Auteur/autrice : Contribution

Les articles parus dans la rubrique «contributions» expriment le point de vue de leurs auteurs. Les contributions externes, validées  par la Rédaction de Financial Afrik en raison de leur utilité sociale, ne reflètent pas forcément la ligne éditoriale du journal. Vous voulez publier un article dans Financial Afrik, suivre le guide de la contribution (https://www.financialafrik.com/2015/02/21/guide-pour-publier-un-article-dans-financial-afrik) et la charte de la rédaction [https://www.financialafrik.com/charte-de-financial-afrik/].

Par Abdou Cissé, actuaire. Dans cette tribune, Abdou CISSE du groupe CISCO²NSULTING-SOLVISEO aborde la question de la protection sociale en zone CFA par une vision Actif/Passif. Le volet Actif est traité par le biais de la théorie de l’actuariat des engagements sociaux ; le volet Actif qui concerne le financement d’un projet de protection sociale est à suivre. L’Etat c’est nous tous (communauté d’Hommes) ; la personne humaine étant sacrée et inviolable, tout Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger. En ce début d’année 2022, place à l’urgence de la demande sociale : la protection sociale pour les citoyens en zone…

Suite...

Par Amadou Sako* L’économie informelle est l’un des plus grands défis de développement économique auquel est confronté le continent africain. L’économie informelle, selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT), est définie comme « les activités économiques des travailleurs et des unités économiques qui ne sont pas couvertes – en droit ou en pratique – ou insuffisamment couvertes par des accords formels ». 85,8% des emplois en Afrique sont actuellement informels selon l’OIT. L’informalité est un défi complexe dont les causes sont multiples et varient en fonction des circonstances nationales. Certains considèrent qu’elle est le un symptôme du sous-développement, d’autres qu’elle est le résultat…

Suite...

Par Meissa Lô*, analyste financier. Sans trop être alarmiste, nous pouvons avancer que nous sommes probablement à l’aube de la 3e guerre mondiale, si ce n’est pas déjà le cas. Une 3e guerre que de nombreux analystes prédisaient être une guerre nucléaire ou religieuse. La guerre militaire entre la Russie et l’Ukraine et celle politico-diplomatique entre l’OTAN et la Russie, n’augurent rien de bon pour la stabilité du monde. Bien que les impacts restent pour le moment localisés en Europe et n’affectent que les cours mondiaux des céréales, des oléagineux (maïs, blé, noix, amandes etc.) et des hydrocarbures, dans les semaines…

Suite...

Par Christian Nyombayire* A l’heure où l’Afrique est secouée par des coups d’Etats, des questions de fond méritent d’être posées sur la capacité des Etats du continent à anticiper les crises. Il est temps de passer de l’Afrique en veilleuse à l’Afrique qui veille. Deux mots comptent ici : intelligence stratégique. Nous vivons actuellement une période singulière au niveau mondial, jalonnée de crises multiformes – sanitaire, économique, et sécuritaire. Elle révèle un changement de paradigme, notamment sur l’échiquier global où nous assistons à un nouvel ordre mondial. Dans cet ordre qui se dessine, l’Afrique revêt un intérêt tout particulier au centre de toutes les stratégies des puissances (dominantes) sur le continent. Par ailleurs, l’entrée en vigueur de la ZLECAF (Zone de Libre-Echange Continentale Africaine) rebat les cartes des relations internationales et offre…

Suite...

Par Magaye Gaye, Economiste. Le monde est plongé depuis quelque temps dans une crise inflationniste préoccupante.  Ce constat amène à s’interroger sur la pertinence des réponses que les Banques centrales ont apportées et sur la théorie monétariste incarnée par l’économiste Milton Friedman. Avec un taux de 6,2% sur un an glissant aux Etats Unis, constaté en octobre 2020, le taux d’inflation a été multiplié par 11,5 en un an et demi. La zone euro n’est pas en reste avec un taux de 5%. Cette poussée inflationniste s’explique par les tensions observées sur les chaînes de production mondiales, consécutives à un moral…

Suite...

La Chronique géopolitique de Benoît Ngom, Président de l’Academie Diplomatique Africaine (ADA). Le collectif sénégalais And Samm Jikko Yi a organisé le 20 Février dernier un grand rassemblement à Dakar pour dénoncer le rejet « illégal » par l’Assemblée nationale de la proposition de loi visant à criminaliser l’homosexualité. Cette manifestation peut être interprétée comme une façon de maintenir la tension autour du débat sur l’homosexualité dans un état laïc. Le débat sur l’homosexualité en Afrique frise souvent l’hystérie à cause des considérations irrationnelles qu’il charrie. La peur de ce que pense ou de ce que fera l’autre dicte des attitudes parfois inutilement agressives.…

Suite...

A la veille de sa cinquième visite au Sénégal, le président turc Recep Tayyip Erdoğan a adressé un message au peuple sénégalais. «Nous considérons le Sénégal, étoile brillante de sa région, comme un pays phare à fort potentiel qui marquera l’avenir du continent comme il a marqué son histoire » «TÜRKİYE-SÉNÉGAL : UNE AMITIÉ FORTE ANCREE DANS L’HISTOIRE ET TOURNEE VERS L’AVENIR» Parmi les pays africains, le Sénégal occupe une place exceptionnelle dans le cœur de notre nation. Les racines des relations fraternelles entre nos deux peuples remontent à six siècles. Les relations entre la Türkiye et le Sénégal, qui se sont…

Suite...

Mis à part les costumes business et les chaussures en cuir noires, existe-t-il des traits de ressemblance parmi le top 1 % du secteur bancaire congolais ? Cet article propose un assemblage des pièces de ce puzzle sous forme d’une interview fictive. Par Obed KAMBALA, analyste économique, détenteur d’un Master en Economie et d’un Certificat d’expert en gestion des risques. … On ne confierait tout de même pas au premier venu la gestion d’un établissement de crédit, c’est bien cela ? C’est exact ! Les comités de direction des banques comprennent de grandes pointures dont le savoir-faire repose sur des études supérieures approfondies et de…

Suite...

Par Barr. Sharon Ikeazor, Ministre d’État à l’Environnement, Nigeria Notre continent est le plus vulnérable au changement climatique, se réchauffant plus vite que la température moyenne mondiale, et le moins à même de supporter le coût de la mise en œuvre des politiques et des pratiques qui constituent collectivement ce que l’on appelle « l’adaptation » au changement climatique. Si nous n’adoptons pas immédiatement une approche révolutionnaire, nous provoquerons notre propre perte. Nous devons convenir que c’est la biodiversité, les habitats et les moyens de subsistance africains qui sont les plus menacés par le changement climatique. Si le changement climatique accentue la…

Suite...

Par Lauras Anagonou, Banquier d’Affaires à Wall Street (New York). Les startups de la technologie financière (FinTech) gagnent du terrain en Afrique. Sur les dix startups africaines qui ont levé 100 millions de dollars ou plus en 2021, huit étaient des startups fintech. Une somme colossale de 2,2 milliards USD de financement de capital-risque est allée aux startups africaines de la fintech en 2021 selon «Africa: The Big Deal», une base de données de financement de startups qui suit les financements en capital risque en Afrique de plus de 100,000 USD. L’année dernière également, quatre des entreprises de fintech du…

Suite...

Opinion-Editorial par Souleymane Traoré, Président Directeur Général, Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG), Conakry, Guinée Le secteur minier a la responsabilité de développer de nouvelles pratiques durables afin de minimiser et d’atténuer son impact sur l’environnement, de transformer la vie des personnes dans les zones entourant les opérations et de respecter les droits humains fondamentaux. C’est pourquoi, à l’instar de nombreuses autres industries, il est nécessaire d’opérer un changement rapide vers des stratégies commerciales environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Car la rhétorique ne suffit plus, surtout dans les pays en développement. La différence entre l’ESG et le travail typique…

Suite...

Par Ilyes Zouari, Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le Monde francophone) Plus grande ville du Maghreb et autrefois première d’Afrique francophone, Casablanca viendrait d’être dépassée par Douala, deuxième ville du Cameroun, et se classerait désormais à la cinquième position des principales villes francophones du continent. Une évolution qui traduit la montée en puissance de l’Afrique francophone subsaharienne, où émergent de grandes et modernes métropoles. Selon les dernières projections de l’ONU en matière de démographie urbaine, publiées en 2019, la population de Douala atteindrait 3,9 millions d’habitants début 2022, et aurait donc dépassé celle de Casablanca, qui s’établirait…

Suite...

Par Gedeon Kalombo Ntambwe* Après avoir organisé le premier transfert de pouvoir pacifique de son histoire en 2019, la République Démocratique du Congo (RDC), le plus grand pays subsaharien, a réalisé l’un des plus grands pas démocratiques de son histoire et s’est engagé dans une nouvelle direction. Le système bancaire congolais a toujours été fortement secoué par les événements politiques et un conflit continu à l’Est du pays, provoquant un ralentissement du développement du secteur dans tout le pays. De plus, le pays a vu son secteur bancaire supplanté par les banques étrangères (liste des banques ci-dessous). Bien que cela…

Suite...

Par Samir Bouzidi* A chaque Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui passe, cette même tendance qui s’affirme, non pas en termes de jeu ou d’enjeu mais relativement auprofil des joueurs… si bien qu’à quelques jours de la grande finale de Yaoundé, on peut affirmer que le suspense est faible sur un point : la nation championne d’Afrique 2022 reposera sur une équipe composée exclusivement ou majoritairement de joueurs issus de la diaspora… Signe des temps, cette CAN au Cameroun a atteint un niveau jamais  vu en termes de représentation des joueurs de la diaspora dans les sélections nationales. Ainsi, parmi le onze de départ des 16 équipes qualifiées pour les 8 émes de finale, pas moins de 12 sélections nationales sont composées exclusivement de joueurs de la diaspora (inclue la 2eme génération). Les sélections des Comores, Maroc, Guinée équatoriale, Guinée et Sénégal comptant même une majorité de joueurs nés à l’étranger. Une performance…

Suite...

Par Alioune Sao* Déjà affaibli par la crise sécuritaire et la pandémie de la COVID-19, la situation du Mali inquiète plus d’un investisseur à la suite des sanctions de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). La CEDEAO a sanctionné le Mali à travers un embargo sur les échanges commerciaux et les transactions financières, afin de s’opposer au projet de la junte de continuer à diriger le pays pendant cinq (5) années au lieu d’organiser des élections dans un peu moins d’un (1) an. Les conséquences de cette décision ont commencé à se faire ressentir aussitôt sur le…

Suite...

Par Ilyes Zouari, Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le Monde francophone). Après avoir récemment dépassé l’Union européenne, dans ses anciennes frontières incluant le Royaume-Uni, le monde francophone compte désormais 536 millions d’habitants. Une progression essentiellement due à l’Afrique francophone, dont l’émergence démographique et économique mériterait davantage d’attention de la part des pays francophones du Nord, et notamment de la France dont les aides au développement bénéficient principalement aux pays de l’est de l’Union européenne, au mépris de ses propres intérêts. En se basant essentiellement sur les statistiques démographiques détaillées publiées en juillet dernier par le PRB…

Suite...

Par Beringer GloGlo, Économiste, Fondateur CJEA. Qu’il y a-t-il à dire sur la situation que traverse la République du Mali que l’on ne sait déjà ? Alors, nul besoin de s’attarder sur un chronogramme exhaustif des faits. Le dernier, la batterie de sanctions de la CEDEAO à l’encontre du Mali, est aussi celui qui fait la manchette des quotidiens. Qu’il me soit permis, ici, de passer outre l’étape des préliminaires descriptifs et de flécher incessamment les réels enjeux. La situation socio-politique qui prévaut au Mali se décline sur trois axes, toutes choses égales, par ailleurs : (i) l’embargo de la…

Suite...

Par Stéphanie Manguele, Avocate au Barreau de Paris, Collaboratrice Sénior Thiam & Associés. Le 24 octobre 2007, la Loi L2006/010/AN relative à la lutte contre le blanchiment des capitaux en République de Guinée était promulguée. Comme son titre l’indique, cette loi se limitait à définir le cadre juridique de la lutte contre le blanchiment des capitaux. Le financement du terrorisme restait un vide juridique à combler. C’est chose faite depuis le 17 août 2021 par l’adoption de la Loi 2021/04/AN portant lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme qui abroge et remplace la loi de 2007.  L’élargissement…

Suite...

