Auteur/autrice : Contribution

Les articles parus dans la rubrique «contributions» expriment le point de vue de leurs auteurs. Les contributions externes, validées  par la Rédaction de Financial Afrik en raison de leur utilité sociale, ne reflètent pas forcément la ligne éditoriale du journal. Vous voulez publier un article dans Financial Afrik, suivre le guide de la contribution (https://www.financialafrik.com/2015/02/21/guide-pour-publier-un-article-dans-financial-afrik) et la charte de la rédaction [https://www.financialafrik.com/charte-de-financial-afrik/].

Par Meissa M LO, Expert Financier. L’expert Meissa Lô dresse les perspectives de l’Afrique en 2050, thème majeur qui sera débattu les 16 et 17 décembre prochains à Nouakchott à l’occasion de la quatrième édition des Financial Afrik Awards. Le continent africain enregistre d’innombrables flux d’investissements direct étrangers (IDE) mais l’impact ou le résultat escompté de ces investissements semble être loin d’être satisfaisant. Entre le taux de chômage dans certains pays qui continue d’être très élevé, le problème de l’immigration ou la fuite des cerveaux qui continue à s’accentuer, il urge de comprendre ces nombreux échecs, malgré tous les atouts que…

Suite...

Par Ilyes Zouari. Alors que l’Organisation internationale de la Francophonie a décidé de reporter d’un an son sommet prévu pour les 20 et 21 novembre derniers en Tunisie, où le parlement a été provisoirement suspendu mais où règne la liberté d’expression, le Commonwealth ne voit aucune objection à la tenue de son prochain sommet au Rwanda, pays dirigé par un des régimes les plus totalitaires de la planète. Une différence d’attitude qui explique probablement la demande d’adhésion adressée au Commonwealth par deux des pays les moins démocratiques d’Afrique francophone, alors qu’aucune démocratie francophone n’en a fait la démarche. L’Organisation internationale…

Suite...

Dans cette chronique dédiée au droit des affaires en Afrique, les experts du cabinet Exco GHA Mauritanie, membre des réseaux Exco Afrique et Kreston international et leader de l’audit, du commissariat aux comptes, de l’expertise comptable et du conseil juridique et fiscal en Mauritanie, présentent le régime fiscal et douanier applicable aux sous-traitants intervenant dans le champ gazier Grand Tortue Ahmeyim exploité conjointement par le Sénégal et la Mauritanie dans un exemple de partenariat inédit en Afrique, voire dans le monde. Le Sénégal et la Mauritanie ont signé en février 2018 un accord de coopération inter-Etats (ACI) portant sur le développement et l’exploitation en commun des réservoirs d’un…

Suite...

Par Professor Carlos Lopes, Université du Cap. Bien que l’Afrique soit la région la moins endettée par rapport au PIB ou par habitant, elle est la plus touchée par la pression de la dette souveraine, elle contribue également le moins aux émissions de gaz à effet de serre mais est la plus touchée par le changement climatique. Ainsi, le triste paradoxe de l’Afrique, zone la moins infectée par le COVID-19 mais la plus éprouvée par son impact, n’est pas une surprise. La pandémie a accéléré le traitement inégal de l’Afrique, poussé par les règles et les systèmes de gouvernance économique…

Suite...

Par Beringer GLOGLO, Économiste, Fondateur du Cercle des Jeunes Économistes pour l’Afrique Ces dernières décennies l’industrie du tourisme et du voyage est devenue un vecteur important de croissance économique et de création d’emplois à travers le monde. En 2019, elle représentait 334 millions d’emplois, soit 10,6 % des emplois mondiaux et a contribué à hauteur de 10,4 % au PIB mondial, soit 9200 milliards de dollars US (WTTC, Juin 2021). En Afrique, sa contribution à l’économie est estimée à 169 milliards de dollars US, soit environ 7 % du PIB et à peu près l’équivalent du PIB de la Côte…

Suite...

Par Ousmane Dieng *  Le thème retenu et qui sera débattu lors de la quatrième édition de la finance Africaine du 16 au 17 décembre 2021 à Nouakchott en Mauritanie est l’Afrique en 2050. Cette édition nous invite à nous projeter sur les trois prochaines décennies dans une Afrique qui regorge d’opportunités mais également confrontée à plusieurs menaces et faisant l’objet de beaucoup de convoitises. Cette prise de conscience des opportunités à saisir dans nos pays respectifs contraste avec la période de latence et de tâtonnement que nous avons pu observer auprès de nos leaders. Cette attitude ne peut s’expliquer…

Suite...

Par Safayiou DIALLO,  Economiste En raison du constat d’un écart manifeste entre le taux d’inflation diffusé et celui réel (sujet sur lequel nous reviendrons en détail au cours des semaines prochaines), il nous parait opportun d’éclairer la lanterne de l’opinion publique mais aussi d’attirer l’attention des autorités politiques sur les véritables enjeux des réformes. Quoi que cet écart fut considérable à l’avènement de la Covid-19 et de ses avatars, il pourrait entre autres s’expliquer par le fait que le panier de biens qui composent l’indice ainsi que les pondérations qui y sont attribués ne représentent pas forcément les biens achetés par…

Suite...

La chronique géopolitique de Benoit Ngom. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom traite dans ces colonnes une  analyse hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. L’adhésion du Maroc à la CEDEAO a fait couler beaucoup d’encre et suscité des débats contradictoires dont les motivations, malgré les apparences, ne sont pas qu’économiques. Le Royaume du Maroc, pays africain enraciné dans ses valeurs culturelles arabes, berbères et musulmanes jouit d’un passé historique qui a fondé des relations remontant à des temps immémoriaux avec les peuples africains vivant au-delà de ses frontières méridionales. Ce…

Suite...

Par Omar Bakkou, Economiste, Spécialiste de la question du change. Tous les projets de coopération économique  qu’ils soient bilatéraux (entre deux pays) ou multilatéraux (entre plusieurs pays) se fondent sur une idée clé : «l’union fait la force ». Ce concept phare est généralement mis en œuvre à l’aide de trois principaux mécanismes :  -Un « mécanisme commercial » qui consiste à mettre en place un cadre favorable aux mouvements de biens et de services (réduction ou élimination des restrictions tarifaires et non-tarifaires) entre les pays concernés. Ce cadre permet de rendre ces pays plus forts, c’est-à-dire plus riches, car ils peuvent, au lieu de produire tous leurs biens eux-mêmes, importer des biens produits par d’autres pays et en retirer le bénéfice de la…

Suite...

La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom*  traitera dans ces colonnes une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Les soubresauts aux relents politiques et sociaux, parfois teintés d’une grande violence, observés depuis quelques mois au Sénégal et les remue-ménages consécutifs à la préparation des élections municipales de l’année prochaine nous ont incité à inviter notamment la jeunesse sénégalaise voire africaine à une relecture de quelques pages de l’histoire d’une démocratie à travers le rôle de ses acteurs principaux notamment ceux qui ont gouverné le…

Suite...

Par Ilyes Zouari, Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le Monde francophone). Contrairement à une idée largement répandue, le monde francophone ne bénéficie que d’une partie très minoritaire des aides publiques françaises au développement, face à une Union européenne qui se taille constamment la part du lion. Une politique peu francophonophile, contraire aux intérêts de la France et traduisant un manque de pragmatisme, d’intelligence stratégique et de vision à long terme. Et les récentes augmentations annoncées ne changent pratiquement rien à la donne, car accompagnées d’une forte hausse parallèle de la contribution nette de la France au…

Suite...

Par Magueye Gueye, Avocat au Barreau de Paris En adoptant la loi n°2021-31 du 9 juillet 2021 portant création du code de l’électricité et la loi n°2021-32 de la même date, le Sénégal vient d’achever une réforme qui va bouleverser considérablement l’organisation de son secteur de l’électricité. Le code de l’électricité introduit des changements majeurs dans le cadre juridique et institutionnel de ce secteur. Il met notamment fin au monopole de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) sur l’achat, le transport et la vente en gros d’électricité et entérine sa restructuration avec la transformation de celle-ci en une société…

Suite...

Par Jean-Louis Moulot*, Maire de Grand-Bassam (Côte d’Ivoire).  On le sait, l’Afrique contribue à moins de cinq pour cent du total des émissions mondiales de gaz à effet de serre et c’est l’une des régions du monde les plus touchées par le changement climatique. L’océan dont la montée est presque imperceptible, l’érosion côtière, la raréfaction des ressources halieutiques, sont des bombes à retardement pour les populations littorales, et plus globalement pour les économies de nos pays. Toutes les projections montrent que les littoraux africains seront de plus en plus peuplés dans les années qui viennent. Chaque année, derrière ces quelques millimètres d’eau supplémentaires sur nos côtes, derrière ces quelques dixièmesde degré de plus sur notre continent, c’est bien…

Suite...

[La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom*  traite dans ces colonnes d’une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Les sanctions infligées à Kémi Seba, expulsé récemment du Burkina Faso, et à Guy Marius Sagna, condamné par un tribunal du Sénégal, alors que tous deux pensaient pouvoir jouir sans risque de leur liberté d’expression et de réunion, nous interpellent sur la réalité de la protection des libertés publiques dans l’espace CEDEAO. Pourtant, les Pères fondateurs de la CEDEAO avaient le profond désir de créer une…

Suite...

Par Jean Missinhoun, président de la Fondation Earth Love United Durant la COP26, il y a eu des avancées indéniables : la ratification par la Turquie de l’Accord de Paris, ou encore l’échéance de 2070 que l’Inde s’est fixée pour parvenir à la neutralité carbone. Couplées aux nouveaux engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et aux nouvelles contributions nationales fortes, celles-ci rendent réaliste l’objectif d’un réchauffement de la planète de 1,9° par rapport à l’ère préindustrielle. Une donnée encourageante par rapport à l’avant-Glasgow, où le monde s’acheminait vers un réchauffement planétaire de 2,7°.…

Suite...

Par Eric Ntonfo*, fondateur de Fiatope et Kwendoo. Le financement participatif ou crowdfunding a été utilisé la première fois pour la construction et l’érection de la statue de la liberté à New-York aux Etats-Unis. 100 00 français participèrent à son financement pour un montant total de 400 000 Francs de l’époque. La Sagrada Familia à Barcelone est une autre merveille historique construite grâce à ce mode de financement. L’Afrique quant à elle, pratique depuis près de 150 ans, une forme particulière du financement participatif appelée “tontine” et dont l’objectif est de mobiliser les fonds pour des investissements à court terme, pour…

Suite...

Le renforcement de la résilience climatique passe par un afflux d’investissements dans la nature  Par Dr Akinwumi A. Adesina et Pavan Sukhdev Une sécheresse dévastatrice à Madagascar, de graves inondations en Afrique de l’Est et de puissants cyclones au Mozambique. Ces récentes catastrophes naturelles ne sont qu’un avant-goût de ce qui attend l’Afrique avec l’intensification de la crise du climat. Le changement climatique est à l’origine de phénomènes météorologiques de plus en plus extrêmes et perturbe les précipitations sur tout le continent. Les populations et les économies ressentiront de plus en plus les effets du changement climatique au travers des…

Suite...

Par Omar Bakkou* En 1947 il y avait 76 pays indépendants dans le monde, alors qu’aujourd’hui il y en a 193. Cette évolution n’est pas le fruit du hasard,elle est plutôt le résultat d’une stratégie montée de toute pièce par les grandes puissances économiques, notamment les anciens pays colonisateurs. Cette stratégie constitue le nouveau stratagème inventé par ces pays pour assoir leur domination économique et de surcroît politique sur les pays anciennement colonisés. Pour comprendre cela, il suffirait de comparer le système économique mondial instauré durant la période de colonisation avec celui en vigueur actuellement. En effet, le système économique…

Suite...

Par Julien Briot*, expert en compliance. Le secteur minier congolais regorge d’opportunités d’affaires qui ne sont désormais plus insoupçonnées. Centre névralgique de l’économie nationale, l’industrie minière est le point d’attention stratégique des politiques publiques et des projections de croissance nationale. État et investisseurs institutionnels joignent leurs efforts pour tirer parti de ce marché à forte valeur ajoutée. Il est intéressant de rappeler que la République Démocratique du Congo est le premier pays producteur de cobalt au monde et abrite plus de 50% des réserves de la planète, principalement localisées dans les provinces du Haut-Katanga et du Lualaba. Le cobalt, appelé…

Suite...

[La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom traite dans ces colonnes d’une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Le président français Emmanuel Macron recevra son homologue béninois Patrice Talon à l’Elysée, le mardi 09 novembre 2021, dans le cadre de la restitution au Bénin de ses œuvres culturelles pillées pendant la période coloniale. A cette occasion, le président béninois Patrice Talon signera l’acte marquant officiellement le transfert des biens culturels. En effet, l’Afrique se devait d’abord d’affirmer son autorité légale et légitime sur…

Suite...

Par Beringer GLOGLO, Économiste, Fondateur du Cercle des Jeunes Économistes pour l’Afrique. Avant la pandémie du coronavirus, les besoins de financement annuels de l’Afrique subsaharienne en termes d’infrastructures physiques et sociales (routes, électricité, eau, santé, éducation) nécessaires pour atteindre les objectifs de développement durable à l’horizon 2030 sont estimés à environ 20% du PIB en moyenne (Gaspar et al, 2019). Dans le sillage de la pandémie, le FMI a estimé que l’Afrique a besoin d’un financement supplémentaire d’environ 285 milliards de dollars d’ici à 2025 pour pallier les déséquilibres économiques. Eu égard aux montants abyssaux, un consensus soutient l’idée d’un recours…

Suite...

La chronique géopolitique de Benoit Ngom. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom traite dans ces colonnes une  analyse hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Une conférence internationale sur le thème ‘’Justice pour les crimes internationaux : défis et stratégies en Afrique de l’Ouest et ailleurs’’ s’est tenue les 25 et 26 Octobre 2021 à Dakar au Sénégal. Cette rencontre qui a réuni des experts des Nations Unies, de la Cour pénale internationale (CPI), des Chambres africaines extraordinaires au Sénégal , nous offre l’opportunité de mettre en perspective l’œuvre de Fatou Bensounda…

Suite...

Par Ilyes Zouari, Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le Monde francophone). Certains pays africains connaissent un niveau d’endettement particulièrement élevé, et qui devrait même dépasser en fin d’année 2021 la barre symbolique des 100 % du PIB pour sept d’entre eux. Avec une stabilisation de sa dette globale au cours de cette même année, l’Afrique francophone demeure la partie la moins endettée du continent, notamment du fait du dynamisme économique de la majorité de ses pays. Selon les dernières statistiques et prévisions du FMI, publiées au cours de ce mois d’octobre, les dix pays africains qui…

Suite...

A la tête du Groupe African Risk Capacity (ARC), l’agence spécialisée de l’Union Africaine pour l’anticipation et la gestion des catastrophes naturelles en Afrique, Mr. Ibrahima Cheikh Diong, décline ses ambitions de faire de l’institution le partenaire privilégié en Afrique sur les questions de gestion des catastrophes liées au climat et d’autres périls. In Extenso. En attendant que le monde se réunisse à Glasgow, UK, du 1 au 11 Novembre 2021 pour la Conférence des Parties 26 (connue sous le nom de COP 26) afin de statuer sur les avancées et engagements pris dans le cadre de l’accord de Paris…

Suite...

Par Cissé Abdou et Claude Mombo Barros. La redéfinition de la Valeur Economique est le futur de la Finance et de l’Assurance. Pour l’économie, la finance a toujours été articulée autour de deux prix : le Taux d’Intérêt (prix du temps et du risque) et le Taux de Change (moyen de comparaison entre zones monétaires). Les phénomènes observés aujourd’hui contredisent ce paradigme en Occident : -Taux d’Intérêt négatifs (le futur plus certain que le présent). -Taux de Change manipulés par la transformation de l’équivalent universel or en dollar (émissions monétaires hors normes). Dans cet article, les Experts du groupe CISCO²NSULTING-SOLVISEO (dirigé par CISSE…

Suite...

