan ne participeraient pas au sommet UA/UE des 17 et 18 février à Bruxelles. A l’issue d’un diner informel, le 16 février, à l’Elysée avec tous ses partenaires européens et africains au Sahel, le Président Macron devrait annoncer un redéploiement de Barkhane et de Takuba hors du Mali. Par Christine Holzbauer, Paris. La France devrait annoncer à l’issue du dîner eurafricain que le président Macron donnera, mercredi 16 février, à l’Elysée non pas un retrait pur et simple de sa force Barkhane du Mali, mais un redéploiement dans les Etats voisins et, notamment, le Niger. Lors d’un briefing à l’Elysée, mardi 15 février, en amont des…

Suite...

L’Union européenne (UE) est la zone qui importe le plus de poissons au monde, dont la moitié d’Afrique Avec la participation de treize chefs d’Etat et de gouvernement au sommet des océans à Brest (9-11 févrirer), l’Afrique se retrouve au cœur de l’agenda d’une nouvelle gouvernance des océans. Saura-t-elle tirer son épingle du jeu ? Par Christine Holzbauer, envoyée spéciale. https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1492111952247767046?s=20&t=5LO22XXJBMzRfkbpJaNVmQ Protéger la haute mer, promouvoir la pêche durable et lutter contre l’invasion du plastique : telle était l’ambition du One Ocean Summit qui s’est achevé vendredi 11 février à Brest (Finistère) et auquel ont participé 41 Chefs d’Etat et de gouvernement, dont une…

Suite...

«Nous n’avons pas su créer au sein de nos sociétés suffisamment d’anti-corps pour résister contre les tendances autoritaires. Tant que ce déséquilibre persistera, il sera plus facile de blâmer quelqu’un d’autre que de se prendre en charge soi-même» Quelles seront les modalités et le calendrier d’exécution des treize propositions contenues dans le rapport qu’Achille Mbembé a remis le 5 octobre dernier à Emmanuel Macron ? Une semaine après le sommet de Montpellier, qui doit régir la nouvelle relation entre l’Afrique et la France, Financial Afrik a demandé des précisions à l’auteur de ce rapport sur la manière dont il compte s’y prendre pour faire bouger cette relation entre la France…

Suite...

«L’Afrique doit se résoudre à éliminer ses frontières si elle veut peser d’un plus grand poids dans les échanges mondiaux» Intervenant au 4ème Forum de la Paix de Caen organisé par la région Normandie dont le thème portait, cette année, sur «comment gouverner la paix ? » ainsi qu’un focus sur l’Afghanistan, l’ancien Directeur général de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce), Pascal Lamy, a fait l’éloge de la coopération décentralisée et d’une plus grande solidarité face à l’aggravation de la «souffrance humaine» dans les relations internationales. L’exercice était périlleux, mais pour ce libéral bon teint bien que socialiste de longue date…

Suite...

Par Christine Holzbauer, à Paris. Alors que s’ouvre à Paris, ce 18 mai, une conférence internationale pour redéfinir «les règles du financement de l’économie africaine», des jeunes experts du continent publient un livre blanc sur la dette et les politiques publiques en matière d’aide internationale. Détonnant. L’initiative est suffisamment rare pour être soulignée. Alors que s’ouvre ce 18 mai à Paris un sommet à l’initiative de la France pour sortir l’Afrique de la crise et financer son développement, de jeunes experts du continent, réunis au sein de l’incubateur «Je m’engage pour l’Afrique » (JMA), ont décidé de faire entendre leur…

Suite...

Par Christine Holzbauer, Paris. La brouille entre le Maroc et l’Allemagne a-t-elle atteint son paroxysme ? Le rappel de l’ambassadrice du Royaume chérifien à Berlin pourrait le laisser penser. Financial Afrik a demandé à Emmanuel Dupuy, président de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), de décrypter cet imbroglio politico diplomatique qui n’affecte pas que Berlin, mais concerne aussi l’Espagne. Le Maroc a-t-il raison de tenir tête à l’Allemagne ? Plusieurs économistes ont déjà pointé du doigt les répercussions que la fâcherie diplomatique entre les deux pays pourrait entrainer sur les importants intérêts économiques liant le Royaume chérifien à l’Allemagne,…

Suite...

Par Christine Holzbauer Très attendu sur le maintien de la force Barkhane débarquée le 1er aout 2014 au nord Mali en remplacement de l’opération Serval, Emanuel Macron a affirmé sa volonté d’appuyer les efforts de reconstruction de certains états de la région. Les 5100 hommes de troupes de la force Barkhane actuellement déployés au Sahel ne partiront pas, du moins pas avant l’été. Le président français a pris grand soin d’en détailler les raisons lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet de N’Djamena des 15 et 16 février. Au premier rang desquelles le « sursaut militaire » et…

Suite...

Nicolas Sarkozy est en «visite privée» au Rwanda. C’est le site pro-gouvernemental igihe.com qui l’a annoncé. Un voyage de l’ancien président français «sous les radars» qui soulève beaucoup de questions. Dans un article en Kinyarwanda (langue nationale du Rwanda) posté sur son site le 28 janvier, le journal pro-gouvernemental « Igihe » révèle que l’ancien président français « est au Rwanda pour une visite privée suite à celle qu’il avait effectuée il y a deux ans. » En 2018, Nicolas Sarkozy était retourné au Rwanda après la visite d’Etat « historique » qu’il avait effectuée en 2012 et, auparavant, en 2010, afin d’améliorer les relations « exécrables » entre les deux pays dues, notamment, aux accusations contre la France dans le génocide des Tutsis en 1994. Lors de ce voyage, il était « accompagné du Directeur général de Financière de l’Odet et membre du…

Suite...

L’Afrique doit-elle craindre une offensive commerciale sino européenne sur ses marchés ? Financial Afrik a posé la question à l’Elysée. Exclusif. A cause de la crise sanitaire, Emmanuel Macron «n’a pas pu tenir son engagement de se rendre en Chine une fois par an pour incarner et défendre les intérêts de la France et de l’Union européenne», a révélé en début de semaine Walid Fouque lors d’un briefing de l’Elysée sur l’accord global sur les investissements avec Pékin. Au cours de ce briefing, le conseiller pour l’Asie et l’Océanie a précisé que le Président «tiendra cet engagement dès que possible» dans…

Suite...

Soulagés par la victoire de Joe Biden en novembre, la plupart des Européens se déclarent sceptiques quant à une résurgence mondiale de la puissance américaine sous sa présidence, selon une nouvelle enquête de l’ECFR. Même si la plupart des Européens se sont réjouis de la victoire de Joe Biden sur Donald Trump en novembre dernier, peu d’entre eux sont convaincus que les États-Unis vont faire leur retour en tant qu’acteur mondial de premier ordre. C’est la principale conclusion d’une grande enquête menée en novembre et décembre 2020 par Datapraxis et YouGov auprès de plus de 15 000 Européens dans onze…

Suite...

Nonobstant son parcours universitaire sans faute qui l’a menée en Tunisie, en Espagne et aux Etats Unis, Leila Bouamatou a le mérite d’être la première femme à diriger un établissement bancaire en Mauritanie. Certes, la fille du célèbre opposant au président Aziz n’a pas choisi la facilité en acceptant en 2018 de « rentrer au pays » pour reprendre la banque familiale. Après avoir fait ses premières armes en 2009 comme responsable du Trésor de la Générale de Banque de Mauritanie (GBM), elle en est désormais administratrice et directrice générale. Un poste à haut risque que sa solide expérience dans…

Suite...

C’est le principal enseignement du baromètre AFRICALEADS rendu public le 8 février par le Conseil français des investisseurs en Afrique (Cian) lors de son Forum annuel organisé à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Paris avec le MOCI. Distancée à la cinquième place en termes d’image, la France se trouve propulsée au 7ème rang du classement des pays les plus bénéfiques pour le continent derrière la Chine, le Japon, l’Allemagne, la Turquie, les Etats Unis et… l’Inde !Fini la prédominance du « pré carré » sur l’Afrique francophone ? A voir même si la déconfiture pour la France est cuisante : « insérée dans…

Suite...

Par Christine HOLZBAUER, Paris. Depuis le 8 janvier, c’est la guéguerre entre la France et l’Italie à coup de petites phrases assassines largement relayées par les media des deux côtés des Alpes. Quelle mouche a donc piqué Matteo Salvini et Luigi Di Maio, les deux vice-présidents du Conseil des ministres italien, pour qu’ils décident d’ouvrit un front d’attaque inédit contre le gouvernement français ? Vu d’Afrique, on a d’abord regardé, médusé, le président français Emmanuel Macron se faire pilonner par ses adversaires populistes italiens accusant Paris d’ « appauvrir l’Afrique » et d’aggraver la crise migratoire. Puis c’est l’invocation du franc CFA, un sujet qui fait polémique aujourd’hui dans nombre de pays africains francophones, qui a mis le feu aux poudres déclenchant…

Suite...

Dans cet entretien réalisé au Palais présidentiel à Nouakchott, vendredi 27 mai 2016, le Président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, répond à toutes les questions de notre envoyée spéciale. C’était  en marge d’un voyage de presse qui nous a conduit de Nouadhibou à Nouakchott. Propos recueillis par Christine Holzbauer, envoyée spéciale à Nouakchott Longtemps, la Mauritanie a fait figure d’un pays où règne l’insécurité à cause d’attaques terroristes possibles. Est-ce encore le cas aujourd’hui ? La Mauritanie, malheureusement, continue de pâtir de l’image d’un pays où règne l’insécurité alors que nous avons réalisé beaucoup de progrès : à la fois sur…

Suite...

Dans le numéro de Financial Afrik à paraître le 15 juin 2016, le prèsident mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, répond à toutes nos questions. À commencer par la suppression du sénat et ce troisième mandat, objets de toutes les spéculations à Nouakchott, en passant par la question sensible de l’esclavage, l’emprisonnement et la libération du leader abolitionniste Birame Dah Ould Abeid. Dans des réponses directes et sans détour, le président mauritanien nous donne aussi son sentiment sur la présumée alliance avec Al Quaeda qu’aurait signé son pays. Sous Mohamed Abdel Aziz, la Mauritanie a acquis une certaine ossature sur l’échiquier…

Suite...