L’analyse géopolitique de Benoit Ngom, président de l’Academie Diplomatique Africaine (ADA).  Le 11 janvier 2022, un projet de résolution présenté par la France, tendant à soutenir les sanctions décidées par la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) contre le Mali a été bloqué au Conseil de Sécurité par la Russie et la Chine. Cette mondialisation d’une crise sous régionale par la CEDEAO fait du Mali un bouc émissaire au centre du conflit entre la Russie et les pays occidentaux au sujet de l’intégration éventuelle de pays comme l’Ukraine à l’OTAN. Ainsi, assiste-t-on à l’évolution d’une simple affaire…

Suite...

Par Réginald Groux* Il serait sans doute bien difficile de déterminer à partir de quel moment le mot culture a pris le sens que nous lui donnons aujourd’hui. Si le mot varie d’une langue à l’autre, le concept est à peu de choses près le même dans toutes les civilisations. Voici la définition qu’en propose le dictionnaire en ligne CNRTL : « travail assidu et méthodique (collectif ou individuel) qui tend à élever un être humain au-dessus de l’état de nature, à développer ses qualités, à pallier ses manques, à favoriser l’éclosion harmonieuse de sa personnalité»,  Cette belle définition est aujourd’hui sans doute un peu réductrice. Pour ma part, je serais enclin à dire que…

Suite...

Par Marem Kanté, Plume Citoyenne. Eh oui ! Ce titre de la Plume Citoyenne est une manifestation de colère. Pourquoi l’Occident est toujours le principal ingrédient de la sauce africaine? Allez goûter les plats occidentaux, vous n’y verrez aucun ingrédient et épices africains. Avez-vous une fois entendu que des chefs d’États africains sont invités à des réunions stratégiques concernant les affaires européennes ? Ou même ont été consultés pour des questions liées aux problématiques des peuples de l’Occident ? Alors bon sang ! J’aimerais alors que l’on me dise pourquoi l’Occident se mêle-t-il toujours des affaires africaines? Nous avons tous,…

Suite...

Par Safayiou DIALLO, Economiste  Créée par l’ordonnance No010/ du 29 février1960, la Banque de la République de Guinée (BRG) qui exerçait à la fois les fonctions d’institut d’émission, de banque commerciale et de banque de développement a été remplacée par la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) le 27 juin 1961. Suivant l’article 9 du « Chapitre 2 intitulé Objectifs et missions de la Banque Centrale des Statuts édités le 02 juillet 2014, son objectif principal est d’assurer la stabilité des prix. Toutefois, il faut avoir le courage de reconnaître les résultats obtenus par la BCRG au cours des…

Suite...

Par Dr Abderrahmane MEBTOUL, Professeur  des universités, expert international. Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, et son homologue mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, se sont félicités, ce mardi 28 décembre à Alger, de « l’évolution notable des relations entre les deux pays ». L’occasion pour l’économiste Dr Dr Abderrahmane MEBTOUL, de revisiter la balance commerciale des deux pays avec des flux dérisoires. Tribune. Dans la pratique des affaires n’existent pas de sentiments, de fraternité, mais que des intérêts, les lois économiques étant insensibles aux slogans politiques. La superficie de la Mauritanie est de 1 036 000 km2. La majeure partie du pays étant désertique,…

Suite...

Par Mark Doumba, CLIKAFRIK Group. Une partie de la jeunesse et de la diaspora africaine s’est exprimée à Montpellier avec éloquence, pour affirmer sa volonté de faire évoluer le modèle de coopération que les pays africains entretiennent avec la France, et de manière implicite, avec le reste du monde. Il est ressorti de ces échanges une volonté ferme des africains de s’approprier le développement de leur continent. Cela passe par la nécessité d’adapter les institutions politiques et économiques aux besoins d’expression de l’initiative privée. En effet, les populations africaines veulent désormais accueillir plus d’investissement direct, moins de dette, et encore moins d’aide au développement. Le souhait affiché de quitter un modèle « d’assistanat » pour migrer vers un modèle de partenariat d’affaires qui privilégie la…

Suite...

