Déclaration exclusive de Djimé Adoum, Haut représentant de la Coalition pour le Sahel  Par Christine Holzbauer. En visite à Niamey mercredi 19 mai pour rencontrer le Président Mohamed Bazoum et s’entretenir avec lui de l’avenir du G5 Sahel après l’annonce, dimanche, par la junte au pouvoir à Bamako du retrait du Mali  «de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris la Force conjointe», le Haut représentant de la Coalition pour le Sahel, Djimé Adoum, a estimé que ce retrait représentait «un non évènement». Dans un entretien téléphonique exclusif à Financial Afrik, l’ancien ministre tchadien a nié qu’il y ait un risque d’implosion de l’organisation créée en 2014 et regroupant, en


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis