Banque-Communication : le patron d’ABN Amro se travestit pour la bonne cause

0

Banque travestieAdieu l’orthodoxie castatrice. Place à l’innovation et à l’audace. En ces temps de crise, les banquiers tombent la veste et cherchent la formule qui détonne.  En la matière, la stratégie du patron d’ABN Amro pour motiver son personnel a déjà eu l’effet escompté sur le plan communicationnel.

 Guerrit Zalm, ex ministre hollandais  des Finances, a fait un parallèle entre le métier de banquier et celui de prostituée.  Ce ne sont pas seulement les puritains qui vont grincer des dents.  Pour prononcer son discours annuel, le banquier s’est déguisé en tenancière de maison close incitant ses employés à appliquer “ses valeurs” à leur travail. Guerrit Zalm, difficile à reconnaître derrière son maquillage, s’est même inventée une soeur, “Priscilla” apparue en robe de soirée et cape de soie bleue, perruque brune, et tout l’attirail allant avec;

 

Priscilla” assure alors que son frère, ancien ministre des Finances et à la tête d’ABN depuis 2009, a eu besoin de ses conseils pour prendre la direction de la banque, conseils directement inspirés de son propre métier de tenancière de maison close.

“Il faut commencer avec trois valeurs-phares : la confiance, l’expérience et l’ambition”, explique-t-elle à près de 7 000 employés : “Nous offrons un accueil chaleureux, nous avons de l’expérience et surtout, nous contentons toujours le client.Il faut également un bon “front-office“, ajoute la tenancière en montrant sa poitrine. “On m’a dit aussi que j’avais un magnifique back-office.” “Il faut prendre de jeunes talents et les entraîner. Et aussi que les femmes puissent atteindre de hautes positions. Chez nous, la femme est d’ailleurs très souvent au-dessus !” s’exclame encore “Priscilla”, devant des banquiers hilares.

BN Amro, fleuron bancaire né aux Pays-Bas au XIXe siècle, est la troisième banque du pays, derrière ING et Rabobank . Elle avait été nationalisée en 2008 au milieu de la crise financière.

L’ABN Amro actuelle est centrée sur le marché néerlandais. Elle est issue de la fusion en 2010 des actifs d’ABN Amro que détenait Fortis, et des activités néerlandaises de Fortis Bank.

La banque ne compte pas offrir de traduction du discours de Gerrit Zalm, car il s’agit d’un “humour très néerlandais dans la tradition du cabaret néerlandais”, a indiqué à l’AFP un porte-parole d’ABN Amro

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici