Auteur/autrice : Contribution

Les articles parus dans la rubrique «contributions» expriment le point de vue de leurs auteurs. Les contributions externes, validées  par la Rédaction de Financial Afrik en raison de leur utilité sociale, ne reflètent pas forcément la ligne éditoriale du journal. Vous voulez publier un article dans Financial Afrik, suivre le guide de la contribution (https://www.financialafrik.com/2015/02/21/guide-pour-publier-un-article-dans-financial-afrik) et la charte de la rédaction [https://www.financialafrik.com/charte-de-financial-afrik/].

Par Amadou Diaw , Fondateur du Groupe ISM . « Nous devons ouvrir notre continent à lui-même et le transformer en une maison de pouvoir » Achille Mbembe. L’Université Africaine de demain a pour défi de fabriquer les devenirs d’un continent pluriel. L’Université invente l’avenir. Elle participe, selon la belle expression de Souleymane Bachir Diagne, à « l’usine de fabrication de l’avenir ». Elle produit ceux qui vivront ce futur, ceux qui l’inventeront. Pour cela nous devons d’abord dessiner la société de demain, puis en définir les apprentissages adaptés. Oui à l’enracinement, Oui à l’affirmation de cette diversité qui fait la richesse de nos pays. Non…

Suite...

Par BRIOT Julien Pour participer à rassurer non seulement la société civile mais aussi et surtout les donateurs et les investisseurs, la mise en place d’un système de blockchain(s) pourrait être une solution technologique convaincante. Certains pays comme les Comores, le Ghana, la Sierra Leone et le Burkina Faso l’ont bien compris et l’expérimentent actuellement. Son effet est plus que positif. Une solution permettant une plus grande transparence et une meilleure gestion des fonds La blockchain est un registre numérique inaltérable, bâti sur la base d’un consensus entre les participants dans toutes les étapes ou séquences d’une opération. Ainsi, concernant…

Suite...

Par Amadou Diaw, fondateur de l’Institut supérieur de Managament (ISM), Sénégal. L’Université Africaine de demain a pour défi d’apprendre de sa jeunesse par une écoute et une approche pédagogique autre. Nos systèmes éducatifs sont en crise. L’Ecole doit être repensée. Avec d’autres, nous nous attelons tous à y remédier. Mais cela ne peut se faire sans un engagement fort, une détermination inébranlable et surtout du courage de la part de nos États. A mon humble avis, une des solutions réside dans une nécessaire et forte rupture dans la pédagogie appliquée. Il faut repenser puis recréer les contenus et les cursus, il faut…

Suite...

Par Vilévo DEVO Quand l’économie va mal, la source des maux est généralement recherchée dans le secteur réel et sa gestion, prioritairement au secteur monétaire. Le secteur réel est du ressort des politiques tandis que le secteur monétaire relève de la banque centrale, banque des banques, sauf quand les politiques interfèrent dans ses missions. Une émission monétaire abondante est souvent souhaitée par les politiques; il arrive qu’elle participe à la promotion de l’économie mais elle peut aussi concourir à son délabrement en érodant en fin de compte gravement le pouvoir d’achat. C’est quand les politiques se mêlent de gestion de…

Suite...

Par Magaye GAYE Les créances douteuses et litigieuses des banques en Afrique, et peut-être ailleurs dans le monde, prennent des proportions inquiétantes liées à un climat d’affaires morose. Selon un rapport de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), les petites et moyennes entreprises qui représentent environ 90 % de l’ensemble des entreprises privées et plus de 60 % des emplois dans la plupart des pays africains, font face à de nombreux obstacles. Parmi ceux-ci, figurent notamment, un faible accès à des infrastructures de qualité, un déficit en énergie et le manque de financement. En pleine crise mondiale,…

Suite...

Les Émirats arabes unis (EAU), pays du Moyen-Orient d’un peu plus de 10 millions d’habitants, sont le cinquième partenaire commercial du continent africain derrière l’Union européenne, la Chine, les États-Unis et l’Inde. Cet État, véritable “success story” du Golfe, qui a célébré l’an dernier ses 50 années d’existence, s’est engagé dans une dynamique d’intensification de ses exportations vers les pays africains. Depuis plusieurs années, le volume des exportations des Émirats arabes unis vers l‘Afrique n‘a cessé de croître. Depuis 2002, les échanges hors pétrole entre Dubaï et l’Afrique ont progressé de plus de 700 %. Selon les données rendues publiques…

Suite...

Par Paul F. Soumahoro. Une année après le coup d’Etat mettant fin au régime du président Alpha Condé, le 5 septembre 2021, personne ne sait où sont enterrés les dépouilles de la centaine de jeunes militaires tués au Palais présidentiel de Sekhoutoureya le jour du putsch. Les corps déchiquetés de certains de ces jeunes soldats auraient été discrètement soustraits aux yeux de la population guinéenne, puis transportés dans les camions d’un homme d’affaires guinéen de la place – connu pour ses liens avec la junte – vers une destination inconnue. Nul ne saurait dire non plus, où sont passés les…

Suite...

Par Hassana Mbeirick, Consultant international. A Dakar (Sénégal), les rideaux sont tombés sur la 2ème édition de la Conférence MSGBC, et la 3ème édition est prévue de se tenir l’année prochaine à Nouakchott (Mauritanie). 2023 sera l’année de la première molécule de gaz de GTA mise sur le marché mondial ; autant dire que le rendez-vous de Nouakchott marquera l’histoire. Avec un potentiel par pays (GIIP-OIIP) assez conséquent et un potentiel global immense, les pays du bassin MSGBC représentent une opportunité convoitée pour jouer un rôle de premier plan dans l’approvisionnement mondial en GNL. Dans le contexte actuel de la crise…

Suite...

Dans cette chronique dédiée au droit des affaires en Afrique, les experts du cabinet Exco GHA Mauritanie, membre des réseaux Exco Afrique et Kreston international et leader de l’audit, du commissariat aux comptes, de l’expertise comptable et du conseil juridique et fiscal en Mauritanie, présentent les conditions pour investir en Mauritanie. Par le cabinet EXCO GHA Mauritanie Le développement de l’investissement privé et de l’entreprenariat constitue l’un des axes stratégiques de la vision et des objectifs formulés dans la SCAPP1 2016-2030 « la Mauritanie que nous voulons en 2030 », comme dans le Programme prioritaire élargi du Président (PREP) élaboré…

Suite...

Par Saleh Dagache Ousman, spécialiste des relations internationales et expert sur les questions liées au terrorisme et son financement Les opérations de maintien de la paix sont devenues l’un des principaux outils employé par la communauté internationale pour gérer les crises complexes touchant à la paix et à la sécurité internationales. Elles ont été créées pour pallier la paralysie du système de sécurité collective établi par la Charte, paralysie que l’ONU a connue pendant la Guerre froide et qui l’empêchait d’entreprendre une action coercitive en vertu du chapitre VII[1]. En 1956, lorsque les premiers Casques bleus sont déployés lors de…

Suite...

Par Mohamed Abdellahi Yaha, président du Groupe Maurilog SA, ancien Délégué Général à la Promotion de l’Initiative Privée en Mauritanie.  Quand on pense développement économique, on pense encore très souvent rattrapage. On conçoit que les pays en développement vont et doivent refaire peu ou prou le même chemin que les pays les plus avancés pour se hisser, à terme, au même niveau qu’eux. Dans les années 60, le classique de William W. Rostow Les étapes de la croissance économique (1961) a ainsi tracé le parcours contraignant à travers lequel les pays doivent passer pour se développer, installant une vision qui, jusqu’à…

Suite...

De la médiation du Sénégal Le 15 Aout 2022, le Gouvernement du Mali a envoyé au Conseil de Sécurité de l’ONU un courrier illustré de faits accusant la France de porter atteinte à son intégrité territoriale et d’être de connivence avec l’ennemi djihadiste. La missive demandait que ces violations de sa souveraineté cesse sinon, en cas de persistance dans cette posture qui porte atteinte à sa stabilité et à sa sécurité, « le Gouvernement du Mali se réserve le droit de faire usage de la légitime défense, conformément à l’article 51 de la Charte des Nations Unies ». A la suite de cette saisine, des…

Suite...

Par Ould Amar Yahya, Economiste, Banquier, Financier. La tournée africaine du Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken qui a commencé le 7 août 2022, a ravivé les débats en Occident sur le vote africain du 2 mars 2022 à l’ONU. Ce vote sur la guerre en Ukraine est resté incompris en occident et n’a cessé de faire débats et reproches « d’hypocrisie » à l’encontre de l’Afrique, alors qu’une majorité de pays africains avait voté à l’Assemblée Générale de l’ONU le 2 mars 2022 la résolution qui «exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine ». L’étape Sud-Africaine du voyage de Blinken, pour présenter la nouvelle stratégie américaine pour l’Afrique subsaharienne, a été pour lui l’occasion de rassurer l’Afrique après les différentes critiques en Occident. Ce diplomate de carrière d’un calme olympien, senséet excellent défenseur des…

Suite...

Par Dr Abderrahmane MEBTOUL, professeur des Universités, docteur en sciences économiques. La Déclaration d’Alger  signée par  le président algérien Abdelmadjid Tebboune et le président français Emmanuel Macron, le 27 aout 2022, pour un partenariat renouvelé selon l’APS,  jette les bases d’une coopération nouvelle entre l’Algérie et la France,  dont la création d’un Haut Conseil, chargé  de permettant de suivre les relations et leurs évolutions, une réunion des premiers ministres et des membres des deux gouvernements devant se tenir dans les prochains mois, ainsi que des  visites bilatérales pour fixer l’agenda de coopération entre les deux pays. Au chapitre politique, l’Algérie…

Suite...

Entre Avantages et Risques Encourus: que Faire? Par Modibo Diop* En date de ce 12 Août 2022, le Décret Présidentiel numéro 2022-1538 vient d’entériner la soustraction des achats du secteur des energies au code des marchés publics en modifiant et complétant le décret numéro 2014-1212 du 22 septembre 2014 en son article 3. Désormais il est autorisé aux autorités contractantes publiques chargées de la mise en œuvre des politiques pétrolieres, gazières et électriques de mener leurs activités d’achats sans passer par les procédures définies dans le code des marchés publics de 2014. A) Les Avantages du nouveau dispositif réglementaire sur l’écosystème…

Suite...

Par Benoit Ngom*, Président de l’Académie Diplomatique Africaine (ADA).  La prochaine visite du Président Macron en Algérie à partir du 25 août, après le Bénin et le Cameroun, semble indiquer sa détermination à maintenir le cap vers une relecture de l’histoire coloniale de la France. La configuration de la nouvelle Assemblée Nationale française pourrait favoriser l’émergence de débats plus crédibles pour refonder la politique africaine de la France et satisfaire les aspirations de la jeunesse française qui souhaite en savoir plus et mieux sur l’histoire coloniale de son pays qu’elle vit à travers le prisme de la présence des immigrés…

Suite...

Par Mohamed Lamine SIDIBE, Consultant indépendant sur les questions stratégiques et géopolitiques/gouvernance minière. Jusqu’au début des années 2000, les investissements Américains en Afrique subsaharienne étaient orientés vers le secteur extractif, en particulier le pétrole et le gaz. Pour des raisons de sécurité nationale liées aux attentats du 11 septembre 2001, le gouvernant Américain a perçu l’Afrique comme un moyen de diversification de ses sources d’approvisionnement en pétrole et en gaz naturel. En effet, selon le rapport The West Africa Offshore (2003-2005), environ 52 milliards de dollars ont été investis dans les gisements pétroliers et gaziers offshore en Afrique entre 2000 et 2010, dont 32% en provenance des États-Unis. D’après le département d’Etat Américain, le pétrole Africain représentait 21% des importations américaines d’hydrocarbure en 2003 et cela devrait atteindre 25% en…

Suite...

L’auteur des 10 conseils ci-dessous prend à contre-pied la bonne vieille morale des classes moyennes qui ont toujours associé la richesse comme contrepartie de la valeur du parcours académique et professionnel et de la capacité à faire les bons choix. Et si la richesse était autre chose qui relève des secrets biens gardés ? J’étais récemment dans un de mes yachts, buvant du Don Perignon entre ma piscine et mon hélicoptère, quand mon majordome (Richard) m’a interpellé. Le pauvre avait des problèmes d’argent et il m’avoua que bien qu’il m’appréciait et m’admirait énormément (qui ne le pourrait pas ?), il…

Suite...

Par Cécile Thiakane,  Actrice du développement durable, Consultante en ODD 11 (villes et communautés durables). L’hivernage, qui devrait être une période bénie et de réjouissances pour un pays sahélien comme le nôtre, est en phase de devenir une source supplémentaire d’inquiétude et de souffrance pour beaucoup de populations déjà éprouvées par les urgences de survie auxquelles elles doivent faire face de manière quasi quotidienne. La banlieue dakaroise, qui a connu une «urbanisation anarchique», vit les mêmes péripéties tous les ans, les inondations y sont récidivantes durant la saison des pluies. L’hivernage, nouvelle source d’inquiétude On se rappelle de l’épisode catastrophique…

Suite...

Avocate au barreau de Paris, Fatimata Tagourla, analyse la portée du contenu local dans les industries extractives en Afrique. Il est difficile de définir le contenu local sans parler de ses objectifs. Le contenu local ou local content vise essentiellement à : -Faire profiter les communautés locales de l’exploitation des ressources naturelles ; -Promouvoir la fourniture des biens et services, nécessaires à cette exploitation, par les entités juridiques locales ; -Développer la main-d’œuvre locale par un transfert de technologie L’engouement des pays hôtes des investissements pour le contenu local trouve sa justification dans l’idée que les ressources naturelles appartiennent au peuple et que celui-ci…

Suite...

Par Abderrahmane MEBTOUL (Algérie), Professeur des universités, docteur d’Etat (1974) en sciences économiques, Expert international. Après une première tournée qui l’a conduit au Cameroun, au Bénin puis en Guinée-Bissau, Emmanuel Macron est attendu le jeudi 25 août prochain à Alger. Une visite d’une journée pour lancer ensemble un nouvel agenda bilatéral. Dans cette tribune, le professeur Abderrahmane Mebtoul estime que cette visite aux enjeux multiples est l’occasion de refonder une relation Algérie-France tourmentée par les querelles de mémoire et le fait colonial. Pour l’Algérie, le devoir de mémoire est indispensable Depuis des années, l’épanouissement de la relation «stratégique approfondie» entre…

Suite...

Par Alfred BATHILY,   Directeur Clientèle PME-PMI, Banque électronique & Partenariat d’assurance NSIA Banque Sénégal. De plus en plus, des opérateurs économiques proposent à leurs banques locales des instruments ou supports financiers supposés être émis par des banques étrangères pour servir de garantie à leur demande de financement : LC (Lettre de Crédit), BG (Bank Guarantee), SBLC (Stand by letter of credit), BPO (Bank Payment obligation). Ces propositions peuvent également concerner des instruments émis au profit des opérateurs économiques locaux par des banques off-shore directement en faveur de leurs fournisseurs étrangers sans une implication de leur banque locale. Ces instruments financiers existent…

Suite...

L’Afrique toujours en quête de statistiques Analystes financiers, experts des politiques publiques, conseillers politiques… autant de métiers nécessitant des statistiques et des données afin de prendre la meilleure décision. En effet, sans informations factuelles et tangibles, le danger est de rester au niveau des idées reçues et de s’enfermer dans une vision erronée des réalités socio-économiques. Comment appréhender les dynamiques démographiques, le pouvoir d’achat des consommateurs ou encore le taux de pauvreté sans données quantitatives et qualitatives ? C’est bien là l’un des plus grands défis du continent africain. Sans parler de «tragédie statistique» comme cela a pu avoir lieu par…

Suite...

Par Medea Degbe, partenaire à Noru Capital, et Yuen Wai Hung, consultant senior à Salient capital Dans le petit monde de la finance Afrique, l’un des grands enseignements de l’année 2021 a été de voir les start-ups africaines gagner leurs lettres de noblesses. L’écosystème technologique du continent a levé plus de 4 milliards de dollars, soit un peu plus que le produit intérieur brut d’un pays comme la Sierra Leone. Pour une scène qui, il y a, encore une dizaine d’année était à ses balbutiements, on peut clairement parler d’une performance. Mais derrière ces chiffres se cachent bien évidemment des…

Suite...

En vogue depuis quelques années, le terme « cryptomonnaie » a encore de quoi constituer un mythe pour bon nombre. Et ce qu’il convient de nommer un « phénomène » emballe toute catégorie de personnes. Mais, de quoi s’agit -il concrètement, et quels avantages et risques présente ce nouvel outil de la finance mondiale ? Comme se prémunir des manœuvres frauduleuses dont il fait l’objet ?  Quel est l’état des lieux en Afrique, et à quoi pourrait-on s’attendre de ce marché dans les marchés à venir ? Autant de questions auxquelles répond ce texte plutôt didactique de Landozi Saharou, Docteur en Gestion, spécialiste en finance du…

Suite...

Les 19 pays de la Zone Franc CFA battent un record de 40 ans: une  inflation en moyenne de 9%, jusqu’à même 11 et 12 % !! Avocat et Conseiller Spécial en Economie de plusieurs Etats africains, René Ducret, Économiste et Jurisconsulte en Droit Économique, monte au créneau pour défendre les 15 pays africains de la zone Franc et fustiger la politique irrationnelle de dumping monétaire de la BCE. Madame la Présidente & Chère Consoeur, Messieurs les Gouverneurs, Les 19 pays de la Zone Euro battent un record de 40 ans : une inflation en moyenne de 9%, jusqu’à même 11 et 12 % !!…

Suite...

Par ABOE NDOUMA Franck Michel  Cadre à la Caisse Autonome d’Amortissement du Cameroun dans la Direction de la Dématérialisation et de la Gestion des Actifs Financiers .  PORTALIS estimait que la loi ne peut régir l’entièreté des situations se posant dans une société. Cette pensée trouve un écho favorable au regard de l’attitude des autorités de régulation monétaire et bancaire de la zone CEMAC sur les cryptoactifs communément appelés crypto-monnaies ou encore monnaies virtuelles. En effet, en réaction à la décision de la République Centrafricaine d’adopter le Bitcoin comme monnaie légale aux côtés du Franc de la Coopération Financière en Afrique Centrale (FCFA)…

Suite...

Un casse-tête pour les dirigeants, et pourtant deux enjeux stratégiques à concilier. Par Jean AIME Juriste d’affaires | Certifié Professionnel Conformité | Certifié Strategy@HEC Paris La fonction conformité réglementaire est devenue de nos jours une fonction essentielle, et parfois obligatoire, dans l’organigramme des entreprises évoluant dans des secteurs d’activités vitaux pour l’économie et présentant, dans le même temps, un niveau élevé d’exposition à des risques tels que le risque de crédit, la délinquance financière, le terrorisme, les risques environnementaux, etc. Au premier plan, sont concernés, le secteur bancaire et financier, le secteur de l’assurance et celui de l’industrie du pétrole et du…

Suite...

Par Magaye GAYE L’euro baisse par rapport au dollar au point d’entretenir avec ce dernier une parité parfaite, historique, jamais enregistrée. Ce changement de rapport de force inédit devrait être analysé de manière approfondie en vue d’en cerner les causes, son caractère éventuellement structurel et ses conséquences sur l’Europe et les Etats-Unis d’une part et sur les pays africains de la zone CFA d’autre part. Il est imprudent et hasardeux dans le contexte actuel de volatilité de l’euro par rapport au dollar de tirer des conclusions hâtives applicables à toutes les situations économiques ; les analyses doivent être ciblées et circonstanciées…

Suite...

Par Demba Moussa Dembélé. Le 7 juillet 2022, plusieurs chefs d’Etat et de Gouvernement africains se sont réunis à Dakar pour le lancement de la vingtième opération de l’Association internationale de développement (AID), plus connue sous son sigle anglais IDA. Les ressources de cette filiale de la Banque mondiale sont destinées aux pays dits « pauvres ». Le rôle de «l’aide au développement» en Afrique L’Afrique est la seule région au monde où l’on fait croire aux populations que leur sort dépend de la mendicité internationale, appelée «aide au développement». Mais en réalité, celle-ci est avant tout un instrument de…

Suite...

Par Khalid Cherkaoui Semmouni, professeur universitaire. Le 24 juin 2022 , des centaines de migrants venant d’Afrique subsaharienne ont tenté de passer la frontière entre le Maroc et l’Espagne à Melilla. Ils étaient armés de pierres et de bâtons pour certains, prêts à se défendre face aux autorités. Au moins 23 d’entre eux sont morts dans des heurts depuis les barrières grillagées de la frontière. En plus des blessures  graves au niveau des éléments des forces d’ordre. L’Union Africaine et l’ONU appellent à l’ouverture d’une enquête. Des associations accusent les forces d’ordre de violence et de traitements inhumains. Tout d’abord, il…

Suite...

Par Cécile Thiakane Notre continent saigne et nous regardons ailleurs. Chaque jour, nos jeunes meurent en mer et dans le désert du Sahara en fuyant l’Afrique et leur quotidien obscurci par la misère. Ainsi, l’Afrique est amputée de son avenir, vidée de ses jeunes, de sa force vive. Le coût historique, politique, moral et socio-économique sera démentiel et nous le payerons tous, car nous sommes complices de cette hémorragie. Ne pas agir n’est plus permis ! A quand des assises africaines pour adresser cet épineux problème de l’immigration clandestine de manière idoine et durable ? Une jeunesse désœuvrée ? Cette désastreuse situation est…

Suite...

La guerre en Ukraine se poursuit, sans relâche depuis quatre mois maintenant, causant d’énormes pertes en vies humaines, la destruction tout aussi grande des biens du peuple ukrainien et de grands dommages à l’économie mondiale; cela affecte la vie de millions de personnes dans le monde entier en raison de l’inflation et de la crise énergétique, et accroît surtout constamment les tensions mondiales, ce qui a pour conséquence de pousser l’humanité au seuil d’une guerre nucléaire. L’intervention militaire russe en Ukraine était une réponse évidente aux mesures prises par le régime de Kiev et ses milices armées d’extrême droite contre…

Suite...

Par Vera Songwe. L’Europe, les États-Unis et l’Afrique sont tous secoués par la crise prolongée entre la Russie et l’Ukraine. Ils doivent forger un nouveau grand compromis qui tienne la promesse d’assurer une sécurité énergétique partagée, la sécurité alimentaire, la création d’emplois et de parvenir à une croissance verte et une prospérité à long terme, affirme Vera Songwe. Ce grand compromis offre un accord en trois volets au G7. L’UE obtient un accès à court et moyen terme à l’énergie, à la stabilité de l’approvisionnement et à l’accélération de la transition, ainsi qu’à de nouveaux partenariats commerciaux et géopolitiques plus…

Suite...

Par António Guterres, Secrétaire général de l’ONU. La seule solution pour parvenir à la sécurité énergétique, à la stabilité des prix de l’électricité, à la prospérité et pour que la planète reste habitable, c’est d’abandonner les combustibles fossiles polluants et accélérer la transition énergétique fondée sur les énergies renouvelables. Néron est tristement célèbre pour avoir joué du violon pendant que Rome brûlait. Aujourd’hui, certains dirigeants font pire. Ils mettent littéralement de l’huile sur le feu. Alors que les répercussions de l’invasion de l’Ukraine par la Russie se ressentent dans le monde entier, la réponse de certaines nations à la crise énergétique…

Suite...

Une tribune signée Vera Songwe1, Damilola Ogunbiyi2 et Amani Abou-Zeid3. Ces trois femmes leaders lancent un message fort:  «Même si l’ambition climatique de l’Afrique et la marche vers la neutralité en carbone doivent être implacables, la transition énergétique du continent ne peut être identique au reste du monde et nécessite des solutions pragmatiques». Lors du Dialogue de haut niveau des Nations Unies sur l’énergie en septembre 2021 – le premier dialogue de ce type depuis plus de quarante ans, le Secrétaire général de l’ONU – S.E. Antonio Guterres – dans, son allocution, a exhorté les pays à prendre des mesures urgentes pour…

Suite...

Par Hassana Mbeirick, expert oil & gaz. Derrière la transition énergétique, l’on assiste à une course effrénée des grandes puissances et des multinationales vers les métaux critiques. C’est ce que revèle le nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). En ce jour du 22 juin 2022, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a officiellement dévoilé son rapport sur l’Investissement énergétique mondial. Pour la première fois, le rapport de cette année comprend un examen détaillé des tendances d’investissement pour les minéraux et les métaux qui sont essentiels aux transitions énergétiques. Au-delà de la pertinence de la prise en compte de cette…

Suite...

Par Hassana Mbeirick*, Directeur-Fondateur de Meen & Meen, Mauritanie. Selon Wood Mackenzie, la croissance du GNL s’est accélérée avec l’interdiction des exportations de produits de base russes et la guerre en Ukraine a transformé les perspectives de l’offre, de la demande et du prix des hydrocarbures ainsi que le rythme et le coût de la transition énergétique. Alors que le moment précis et la mise en œuvre des futures interdictions sur les importations de matières premières russes sont difficiles à prévoir, une réécriture des flux commerciaux énergétiques est désormais en cours.Avec une économie mondiale sur le fil du rasoir et…

Suite...

Par OSSÈNE OUATTARA, Journaliste, Rédacteur en chef/Journalist, Editor-in-Chief Élu le 5 mars dernier président de la Fédération des jeunes entrepreneurs de Côte d’Ivoire (FEJECI), Ben Aziz Konaté, 26 ans, a été investi ce samedi 18 juin par le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique. La cérémonie s’est tenue au siège de la Confédération générale des entreprises (CGCI), le patronat ivoirien, à Abidjan. Le fondateur et directeur général de Volaille d’Or (entreprise d’élevage, d’abattage et de distribution de viande de volaille fondée en 2016), qui réalise un chiffre d’affaire annuel de 600 millions…

Suite...

Par,Magaye GAYE, Economiste International et Professeur à l’Institut Supérieur de Gestion de Paris Dans un contexte de forte turbulence mondiale, le dernier rapport de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) intitulé emploi et questions sociales dans le monde tendances 2022 anticipe un nombre de chômeurs pour 2022 estimé à 207 millions, contre 186 millions en 2019. La situation devrait s’empirer notamment en Afrique dont la croissance projetée en 2022 a été réévaluée par le FMI de 4,5% à 3,8% avec une inflation à deux chiffres à 12,2 %. L’ampleur du fléau devrait amener les gouvernants du monde entier à changer de…

Suite...

par Aissatou Diallo, Coordinatrice sénior chargée de l’intégration régionale (ZLECAF) et des PMA du Centre pour le commerce international (International Trade Centre) à Genève (Twitter : @ADiallo_ITC). Opérationnelle depuis janvier 2021, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) est l’un des chantiers les plus ambitieux depuis l’ère des indépendances. À terme, elle constituera le plus vaste ensemble commercial au monde, avec un produit intérieur brut (PIB) de 3,4 mille milliards de dollars. Quelle est sa spécificité et comment familiariser le secteur privé africain à ce nouvel environnement commercial propice aux affaires, à l’industrialisation de l’Afrique et à son développement inclusif…

Suite...

Par Jobrey Loïc AMONA, Manager-Banque/ Economiste & Consultant en finances d’entreprises à la Société Générale Congo. «Les crises ne tombent pas comme une pluie en plein midi, elles s’annoncent » Auteur inconnu. «Les crises sont les régulateurs des désordres économiques quand les marchés sont en déséquilibres» Jobrey Loïc AMONA. Comme partout ailleurs dans le monde, l’inflation revient au centre des préoccupations économiques. Face à ce nouveau défi auquel doivent faire face les économies des pays en voie de développement plus particulièrement ceux de l’Afrique Subsaharienne, lourdement frappées par un environnement économique plombé par le chômage structurel, des défis sécuritaires importants, et…

Suite...

Cet article est une seconde partie du même titre dans lequel nous nous efforçons de proposer des pistes de réflexions susceptibles d’améliorer le système actuel qui détermine le financement des pays en développement. Pour ce faire, nous nous basons sur la proposition de l’économiste Anglais J.M.Keynes, qui, lors des accords (1) de Bretton Wood (1945), mettait en avant un système monétaire international qui permettrait de régler les déficits commerciaux entre les pays. Les bases d’un nouveau système s’appuyant sur une ancienne théorie et une nouvelle technologie : Bancor (Keynes) & Blockchain Tel que nous l’avons montré dans la première partie,…

Suite...

Dans cette chronique dédiée au droit des affaires en Afrique, les experts du cabinet Exco GHA Mauritanie, membre des réseaux Exco Afrique et Kreston international et leader de l’audit, du commissariat aux comptes, de l’expertise comptable et du conseil juridique et fiscal en Mauritanie, présentent le régime fiscal et douanier applicable aux sous-traitants intervenant  dans la construction du pont de Rosso. A l’instar de la signature de l’Acte Additionnel sur le projet GTA, le Sénégal et la Mauritanie ont signé à nouveau, le 18 février 2020, une convention régissant le régime fiscal et douanier applicable aux sous-traitants intervenant dans le Projet de…

Suite...

L’heure est venue de mettre en place des réformes capitales en matière économiques. Non pas par ce que l’économie mondiale est à la merci de la crise sanitaire depuis 2019 (Covid-19), ou que l’augmentation de la dette des états (émergents et en développements) laissent entrevoir des crises sociales à venir, mais plutôt parce que l’évolution technologique actuelle (Blockchain) nous permet de matérialiser un idéal économique dont ont rêvé plusieurs penseurs économiques (Marchal, Keyne, Schumpeter etc). Cet idéal est-il possible ? un des éléments de réponse à cette interrogation, consiste d’abord à accepter les limites du système actuel de financement des pays.…

Suite...

Les travaux du Forum du leadership des affaires ont démarré le 12 mai courant à Marrakech. Cette septième édition a été marquée par la présence remarquée d’une forte délégation espagnole, composée de représentants d’importantes sociétés espagnoles. La délégation patronale du Royaume d’Espagne est présidée par l’expert mauritanien Abderrahmane Ould Cheine.Une représentation d’autant plus opportune qu’elle est concomitante avec le rétablissement des relations entre le Maroc et l’Espagne, qui reprennent leur cours historique normal, suite à la rencontre entre Sa Majesté le Roi Mohamed VI et le Premier Ministre Pedro Sanchez. Il en a résulté une batterie de résolutions, dont la…

Suite...

Le Président en exercice de l’Union Africaine (UA), Monsieur Macky Sall, a plaidé en faveur de la création d’une agence de notation financière africaine face aux évaluations qu’il qualifie de « parfois très arbitraires » des agences internationales. Il est à rappeler qu’une agence de notation financière est un organisme chargé, entre autres, d’évaluer le risque de non-remboursement de la dette d’un État, d’une entreprise ou d’une collectivité locale, et jamais d’un particulier. Le processus appelé rating donne une opinion sur la capacité d’un émetteur à remplir ses obligations vis-à-vis de ses créanciers. Le processus de notation est complexe, et s’opère suivant des critères…

Suite...

Par Katoh Hamadou KONE* Avant l’avènement de la loi sur le crédit-bail, les banques et établissements financiers appliquaient les mêmes conditions générales au crédit-bail et, à la location avec option d’achat (LOA), financement locatif destiné à la clientèle privée. La loi sur le crédit-bail de 2015 tout comme celle qui l’a abrogée, à savoir la loi n°2017-802 du 7 décembre 2017 précise clairement que le crédit-bail est une technique de financement destinée à un usage professionnel (article 1), excluant donc la LOA. Cette situation est « réparée » avec la loi n°2016-412 du 15 juin 2016 relative à la consommation. …

Suite...

Plusieurs fois désigné meilleur économiste africain par le classement annuel de Financial Afrik, Carlos Lopes n’hésite pas à naviguer à contre courant de la doxa. Dans cette contribution parue dans “The Conversation”, l’ancien secrétaire général exécutif de la Commission Économique pour l’Afrique évoque les promesses non tenues par les pays riches lors de l’accord de Paris. LE CAP – Freinant leur croissance et pesant sur leur budget, la pandémie a généré le chaos dans les économies des pays africains. Et maintenant la guerre en Ukraine menace d’aggraver la situation, notamment en perturbant l’approvisionnement alimentaire et en intensifiant la pression inflationniste.…

Suite...

Par Ludovic EMANUELY, Président de l’ONG internationale Croissance PEACE. Le capital-investissement ou private equity est un mode de financement qui fait émerger de toute évidence de nouveaux entrepreneurs et de nouvelles technologies. Appelées dans les années 1980 les « barbares à la porte » de l’économie, aujourd’hui, tout le monde reconnait l’apport significatif des sociétés de capital-investissement dans le financement des entreprises dans les pays émergents.   En effet, les sociétés de capital-investissement collectent de l’argent auprès de compagnies d’assurances, de banques, de fonds de pension, de fonds souverains ou de riches particuliers pour l’investir au capital d’entreprises non cotées et ainsi…

Suite...