Par KOUASSI Kouamé* Les politiques de soutien massif menées par les gouvernements et les banques centrales après la crise financière de 2008 ont été amplifiées, à la suite de la crise liée à la pandémie de la COVID-19. Elles ont engendré une accélération des dettes publiques et une explosion des bilans des banques centrales, matérialisée par une hausse des titres publics dans leurs portefeuilles.  Face à l’accroissement des dettes publiques, certains économistes et des acteurs politiques en Europe appellent à une annulation de dettes souveraines détenues par la Banque centrale européenne. Ils soulignent que cette annulation offrirait une plus grande marge…

Suite...

Par Safietou DIALLO. Présente à Nouakchott lors de la quatrième édition des Financial Afrik Awards (#4FAA) sur le thème de « l’Afrique en 2050 », madame Safietou Diallo, cadre financier senior à la Sénelec (Société d’électricité du Sénégal), a livré sa vision de la transition énergétique en Afrique et de l’évolution de l’industrie électrique. L’industrie électrique a subi des mutations spectaculaires depuis sa création il y a un siècle. Jusqu’à récemment, la production, la vente et le management des opérateurs électriques étaient assez simples et les plans à LT étaient exécutés sans trop de risques. La demande évoluait avec le taux de…

Suite...

Par Mokoko Theophane, Founder & Managing Partner of Iinfinite Capital. Les Etats Africains font face à un grand défi qui est celui de la formalisation de l’activité économique. La progression ou non du taux de conversion des entreprises informelles vers le secteur formel est un challenge que les gouvernements tentent de relever tantôt en multipliant l’adoption de mesures incitatives, tantôt par des mécanismes coercitifs imposant aux commerçants/entrepreneurs de se conformer aux dispositions légales d’exercice d’une activité économique. Ce « cocktail » de mécanismes porte dans certains cas quelques fruits, car en termes de chiffres, une progression est souvent observée. Au Congo par…

Suite...

Par Modibo Diop. En Février 2017 au plus fort du débat politique sur la dette publique du Sénégal je publiais dans divers sites et journaux de la place la contribution ci-dessous ‘’la dette publique du Sénégal sous Macky Sall ». Voilà en extension ce que je disais à l’époque: «messieurs, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, l’endettement du Sénégal est soutenable et sous contrôle…». L’année 2016 se termine avec l’approbation de la loi des finances rectificative et le vote de la loi des Finances 2017. Le Sénégal avait connu une embellie de taille suite aux  excellents  résultats économiques réalisés par le Gouvernement après deux années de mise en œuvre du PSE,en même temps  la nouvelle…

Suite...

Par Dr  Abderrahmane MEBTOUL, professeur des universités, expert international. L’équipe algérienne de football vient de battre son homologue du Maroc qui n’a pas démérité, après une prolongation pleine de suspens. Nous avons assisté à un match fair-play et, à travers certaines images, à un respect mutuel des joueurs des deux équipes, ce qui donne espoir d’un rapprochement inévitable entre les deux peuples. Pour l’instant, l’équipe nationale algérienne a disputé plusieurs matchs avec des victoires sans faille, montrant qu’avec une nouvelle gouvernance, loin des relations de clientélisme, l’Algérie peut surmonter sa crise multidimensionnelle actuelle. L’équipe nationale réconcilie l’Algérie avec sa communauté…

Suite...

Par Laurent Théodore, Directeur Général de Brassivoire, filiale brassicole de HEINEKEN et CFAO en Côte d’Ivoire. En 2016, l’introduction de la nouvelle bière Ivoire sur le marché brassicole ivoirien, connu pour être monopolisé par un seul acteur historique, a pu apparaitre pour beaucoup comme un défi de taille, presqu’impossible à accomplir. Pourtant, cinq ans plus tard, la réalité des chiffres témoigne de la réussite de ce projet industriel et humain, qui a réussi à s’ancrer dans la culture locale et fait désormais partie intégrante de la vie des Ivoiriens. La marque est née de la volonté conjuguée des groupes HEINEKEN…

Suite...