La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom, président de l’Académie Diplomatique Africaine,   traite dans ces colonnes une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis.  Le frétillement de la diplomatie internationale observé à la suite de la nomination de Ramtane Lamamra à la tête du Ministère des Affaires Etrangères d’Algérie, ou de la désignation de Staffan de Mistura comme Envoyé Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara et enfin la tenue, sous la présidence kenyane, de différentes réunions du Conseil de Sécurité, n’a…

Suite...

Abidjan, le dimanche 17 octobre 2021. Objet : Dénonciation d’une attribution privée de lots sur un espace de détente, sports et loisirs.  Monsieur le Premier Ministre, Nous nous permettons de nous adresser à vous publiquement, ce jour, à travers cette Lettre Ouverte parce que vous êtes le chef du gouvernement et de ce fait, patron de l’autorité de tutelle directement concernée par le sujet cité en objet. L’urgence de la situation nous commande de nous debarasser volontairement de tous les carcans protocolaires et administratifs, ralentisseurs par excellence de notre action, pour mieux vous laisser entendre cet appel d’une partie de…

Suite...

Par Samir Bouzidi*, CEO Impact Diaspora. Vingt-cinq, quarante et quarante-cinq pour cent enregistrés depuis le début de l’année (versus la même période en 2020), tels sont les niveaux d’augmentation des transferts financiers émanant respectivement des diasporas égyptiennes, tunisiennes et marocaines ! Des performances d’autant plus remarquables pour ces pays qui jusqu’en 2019, donc avant la pandémie, connaissaient plutôt un plafonnement structurel de leurs flux (vieillissement de la population diasporique, maturité des remboursements de crédits pris au pays d’origine…). J’avais déjà eu l’occasion dans cet article  paru dans FinancialAfrik en novembre 2020, de pointer les limites du modèle prédictif dans le domaine des «diasporas remittances» développé par les experts de la Banque Mondiale. Une année plus tard, je réitère ci-dessous mes hypothèses d’explications à ces hausses «contre nature»,  observées également dans les pays d’Afrique…

Suite...

[La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom, président de l’Académie Diplomatique Africaine (ADA),  traite dans ces colonnes d’une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Du sommet Afrique France de Montpellier La Conférence Afrique -France qui s’est tenue le 08 Octobre 2021 à Montpellier en France avait pour objectif, selon la volonté du Président Emmanuel Macron, de « redéfinir ensemble les fondamentaux « de la relation entre la France et l’Afrique. Dans cette perspective, il a été beaucoup question d’un débat direct entre Le Président français…

Suite...

Par KOUASSI Kouamé, Ingénieur Statisticien, Economiste, Ancien Directeur et Ancien Administrateur de la BCEAO, Ancien Directeur Général du Budget et des Finances de Côte d’Ivoire. Comme de nombreux africains, j’ai suivi avec intérêt certains sujets de l’actualité de ces derniers jours, portant sur les relations entre la France et les pays africains. La présente tribune est consacrée à deux de ces sujets. Le premier, porte sur le sommet France-Afrique des 8 et 9 octobre 2021 à Montpellier. Le second concerne la crise ouverte entre la France et le Mali, après l’intervention du premier ministre malien aux Nations-Unies, ayant suscité une réplique des dirigeants français.  Sommet France –Afrique nouveau format  Le sommet France-Afrique, qui constitue un des marqueurs des relations entre…

Suite...

Par Beringer GLOGLO, Économiste, Fondateur du Cercle des Jeunes Économistes pour l’Afrique À la sortie de la crise du coronavirus, la jeunesse béninoise semble vouloir reconquérir le qualificatif de «quartier latin», jadis prêté au Dahomey. Mais cette fois, les choses sont différentes. En lieu et place du landerneau politique, les jeunes béninois ont fait le choix du terrain de l’entreprenariat. Les innovations y font florès. La mode, les nouvelles technologies, les systèmes de paiement transfrontaliers, l’hôtellerie et le tourisme, etc – les domaines d’intervention sont variés. Par exemple, Funkè se veut une marque de mode éthique et éco responsable qui…

Suite...

