Ndeye Magatte Kebe

Makhtar Diop, le vice-président de la banque Mondiale en charge de la région Afrique

La Banque mondiale va doubler son appui financier pour le togo en 2017. L’annonce a été faite à l’issue d’une rencontre entre le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya et   Makhtar Diop, le vice-président de l’institution en charge de la région Afrique à l’occasion des Assemblées d’automne du FMI et de la Banque mondiale.

La BM accompagnera principalement le Togo dans les secteurs prioritaires que sont la santé, l’eau, l’éducation, l’énergie et l’agriculture. Elle sera également présente dans la mise en œuvre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC). Une initiative majeure financée par l’Etat et pilotée par le PNUD.

Des missions d’experts de la Banque devraient prochainement se rendre à Lomé afin d’identifier les besoins et nouveaux domaines d’intervention.

Pour rappel, Nommé en août dernier, Sani Yaya a profité de l’occasion pour présenter sa feuille de route et préciser les nouvelles orientations qui se caractérisent toujours par une poursuite des réformes des finances publiques.

Le ministre de l’Économie et des Finances veut introduire une nouvelle dynamique afin d’amplifier les actions destinées à accompagner le développement du pays.

Share Button