[La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom  traite dans ces colonnes d’une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Les relations actuelles entre la Turquie et l’Afrique sont intimement liées à la volonté et  à la clairvoyance du Président Recep Tayyip Erdoğan qui y a vu une bonne opportunité pour consolider sa politique de refondation de la Turquie. En effet, il est incontestable qu’a bien des égards, Erdogan est en train de transformer la Turquie qu’il entend positionner dans le monde comme puissance montante. C’est dans cet…

Suite...

[La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom, président de l’Académie Diplomatique Africaine (ADA),   traite dans ces colonnes une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Le Président des Etats Unis d’Amérique JOE BIDEN, en costume de «Leader du Monde Libre», envisage l’organisation du 9 au 10 décembre prochain d’un «Sommet pour la démocratie» dont les thèmes seront : «Lutter contre l’autoritarisme , combattre la corruption, et promouvoir le respect des droits humains». Ce devrait être l’occasion pour les Etats Unis, suite aux manifestations du…

Suite...

Par Mouhamadou Falilou BANE, Docteur en Sciences de Gestion, Maitre de Conférence des Universités Françaises. L’entreprise reste une entité économique et sociale qui regroupe des individus en vue d’atteindre des objectifs. Depuis la révolution industrielle, beaucoup de théories se sont succédées pour apporter des éclairages sur la marche des organisations, de Taylor à Fayol, en passant par les approches contingentes. Toutefois, quel que soit le domaine d’activité, la maîtrise des coûts, la satisfaction des clients, la conquête de nouveaux parts de marchés, l’innovation, la rétention de talents constituent les défis au sein des entreprises. En dehors des schémas organisationnels, ce…

Suite...

Par Meissa M LO, Expert Financier. L’expert Meissa Lô dresse les perspectives de l’Afrique en 2050, thème majeur qui sera débattu les 16 et 17 décembre prochains à Nouakchott à l’occasion de la quatrième édition des Financial Afrik Awards. Le continent africain enregistre d’innombrables flux d’investissements direct étrangers (IDE) mais l’impact ou le résultat escompté de ces investissements semble être loin d’être satisfaisant. Entre le taux de chômage dans certains pays qui continue d’être très élevé, le problème de l’immigration ou la fuite des cerveaux qui continue à s’accentuer, il urge de comprendre ces nombreux échecs, malgré tous les atouts que…

Suite...

Par Ilyes Zouari. Alors que l’Organisation internationale de la Francophonie a décidé de reporter d’un an son sommet prévu pour les 20 et 21 novembre derniers en Tunisie, où le parlement a été provisoirement suspendu mais où règne la liberté d’expression, le Commonwealth ne voit aucune objection à la tenue de son prochain sommet au Rwanda, pays dirigé par un des régimes les plus totalitaires de la planète. Une différence d’attitude qui explique probablement la demande d’adhésion adressée au Commonwealth par deux des pays les moins démocratiques d’Afrique francophone, alors qu’aucune démocratie francophone n’en a fait la démarche. L’Organisation internationale…

Suite...

Dans cette chronique dédiée au droit des affaires en Afrique, les experts du cabinet Exco GHA Mauritanie, membre des réseaux Exco Afrique et Kreston international et leader de l’audit, du commissariat aux comptes, de l’expertise comptable et du conseil juridique et fiscal en Mauritanie, présentent le régime fiscal et douanier applicable aux sous-traitants intervenant dans le champ gazier Grand Tortue Ahmeyim exploité conjointement par le Sénégal et la Mauritanie dans un exemple de partenariat inédit en Afrique, voire dans le monde. Le Sénégal et la Mauritanie ont signé en février 2018 un accord de coopération inter-Etats (ACI) portant sur le développement et l’exploitation en commun des réservoirs d’un…

Suite...

Par Professor Carlos Lopes, Université du Cap. Bien que l’Afrique soit la région la moins endettée par rapport au PIB ou par habitant, elle est la plus touchée par la pression de la dette souveraine, elle contribue également le moins aux émissions de gaz à effet de serre mais est la plus touchée par le changement climatique. Ainsi, le triste paradoxe de l’Afrique, zone la moins infectée par le COVID-19 mais la plus éprouvée par son impact, n’est pas une surprise. La pandémie a accéléré le traitement inégal de l’Afrique, poussé par les règles et les systèmes de gouvernance économique…

Suite...