Par Marem Kanté. En prélude du Sommet AFRIQUE-FRANCE, qui aura lieu ce 8 octobre à Montpellier, Achille Mbembe, “l’intellectuel africain” le politologue et historien camerounais a remis son rapport, plutôt “son idée” d’une refondation des relations entre la France et l’Afrique à Emmanuel Macron. Ce Sommet, paraît-il d’un nouveau genre, où aucun chef d’Etat africain n’est convié réunit uniquement les représentants des sociétés civiles africaines et françaises autour du Président Emmanuel Macron. Commis par ce dernier à organiser ce sommet, notre frère, cet éminent fils de l’Afrique, a, paraît-il, sillonné le continent pour recueillir les avis et observations afin de…

Suite...

Par  *Samir Bouzidi. Sur la homepage du site officiel du sommet Afrique – France qui se tient vendredi 08 octobre à Montpellier (France), on découvre les objectifs assignés à ce grand rendez-vous présidentiel et multi-diasporas : « l’ambition de permettre d’envisager ensemble les perspectives et les premières actions concrètes à mener pour le renouveau de la relation entre notre pays et le continent africain». Et dans cette perspective, on innove par un format «radicalement nouveau» sans chefs d’Etat et autorités institutionnelles mais avec une plateforme des jeunes entrepreneurs, artistes, chercheurs, athlètes, étudiants, personnalités engagées d’Afrique et de France…réunies ensemble autour de cinq grandes…

Suite...

[La chronique géopolitique de Benoit Ngom]. Pour décrypter l’actualité et apporter de la profondeur géopolitique et géostratégique aux informations, le professeur Benoit Ngom* traite dans ces colonnes d’une rubrique hebdomadaire, à retrouver tous les jeudis. Cette deuxième chronique traite de la Russie en Afrique. En réponse à la France qui a décidé unilatéralement de réduire son engagement dans son pays, Monsieur Choquel Kokalla Maiga, Premier Ministre du Mali, déclarait ce mois-ci à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies que «la nouvelle situation née de la fin de Barkhane, plaçant le Mali devant le fait accompli et l’exposant à une espèce…

Suite...

Par Ilyes Zouari, Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le Monde francophone). Après avoir récemment dépassé le Nigeria, premier producteur africain de pétrole, la Côte d’Ivoire vient de réaliser l’exploit de dépasser en richesse par habitant l’Angola, second producteur continental de pétrole, avec une production environ trente fois supérieure, et second producteur africain de diamants. Cette performance est le résultat des nombreuses réformes accomplies au cours de la dernière décennie, ainsi que d’une politique active de diversification. Selon les données récemment publiées par la Banque mondiale, la Côte d’Ivoire affichait un PIB par habitant de 2 326…

Suite...

Par Demba Moussa Dembélé, Economiste, Dakar. La décision de la Banque mondiale de mettre fin à la publication de «Doing Business», par suite d’un scandale interne, est une nouvelle illustration du discrédit qui frappe cette institution depuis des décennies maintenant. Le «Doing Business (DB)» : un instrument au service du néolibéralisme Lancée en 2002, cette publication était devenue un instrument destiné à promouvoir les politiques néolibérales associées au «Consensus de Washington», en vogue dans les années 1990 mais qui avait fini d’être complètement discrédité au début des années 2000. Le DB servait à promouvoir les intérêts des multinationales et à encourager le pillage des ressourcesdes…

Suite...

Par Cedric Achille MBENG MEZUI. Les populations africaines ont la plus faible couverture d’accès à une pension-retraite dans le monde selon les données du World Social Protection Report Data (2017-2019). Bien que le nombre de personnes en âge de recevoir une pension-retraite soit relativement faible en comparaison des autres régions du monde, peu de pays africains ont réussi à mettre en place des systèmes de retraite bien organisés. Ainsi, la couverture en pension-retraite passe de près de 100% pour les personnes en âge d’en recevoir dans quelques pays, essentiellement d’Afrique australe, comme les Seychelles, l’île Maurice, le Botswana, la Namibie, le Lesotho et l’Afrique du Sud. Celle-ci est de moins…

Suite...