Par Beringer GLOGLO, Économiste, Fondateur du Cercle des Jeunes Économistes pour l’Afrique Ces dernières décennies l’industrie du tourisme et du voyage est devenue un vecteur important de croissance économique et de création d’emplois à travers le monde. En 2019, elle représentait 334 millions d’emplois, soit 10,6 % des emplois mondiaux et a contribué à hauteur de 10,4 % au PIB mondial, soit 9200 milliards de dollars US (WTTC, Juin 2021). En Afrique, sa contribution à l’économie est estimée à 169 milliards de dollars US, soit environ 7 % du PIB et à peu près l’équivalent du PIB de la Côte…

Suite...

Par Ousmane Dieng *  Le thème retenu et qui sera débattu lors de la quatrième édition de la finance Africaine du 16 au 17 décembre 2021 à Nouakchott en Mauritanie est l’Afrique en 2050. Cette édition nous invite à nous projeter sur les trois prochaines décennies dans une Afrique qui regorge d’opportunités mais également confrontée à plusieurs menaces et faisant l’objet de beaucoup de convoitises. Cette prise de conscience des opportunités à saisir dans nos pays respectifs contraste avec la période de latence et de tâtonnement que nous avons pu observer auprès de nos leaders. Cette attitude ne peut s’expliquer…

Suite...

Par Safayiou DIALLO,  Economiste En raison du constat d’un écart manifeste entre le taux d’inflation diffusé et celui réel (sujet sur lequel nous reviendrons en détail au cours des semaines prochaines), il nous parait opportun d’éclairer la lanterne de l’opinion publique mais aussi d’attirer l’attention des autorités politiques sur les véritables enjeux des réformes. Quoi que cet écart fut considérable à l’avènement de la Covid-19 et de ses avatars, il pourrait entre autres s’expliquer par le fait que le panier de biens qui composent l’indice ainsi que les pondérations qui y sont attribués ne représentent pas forcément les biens achetés par…

Suite...

La chronique géopolitique de Benoit Ngom. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom traite dans ces colonnes une  analyse hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. L’adhésion du Maroc à la CEDEAO a fait couler beaucoup d’encre et suscité des débats contradictoires dont les motivations, malgré les apparences, ne sont pas qu’économiques. Le Royaume du Maroc, pays africain enraciné dans ses valeurs culturelles arabes, berbères et musulmanes jouit d’un passé historique qui a fondé des relations remontant à des temps immémoriaux avec les peuples africains vivant au-delà de ses frontières méridionales. Ce…

Suite...

Par Omar Bakkou, Economiste, Spécialiste de la question du change. Tous les projets de coopération économique  qu’ils soient bilatéraux (entre deux pays) ou multilatéraux (entre plusieurs pays) se fondent sur une idée clé : «l’union fait la force ». Ce concept phare est généralement mis en œuvre à l’aide de trois principaux mécanismes :  -Un « mécanisme commercial » qui consiste à mettre en place un cadre favorable aux mouvements de biens et de services (réduction ou élimination des restrictions tarifaires et non-tarifaires) entre les pays concernés. Ce cadre permet de rendre ces pays plus forts, c’est-à-dire plus riches, car ils peuvent, au lieu de produire tous leurs biens eux-mêmes, importer des biens produits par d’autres pays et en retirer le bénéfice de la…

Suite...

La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom*  traitera dans ces colonnes une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Les soubresauts aux relents politiques et sociaux, parfois teintés d’une grande violence, observés depuis quelques mois au Sénégal et les remue-ménages consécutifs à la préparation des élections municipales de l’année prochaine nous ont incité à inviter notamment la jeunesse sénégalaise voire africaine à une relecture de quelques pages de l’histoire d’une démocratie à travers le rôle de ses acteurs principaux notamment ceux qui ont gouverné le…

Suite...