Par Tarik Sfendla, Africa Market Development Manager, Wärtsilä Energy Jouissant de ressources éoliennes et solaires exceptionnelles ainsi que d’une position géostratégique avantageuse entre l’Europe et l’Afrique, le Maroc est dans une situation idéale pour faire de l’énergie renouvelable un puissant moteur de son économie. Cependant, l’accroissement massif de la part d’énergie verte intermittente dans son mix énergétique fait aussi émerger un besoin considérable d’électricité flexible et pilotable permettant d’assurer la stabilité de son réseau. Depuis 2009, le Maroc a placé le changement climatique au sommet de son agenda. Dépourvu des ressources pétrolières et gazières de ses voisins et dépendant des importations…

Suite...

Par Madiou SOUMARÉ, Expert comptable diplômé MBA Risk Management, CEO fondateur de  IAAS-Senegal. L’acquisition d’une compagnie d’assurance IARD ou Vie dans le cadre d’une croissance externe peut être optimisée à travers la mise en œuvre de certaines diligences afin d’éviter de fâcheuses surprises. Nous proposons dans cet article, 10 diligences qui nous paraissent intéressants à dérouler à minima dans le cadre des travaux de vérification pour donner plus de chance à un processus d’acquisition réussi. Il existe des techniques de protection habituelles dans le cadre des acquisitions, que nous allons traiter dans la prochaine contribution. 1. Challenger le Résultat net affiché Demander…

Suite...

Le 24 septembre 2021 marque les deux ans de la disparition de Gabriel Fal, fondateur de CGF Bourse et de CGF Gestion. En ce moment de commémoration, nous reproduisons sa tribune parue en 2018 dans Jeune Afrique sur l’importance de la terre agricole. De grâce, donnez de la valeur à la terre ! La principale composante de la richesse de la population d’un pays, c’est le patrimoine foncier et immobilier. En France, par exemple, le ministère des Finances chiffre le patrimoine des Français à 10 000 milliards d’euros, ce qui représente huit années de revenus et cinq années de PIB.…

Suite...

Par Marem Kanté, Plume Citoyenne. Les champions nationaux sont la clé de voûte de toute souveraineté : les porte-drapeau de l’Histoire, de l’Identité culturelle, économique et sociale. Hommes et femmes, ils sont partout identifiables dans tous les corps civils et privés de la société. Certains sont des généraux, capitaines, colonels, avocats, magistrats, juges, officiers, juristes qui assurent notre sécurité et veillent à l’application et au respect du principe régalien. D’autres sont des guides et gardiens de la Foi, vivificateurs du Rappel des croyants à la Parole Divine. D’autres des médecins, infirmiers et chirurgiens, etc., des soldats de la science qui…

Suite...

Par Ilyes Zouari, Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le Monde francophone) Le Gabon vient de dépasser en termes de richesse par habitant le Botswana, deuxième producteur mondial de diamants, après la Russie, pour devenir le pays le plus riche du continent, hors très petits pays à la population et à la superficie particulièrement réduites, et majoritairement insulaires. Cette performance est due aux importantes avancées en matière de diversification, à l’origine d’une économie plus solide et résiliente, et s’accompagnant de nombreuses réformes facilitant l’entreprenariat, ainsi que d’une modernisation rapide du pays, dans le respect de l’environnement. 7…

Suite...

Par Abderrahmane MEBTOUL, Professeur des universités, expert international Docteur d’Etat. (1 dollar USD = 136,6 dinars algériens – DA). S’agissant d’un problème aussi complexe que celui de l’inflation, il me semble utile de préciser que qu’une analyse objective doit tenir compte de la structure et des particularités de l’économie à laquelle ils sont appliqués, les aspects de structures de l’économie internationale, de l’économie interne résultant de l’option de la stratégie de développement économique, aux schémas de consommation générés en son sein pour des raisons historiques, d’influences socioculturelles et aux composantes des différentes forces sociales pour s’approprier une fraction du revenu…

Suite...

Par Marem Kanté, Plume de citoyenne. La solution est dans une joint-venture entre l’Etat – le Secteur Privé et le Citoyen. En lisant ce matin la mise au point du Ministère de l’Economie sur les chiffres de la pauvreté au Sénégal publiés par l’ANSD, Plume de Citoyenne a noté le fait suivant : Le Ministère a précisé que depuis 2017 près de 316 941 ménages reçoivent régulièrement leur bourse de sécurité familiale pour un montant de 100 000 FCFA par année et par bénéficiaire. Soit 8500 FCFA par mois, donc moins de 300 FCFA par jour et par bénéficiaire. En…

Suite...

Une tribune de Mokoko Theophane, Founder & Managing Partner of Iinfinite Capital. La crise économique déjà latente en République du Congo s’est davantage accentuée suite à la pandémie de la COVID-19. Si l’on peut constater une hausse des prix de plusieurs denrées alimentaire de première nécessité dans les marchés domaniaux, le constat est sans appel sur le secteur de la «pierre», là ou les coûts de construction connaissent une hausse importante. Ne dit-on pas que «l’immobilier est le baromètre de l’économie» ? Dans les faits, entre 2013 et 2017, le Congo a enregistré une évolution croissante des investissements directs étrangers notamment…

Suite...

Majid Kamil est banquier, ancien diplomate et passionné de littérature. Sa chronique “Apostrophe” publiée régulièrement dans Financial Afrik, décortique l’actualité de l’Afrique et du monde à travers les dernières parutions (livres et essais). Voici ses notes du dernier livre du philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne (photo). Le célèbre journaliste français Jean Lacouture, a dit un jour, parlant du grand islamologue Jacques Berque, «il y a des gens en face de qui on se sent bête». J’ai repensé à cette formule en lisant le livre de souvenirs que vient de publier le professeur Souleymane Bachir Diagne, «le fagot de ma mémoire»…

Suite...

Par Dr Kesete Admasu* Au milieu des tragédies et crises causées par la pandémie de la COVID-19, il est gratifiant de voir que des travaux se poursuivent en Afrique pour trouver de nouveaux moyens de lutter contre le paludisme. Cette maladie fort ancienne est un ennemi redoutable et continue de tuer chaque année quelque 400 000 personnes dont la plupart sont des enfants africains de moins de cinq ans. Les scientifiques de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et leurs collègues de l’Institut de recherche en sciences de la santé du Burkina Faso et de l’Université de Bamako au…

Suite...

Par Mokoko Theophane La crise économique déjà latente en République du Congo s’est davantage accentuée suite à la pandémie de la Covid-19. Si l’on peut constater une hausse des prix de plusieurs denrées alimentaires de première nécessité dans les marchés domaniaux, le constat est sans appel sur le secteur de la « pierre », là où les couts de construction connaissent une hausse importante. Ne dit-on pas que « l’immobilier est le baromètre d’une économie » ? Dans les faits, entre 2013 et 2017, le Congo a enregistré une évolution croissante des investissements directs étrangers notamment le secteur de la Construction, car en effet, les…

Suite...

Parlementarisme ou présidentialisme  Par Dr Pierre Franklin Tavares, Paris. Au Cap-Vert, les présidentielles d’octobre prochain verront s’opposer, parmi d’autres candidats, «deux monstres sacrés de la politique» : José Maria Neves et Carlos Veiga. Mais quel en est l’enjeu principal ? En quoi leur personnalité respective, la nature de leurs projets politiques et l’exercice des prérogatives présidentielles peuvent impacter le fonctionnement des institutions publiques ? José Maria Neves est un homme prudent, au sens où Platon et Aristote définissent ce trait comme la principale qualité ou vertu pour un magistrat politique. José Maria Neves se déclare candidat de la nation et…

Suite...

Par Raed Ben Maaouia, co-fondateur de la Social Accountability Association en Tunisie. Le 17 décembre 2010, Mohamed Bouazizi, un vendeur ambulant de fruits, âgé de 26 ans, s’est immolé par le feu devant le siège du gouvernorat à Sidi Bouzid une ville du centre ouest de la Tunisie, en signe de protestation à la suite de la confiscation de son chariot par la police. Poussé au bord du gouffre par le désespoir et l’humiliation face à son harcèlement, il est devenu l’étincelle de la révolution tunisienne de 2010/11 contre le sous-développement économique, la corruption et la dictature. Ces manifestations ont conduit au renversement du président dictateur Zine El Abidine Ben Ali et ont inspiré les soi-disant mouvements du Printemps arabe ailleurs dans la région. À la suite de cette révolution, la Tunisie…

Suite...