Par Ilyes Zouari, Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le Monde francophone). Contrairement à une idée largement répandue, le monde francophone ne bénéficie que d’une partie très minoritaire des aides publiques françaises au développement, face à une Union européenne qui se taille constamment la part du lion. Une politique peu francophonophile, contraire aux intérêts de la France et traduisant un manque de pragmatisme, d’intelligence stratégique et de vision à long terme. Et les récentes augmentations annoncées ne changent pratiquement rien à la donne, car accompagnées d’une forte hausse parallèle de la contribution nette de la France au…

Suite...

Par Magueye Gueye, Avocat au Barreau de Paris En adoptant la loi n°2021-31 du 9 juillet 2021 portant création du code de l’électricité et la loi n°2021-32 de la même date, le Sénégal vient d’achever une réforme qui va bouleverser considérablement l’organisation de son secteur de l’électricité. Le code de l’électricité introduit des changements majeurs dans le cadre juridique et institutionnel de ce secteur. Il met notamment fin au monopole de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) sur l’achat, le transport et la vente en gros d’électricité et entérine sa restructuration avec la transformation de celle-ci en une société…

Suite...

Par Jean-Louis Moulot*, Maire de Grand-Bassam (Côte d’Ivoire).  On le sait, l’Afrique contribue à moins de cinq pour cent du total des émissions mondiales de gaz à effet de serre et c’est l’une des régions du monde les plus touchées par le changement climatique. L’océan dont la montée est presque imperceptible, l’érosion côtière, la raréfaction des ressources halieutiques, sont des bombes à retardement pour les populations littorales, et plus globalement pour les économies de nos pays. Toutes les projections montrent que les littoraux africains seront de plus en plus peuplés dans les années qui viennent. Chaque année, derrière ces quelques millimètres d’eau supplémentaires sur nos côtes, derrière ces quelques dixièmesde degré de plus sur notre continent, c’est bien…

Suite...

[La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom*  traite dans ces colonnes d’une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Les sanctions infligées à Kémi Seba, expulsé récemment du Burkina Faso, et à Guy Marius Sagna, condamné par un tribunal du Sénégal, alors que tous deux pensaient pouvoir jouir sans risque de leur liberté d’expression et de réunion, nous interpellent sur la réalité de la protection des libertés publiques dans l’espace CEDEAO. Pourtant, les Pères fondateurs de la CEDEAO avaient le profond désir de créer une…

Suite...

Par Jean Missinhoun, président de la Fondation Earth Love United Durant la COP26, il y a eu des avancées indéniables : la ratification par la Turquie de l’Accord de Paris, ou encore l’échéance de 2070 que l’Inde s’est fixée pour parvenir à la neutralité carbone. Couplées aux nouveaux engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et aux nouvelles contributions nationales fortes, celles-ci rendent réaliste l’objectif d’un réchauffement de la planète de 1,9° par rapport à l’ère préindustrielle. Une donnée encourageante par rapport à l’avant-Glasgow, où le monde s’acheminait vers un réchauffement planétaire de 2,7°.…

Suite...

Par Eric Ntonfo*, fondateur de Fiatope et Kwendoo. Le financement participatif ou crowdfunding a été utilisé la première fois pour la construction et l’érection de la statue de la liberté à New-York aux Etats-Unis. 100 00 français participèrent à son financement pour un montant total de 400 000 Francs de l’époque. La Sagrada Familia à Barcelone est une autre merveille historique construite grâce à ce mode de financement. L’Afrique quant à elle, pratique depuis près de 150 ans, une forme particulière du financement participatif appelée “tontine” et dont l’objectif est de mobiliser les fonds pour des investissements à court terme, pour…

Suite...

Le renforcement de la résilience climatique passe par un afflux d’investissements dans la nature  Par Dr Akinwumi A. Adesina et Pavan Sukhdev Une sécheresse dévastatrice à Madagascar, de graves inondations en Afrique de l’Est et de puissants cyclones au Mozambique. Ces récentes catastrophes naturelles ne sont qu’un avant-goût de ce qui attend l’Afrique avec l’intensification de la crise du climat. Le changement climatique est à l’origine de phénomènes météorologiques de plus en plus extrêmes et perturbe les précipitations sur tout le continent. Les populations et les économies ressentiront de plus en plus les effets du changement climatique au travers des…

Suite...